Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Wroclaw
Lodz
Varsovie
Jasna Gora
La route des nids d'aigle
Wieliczka
Cracovie
Cracovie - suite
Tyniec
Wroclaw - suite
Wroclaw - fin
Avis circuit Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
               
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Varsovie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
31 mai - 1er juin 2014
 
 
 
 
 
 
Week-end en famille à Varsovie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le samedi après-midi, nous débutons nos visites par la montée en haut du palais de la culture & de la science (Palac Kultury i Nauki), construit au début des années 1950, 237m de hauteur,. Du haut de la plateforme située au 30° étage à 114m de haut, nous avons un aperçu de Varsovie, avant de partir nous promener à pied dans la vieille ville.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durant la seconde guerre mondiale, Hitler avait donné l'ordre de raser la ville. Les monuments et les édifices publics ont donc été dynamités par les troupes allemandes. Les travaux de reconstruction de la vielle ville (Stare Miasto) à l'identique ont été entrepris dès la fin de la guerre. Les travaux ont duré de 1945 à 1988. La vieille ville a été inscrite en 1980 au patrimoine mondial de l'Unesco.
 
 
 
Déjeuner place Grzybowski.  Nous sommes à deux pas de l'église de tous les saints et à l'angle de la rue Prozna.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’église de tous les saints (Kościół Wszystkich Świętych), plac Grzybowski , œuvre de l’architecte Henryk Marconi,  a été construite entre 1861 et 1893. C’est le plus grand temple de Varsovie, d’une capacité de 3.500 fidèles. Durant l’occupation, c’était l’une des trois églises chrétiennes situées dans le ghetto et servait aux chrétiens d’origine juive. Gravement endommagée en 1939 durant l’insurrection de Varsovie, elle a abrité de nombreuses familles juives. Après la guerre et notamment grâce à l’aide de la communauté juive, elle a été entièrement reconstruite.

 

 

 

http://www.wszyscyswieci.pl/index-3.html#wojna

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A deux pas de l’église de tous les saints, dans la rue Próżna subsistent encore aujourd’hui quelques bâtiments dont celui-ci que nous avons pris en photo. La rue Próżna était essentiellement habitée par des artisans et commerçants juifs et s’y trouvaient de nombreuses boutiques vendant des articles de ferronnerie et des livres. Durant la seconde guerre mondiale, une partie de la rue s'est retrouvée enclavée dans le petit ghetto de novembre 1940 à avril 1941. Lorsque la délimitation du ghetto a été redéfinie, les juifs ont dû partir et ont été remplacés par des polonais. La rue, lors de l'insurrection de 1944, a vu l'édification d'une barricade. Après l'écrasement de l'insurrection, des bâtiments de la rue ont été incendiés. Ceux qui ont été épargnés n'ont jamais été entretenus ou restaurés, d'où un état certain de délabrement.  En mars 1987, les quatre derniers immeubles d'origine ont été inscrits au registre des bâtiments historiques pour être restaurés.

 
 
 
 
 
 
 
 
Nous longeons les remparts jusqu'à la Barbacane, nous promenons dans la vieille ville jusqu'au Rynek Starego Miasta (place de la vieille ville) où nous admirons les belles façades et la statue de la sirène, emblème de la ville. Direction ensuite le château royal dont la reconstruction est récente (1971-1984).
 
 
 
 
 
 
 
      Syrenka
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le dimanche, nous visitons le Parc Royal Lazienki, créé au XVIII° siècle par le roi Stanislas Auguste, dernier roi de Pologne. Une démonstration hippique s'y tient juste à notre arrivée. Nous enchaînons par un concert auprès du monument de Chopin autour duquel une foule importante écoute religieusement la pianiste, certains assis sur des bancs, les autres assis ou allongés dans l'herbe...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
avant de visiter le Palais sur l'eau, érigé sur une petite île artificielle au milieu du lac.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'œuvre originale de Tylman van Gameren, construite en 1689, a été brûlée par les allemands en 1944, avant d'être reconstruite à l'identique (15 ans de travaux). C'était la résidence d'été de Stanislas Auguste, dernier roi de Pologne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DIAPORAMA PHOTOS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pawiak
 
 
Il s'agit d'une prison tsariste construite dans les années 1830. Durant l'occupation nazie, elle est devenue la plus grande prison politique du pays (plus de 100.000 prisonniers dont 37.000 y ont été exécutés et 60.000 acheminés vers les camps d'extermination). Les cellules situées en sous-sol étaient prévues pour 3 prisonniers mais abritaient souvent jusqu'à 18 détenus. Dynamitée durant la retraite allemande, elle a été réhabilitée et transformée en mémorial.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :