Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Chengdu
Chengdu - suite
Chengdu - fin
Sichuan University Museum
Les Pandas
Le musée Sanxingdui
Dujiangyan
Meishan
Jiajiang
Emeishan
Leshan
Qiaogou
Luocheng Ancient Town
Yibin et la Mer de Bambou
Xianshi Ancient Town
Zigong
Longchamp
Dazu - Baodingshan
Dazu - Beishan
Piludong Rock Carvings
Grotte de Yuanjue
Huanglongxi
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
Xiqin Guild Hall
 
 
 
 
 
 
 
 
Zigong
 
 
 
 
 
 
 
 
L'histoire de Zigong est étroitement liée à l'industrie du sel. C'est aussi la première ville au monde à avoir exploité et utilisé le gaz naturel.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le musée du sel de Zigong – Zigong Salt Industry History Museum

 

 

Le musée de l’histoire de la production de sel a été fondé à la demande de Deng Xiaoping en 1959. Il conserve, étudie et expose des vestiges historiques de l’extraction du sel.

 

Il est installé dans Xiqin Guild Hall, un palais construit en 1736, durant la première année du règne de l’empereur Qianlong de la dynastie des Qing, par les marchands de sel de la province du Shaanxi qui venaient à Zigong pour le commerce du sel dès le début de la dynastie Qing. C’est un site historique protégé depuis 1988.

 

Avant le développement de l’industrie du sel, les gens récupéraient le sel naturel contenu dans le sol ou dans les roches.

 
 
 
 
 
 
 
Meize découvrant une source d'eau salée sous la dynastie Jin
 
 
 

 

 

La saumure contenue dans le sous-sol est un produit naturel, on trouve de la saumure jaune, de la saumure noire et de la saumure de roche. Le sel est classifié comme sel marin, sel de lac et sel d’extraction minière.  

 

En Chine, l’extraction du sel des lacs dans différentes provinces (plus de 1.000 lacs) remonte au moins à la dynastie Zhou, il y a 2.000-3.000 ans. Au début du XXI° siècle, la production était de 3.7 millions de tonnes, soit 10 % de la production chinoise.

 

L’extraction des puits de sel remonte à la période des Royaumes Combattants, il y a plus de 2.00 ans. Les réserves contenues dans les mines de sel chinoises sont estimées à 6.400 milliards de tonnes réparties dans plus de 20 provinces dont notamment le Sichuan. Au début du XXI° siècle, la production était de 7.42 millions de tonnes.

 

Les puits de sel de Zigong sont très connus. La production a démarré durant la dynastie des Han du Sud (76-88), s’est développée durant les dynasties Tang et Song (XII° et XIII° siècles), puis s’est étendue sous les dynasties Ming et Qing (du XIV° au début du XX° siècle). Zigong est devenu le centre de la production du sel d’extraction minière au Sichuan durant le règne des empereurs Xianfeng et Tongzhi de la dynastie Qing, le sel du Sichuan pouvant être vendu dans les provinces du Hunan et du Hubei. C’est la capitale du sel avec la plus grande production de sel d’extraction minière avec plus de 2 millions de tonnes par an.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le grand nombre de vestiges et de photos historiques exposés dans le musée reflètent les réalisations effectuées durant 2.000 ans dans les domaines du forage de puits, de la récupération de la saumure, de la salification et de l'exploitation minière avec le gaz naturel et montre que la technologie pétrolière et gazière mondiale à ses origines en Chine.

 

 

La Chine est un des premiers pays à avoir exploité le gaz naturel et le premier à l’avoir utilisé pour faire bouillir et s’évaporer la saumure. Sous la dynastie Han, les gens posaient les bassines directement sur le puits d’extraction de gaz pour faire bouillir et s’évaporer la saumure.

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama photos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Li Bing, qui est à l’origine de la création du système d’irrigation de Dujiangyan, a ensuite fait construire le premier puits de sel en Chine, Guangdu Salt Well, de 255 à 251 avant JC. Il est donc le père de la production minière de sel chinoise.

 

 

A Zigong notamment, la plupart des puits à partir du XI° siècle étaient équipés de tubes en bambou.

 

 

 

 

Petit tableau de la progression de la profondeur moyenne des puits de sel sous les différentes dynasties

 

 

Han de l’Est (25-220 avant JC)

138m

Tang (618-907 avant JC)

249m

Song (960 avant JC – 1279)

184-215m

Ming (1368-1644)

155-331m

Qing – règne de Qianlong (1736-1795)

513m

Qing – règne de Xianfeng (1851-1861)

1.045m

Qing – règne de Guangxu (1875-1908)

1.119m

République de Chine (1912-1949)

1.250m

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Shenhai Salt Well
 
 

En 1835, le puits de forage à percussion de Shenhai à Changyantang a atteint la profondeur de 1.001,42m, c’est le premier puits au monde ayant dépassé une profondeur de 1.00m. C’est également un site protégé depuis 1988. Il possède encore aujourd’hui des pièces d’origine dont son derrick en bois de 18.4m de hauteur.  Autrefois les tiges de bambou étaient utilisées pour siphonner la saumure dans le sous-sol et du lait de soja lui était ajouté pour la clarifier.

 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La vidéo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petite vidéo tournée sur une place de Zigong
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :