Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Avignon
Le Barroux
Les Baux de Provence
Bonnieux
Cassis & ses calanques
Le Crestet
Le moulin de Daudet
Gordes
Notre Dame de Sénanque
Roussillon
Savines le Lac
Ménerbes
Oppède le Vieux
La Fontaine de Vaucluse
Saint Rémy de Provence
Lourmarin
Toulon
Port Grimaud
Nice
La Villa des Officiers
Menton
Peille et Peillon
Les îles Lérins
Cannes
Château de La Napoule
Les gorges du Verdon
Marseille
Notre Dame de la Garde
Le Vieux Port
Panier & Vieille Charité
Le Fort Gauteaume
Les calanques
If et Frioul
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 

Fondation Furtado-Heine, La Villa des Officiers

 

 

The Officers Villa on the seafront

 

 

 
 
 
 
 

La villa, de style néo-classique, a été construite dans un parc, en bord de mer, dans le quartier de la Baumette, à Nice, vers 1781, pour une anglaise, Lady Pénélope Atkins, épouse de George Pitt, Lord Rives, pair d’Angleterre.

 

 

 
 
 
 
 
 
 

A la révolution, déclarée “bien d’émigré” et nationalisée elle a servi de dépôt au service du génie. Vendue à l’encan en 1800, elle a été achetée par un niçois, Sébastien Grandis et a été connue alors sous le nom de “Villa Grandis”. Sous l’empire, elle a été habitée à deux reprises par Pauline Borghese, soeur de Napoléon Ier,qui y a séjourné en 1807 et 1813.


Elle a ensuite été rachetée par deux riches niçois, M. Guiglia, puis le banquier Carlone qui l'a léguée à la ville de Nice.

 

 

 

 La vue sur le jardin depuis notre chambre

 

 

Elle a été rachetée en 1882 par Cécile-Charlotte Furtado-Heine (1821-1896), fille du rabbin de Bayonne et veuve du banquier Charles Furtado-Heine, mort en 1866. Héritière d’une fortune considérable mas sans enfant, elle a adopté une de ses nièces. Pendant la guerre de 1870, elle a soutenu la Croix Rouge et organisé un service d’ambulances pour rapatrier les blessés. En 1894, elle a créé un hospice pour enfants dans le 14° arrondissement de Paris qu’elle a doté d’une rente. Elle a aussi financé d’autres établissements comme une école maternelle à Bayonne, une crèche à Montrouge, des synagogues en France (Versailles) et en Belgique.

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

En 1895, au retour du corps expéditionnaire français de Madagascar, elle a cherché à soulager le sort des militaires malades et a fait don de la villa au Ministère de la Guerre.



Elle a été nommée Chevalier de la Légion d’Honneur le 13 juillet 1887 et promue Officier de la Légion d’Honneur le 6 juin 1986, quelques mois avant son décès.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Afin de perpétuer sa mémoire, la République Française a décidé, par décret du 18 novembre 1895, que la villa de Nice prendrait et conserverait le nom de Fondation Furtado Heine Villa des Officiers.



Nous avons eu la chance de séjourner dans la Villa durant notre semaine de congés sur la Côte d'Azur en juin 2008. C'est aujourd'hui la seule propriété avec un parc sur la Promenade des Anglais. Un diaporama photos ci-dessous de la villa et de son superbe parc.

 

 

 

 

In 1787, an English aristocrat, Lady Penelope Rivers built a neo-classic villa in the district of Baumette, in Nice. In 1792, her villa was confiscated and sold at auction. Sebastien Grandis, a richman from Nice bought it and arranged it to rent to the wintering rich person. Pauline Borghèse, Napoleon's sister, stayed in the villa 2 seasons.



Sold after the Restoration to the Nice banker Carlone, the villa changed owner once again in 1883 for the benefit of Cecile Charlotte Furtado-Heine, rich woman widow of banker. In 1895, she offered the property to the French army to establish there a convalescent home for the officers. It is today a hotel for the army officers, retired or in activity.

We had the chance to spend a few days in the Villa, here are a few photos of it, and its beautiful park. It is today the only property on the Promenade des anglais with a park on the seafront.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

DIAPORAMA PHOTOS

 

 

 

 

 

 

  

http://vimeo.com/74736796

 

 

 

 



http://www.villa-officiers-nice.fr/villa-nice-igesa/presentation.php