Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Croisière sur le Zambèze
Victoria Falls
Survol chutes Victoria
Vic Falls
Shumba Famba
Alert
Lion Country
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

3 jours au ZIMBABWE (du 14 au 16 février 2009)

 

Une extension en fin de circuit en Afrique du Sud

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

3 days in ZIMBABWE (14 - 16 February 2009)

 

following our tour in South Africa

 

 

 

 
 
 

14 février : vol British Airways de Johannesburg à Victoria Falls. Notre guide local nous accueille à l'aéroport et nous emmène à l'hôtel Rainbow où nous attend un pot d'accueil en musique et une rose (pour les dames), Saint Valentin oblige ! Il nous détaille le programme de l'extension qui comprend : une croisière sur le Zambèze cet après-midi-là, au coucher du soleil, et pour le lendemain matin : la promenade à pied le long des chutes et la visite du marché d'artisanat. Il nous présente également les excursions facultatives pour notre temps libre, le lendemain après-midi et le surlendemain matin, si nous ne voulons pas rester au bord de la (petite) piscine. Nous avons le choix entre : visite de villages ($ 50 par personne, durée 1h), survol des chutes en hélico ($ 120 par personne les 12 minutes) ou survol des chutes et des gorges de Batoka ($ 240 par personne pour 30mn), promenade à dos d'éléphant ($ 110 par personne, durée 1h), promenade avec les lions au bord du parc animalier de Chamabondo (1h, $ 110 par personne). Donc des excursions intéressantes mais relativement coûteuses et, en cette année 2009, impossible de retirer de l'argent aux distributeurs à Victoria ou de régler par carte de crédit. Ceux qui n'ont plus de dollars ne peuvent donc pas se payer un de ces extras !

 

 

 

 

 

A 16h nous partons pour notre promenade en bateau sur le Zambèze.

 

15 février : Le matin, nous faisons le tour des chutes à pied côté Zimbabwe (bonjour la douche !), puis une fois que nous sommes bien trempés, nous faisons une halte pour visiter le centre d’artisanal local. L'après-midi est donc libre et nous avons choisi de faire le survol des chutes en hélicoptère, version courte, un grand moment ! Nous retournons ensuite au marché artisanal où les vendeurs rencontrés le matin nous attendent pour faire du troc. Spectacle de danses africaines le soir à l'hôtel.

 

16 février : Matinée libre. Nous nous levons de bonne heure pour partir à la rencontre des lionceaux de l'association Alert, un souvenir inoubliable ! Transfert à l’aéroport de Victoria à 11h pour notre vol vers Johannesburg à 13h, notre vol pour Francfort est en début de soirée.

 

 

 

 

February 14: British Airways flight from Johannesburg to Victoria Falls. Our local guide greeted us at the airport and took us to Rainbow Hotel where a welcome drink with music and a rose (for the ladies on that Valentine day), were expecting us ! He detailed us our program In Zimbabwe that included a cruise at sunset on the Zambezi River and the following morning a walk along the Victoria falls and a visit to the crafts market. We also had optional excursions proposed for our free time. We had the choice between: visit villages ($ 50 per person, 1 hour), helicopter flight over the Falls ($ 120 per person for 12 minutes) or flight over the Falls and Batoka Gorge ($ 240 per person for 30 minutes), elephant ride ($ 110 per person, 1 hour), walk with the lions cubs near Chamabondo park (1 hour, $ 110 per person). Interesting but relatively expensive excursions and, in this year 2009, you could not withdraw money from distributors in Victoria or pay by credit card. Those who had no more dollars left could not afford one of these extras!

 

At 04.00 PM we left the hotel for our cruise on the Zambezi.

 

February 15: In the morning walk along the falls on the Zimbabwe side (good shower!). Then all wet from head to feet, we stopped to visit the local handicraft market. The afternoon was free and we had chosen the short helicopter flight over the Falls, a great time! We then returned to the craft market where sellers met in the morning were expecting us to barter. African dance show in the evening at the hotel.

 

February 16: Morning free. We got up early to go and meet the lion cubs association Alert and have our walk with the cubs in the jungle. Unforgettable! Transfer to the Victoria airport for our flight at 11 AM to 1 Johannesburg, we then flew to Frankfurt in the early evening.

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d’histoire :

 

 

 

En 1888, le roi Lobengula Kumalo, abusé par une mauvaise traduction, signe une concession par laquelle il cède l’ensemble des terres situées entre les fleuves Zambèze et Limpopo à la BSAC, la British South Africa Company. L’objectif de cette société, créée en 1889 par Cecil Rhodes (homme d’affaires britannique, premier ministre de la colonie du Cap en Afrique du sud) et agréée par charte royale, était la colonisation et l’exploitation économique des territoires situés au nord du Transvaal. C’est lui qui a financé la colonne de pionniers partis s’y établir, avec l’intervention de l’armée britannique.

 

En 1894, après la défaite du roi, les deux territoires qui formaient la Zambézie du Sud ont été fusionnés dans la Rhodésie du Sud baptisée en l'honneur de Cecil Rhodes alors que les territoires occupés au nord du fleuve Zambèze ont pris le nom de Rhodésie du Nord. L’ambition politique de Rhodes était de repeindre l’Afrique aux couleurs du Royaume Uni et d’établir une ligne de chemin de fer entre Le Cap et Le Caire.

 

La BSAC a administré la Rhodésie du sud jusqu’en 1923, le pays qui n’a pu être intégré à l’Afrique du sud est devenu une colonie autonome.

 

Pendant dix ans, entre 1953 et 1963 les deux Rhodésies ont été réunies dans une fédération avec le Nyassaland puis, en 1964, à la dissolution de la fédération, les pays ont pris leur indépendance, la Rhodésie du Nord étant rebaptisée Zambie et le Nyassaland, Malawi.

 

La Rhodésie du sud a proclamé son indépendance en 1965 avec un gouvernement blanc à sa tête, elle est devenue une république en 1970, a été réintégrée au Royaume Uni en 1979 avant de devenir enfin un état indépendant en 1980 sous le nom de Zimbabwe, l’ancien chef de la guérilla, Robert Mugabe devenant premier ministre.

 

Mugabe sera élu président le 31/12/1987 puis réélu à deux reprises de façon très contestée en 2002 et en 2008 dans un climat de violence et de répression.

 

 

Vol vers le Zimbabwe, vidéo

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/57798174

 

 

Un peu de géographie et quelques données économiques, culturelles ....

 

La république du Zimbabwe est un pays de haut plateau qui s’étend sur 390.580 km. Ses paysages naturels sont la savane sèche ou arborée. Sans accès à la mer, le pays est entouré par l’Afrique du Sud, le Botswana à l’ouest, la Zambie au Nord et le Mozambique à l’Est. Il est divisé en 8 province et sa capitale est Harare, la langue officielle est l’anglais et la monnaie le Dollar zimbabwéen. Il compte 12.9 millions d’habitants mais il est ravagé par le Sida (170.000 morts par an, chiffres de 2006). L’espérance de vie y est de 37.3 ans. Deux grands groupes bantous peuplent le pays, les shonas (77 %) et les ndebele (18 %). Les religions pratiquées dans le pays sont le syncrétisme (mélange de christianisme et de croyances africaines) à 50 %, le christianisme (25 %), les croyances africaines (24 %), l’islam et autres (1 %).

 

Le pays possède des ressources naturelles : charbon, chrome, amiante, or, nickel, cuivre, minerais de fer, vanadium, lithium, étain, et des métaux du groupe du platine. Il souffre de déforestation, d’érosion des sols, et régulièrement de sécheresse. Le secteur de l’agriculture a souffert d’une répartition des terres mal engagée en 1999 et 2000. Surnommé le grenier à blé de l’Afrique, il participait en tant que fournisseur de denrées au Programme alimentaire mondial (PAM). Depuis, par l’expropriation des fermiers blancs, la moitié des terres ont été morcelées ou redistribuées en dépit du bon sens à des amis du régime ou à des fermiers noirs sans connaissance technique pour gérer les exploitations. De nombreux blancs ont alors émigré Depuis 2004, le pays ne peut plus subvenir à ses besoins et il est devenu client du programme alimentaire mondial.

 

Le taux de sur inflation est de 1200 %. Le taux de chômage est estimé à 70 % et l’exode vers les pays voisins s’accélère. La population est contrainte de revenir à une économie de troc car le dollar zimbabwéen ne vaut aujourd’hui plus rien.

 

Dans le contexte des sanctions de l’Union européenne, les relations bilatérales entre la France et le Zimbabwe sont très limitées depuis 2002.

 

Depuis août 2008, une épidémie de choléra sévit dans le pays et a déjà fait près de 3.000 morts selon l'OMS (chiffres officiels de janvier 2009).

 


 

 

Le dollar zimbabwéen évincé par le billet vert américain

http://www.leparisien.fr/liveafp-economie/le-dollar-zimbabween-evince-par-le-billet-vert-americain-29-01-2009-392333.php

 

Le pays où l’argent ne vaut plus rien

http://www.rfi.fr/actufr/articles/077/article_43473.asp

 

La Tanzanie lance un appel à l’aide en faveur du Zimbabwe

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLC33044420090312