Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Châteaux du désert
Amman
Le Mont Nébo
Atelier de mosaïques
Madaba
Mer Morte
Petra
Petit Petra
Wadi Araba
Wadi Rum
Ajlun
Jerash - Gerasa
Bosra
Bagdad Café
Palmyre
Mari - Tel Hariri
Doura Europos
Deir ez Zor
Zalabié
Sergiopolis - Rasafa
Lac Assad
Qal'at Ja'bar
Saint Siméon
Euphrate
Alep
Le savon d'Alep
Apamée
Qal’at Salah Al-Din
Lattaquié
Ugarit
Krak des Chevaliers
Maaloula
Damas
Histoire Syrie
Baalbek
Hadjar el Hobla
Caves de Ksara
Quelques informations
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le savon d’Alep - Aleppo's soap

 
 
 
 
 
 
 
 

Élaboré depuis la haute Antiquité, le savon d'Alep représente plusieurs milliers d'années de culture et d'histoire. Le mode de fabrication originaire de la ville a été perpétué. Au fil du temps, et grâce aux croisés qui l'ont rapporté en Occident, il s'est répandu à travers le bassin méditerranéen, en passant par l'Italie et l'Espagne, pour atteindre Marseille dont le savon  est son héritier direct.  Plus largement, le savon d'Alep est à l'origine de la totalité des savons durs dans le monde. Il est élaboré exclusivement avec des matières premières naturelles. L'olive et le laurier sont utilisés pour sa fabrication, ajoutant parfum et des vertus curatives à ce savon dit « surgras ».

 

 

 

Chaque année, en novembre, quand les huiles d'olive viennent d'être extraites, l'huile d'olive est cuite, avec l'eau et la soude, très lentement plusieurs jours dans un grand chaudron en pierre, selon le vieux procédé de saponification. En fin de cuisson, quand la pâte est prête, on ajoute l'huile de baies de laurier afin de l'enrichir et de la parfumer. En fin de cuisson la pâte est étalée et découpée manuellement. La composition originelle du savon d'Alep : huile d'olive et huile de baies de laurier. L'apport de soude végétale est nécessaire pour la réaction de saponification, traditionnellement opérée dans des chaudrons en cuivre. Les savons, de couleur verte, sont échafaudés en tours pour une très longue période de maturation au grand air. Le savon sèche et durcit durant 9 mois, il prend une couleur brune, seul le cœur reste vert.

 

 

 

On peut l'utiliser aussi bien pour la toilette du corps et des cheveux, que pour le linge. L'huile d'olive nourrit et adoucit la peau tandis que l’huile de baie de laurier rétablit le film hydrolipidique de protection sur la peau et possède un effet antiseptique et désinfectant. C'est la quantité de cette huile (entre 1% et 20 %) qui confère à ces savons leur valeur et leur efficacité dermatologique. Avec une teneur de plus de 20 % en huile de baie de laurier, le savon d’Alep est recommandé pour l'acné, l'eczéma, le psoriasis, les croûtes de lait, la peau sèche, les pellicules.

 

 

 

Dans le souk, nous faisons le plein de savon. Les pains peuvent être coupés en deux à la demande.

 

 

Septembre 2008