Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Route vers le Rajasthan
Shekhawati
Bikaner
Le fort de Pokharan
Jaisalmer
Cuisine Indienne
Désert de Thar
Jodhpur
Fort de Mehrangarh
Fort de Khejarla
Pushkar
Ajmer
Jaipur
Jaipur - suite
Fort d'Amber
Uttar Pradesh
Fatehpur Sikri
Agra
Dans les trains indiens
Bandhavgarh
Banhav Vilas
Safaris à Bandhavgarh
L'oeil du tigre
Bandavgarh - fin
Delhi
Avis circuit
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
Route vers l'Uttar Pradesh
 

The road to Uttar Pradesh

 
 
 
 
 

Ce matin là, nous quittons l’état du Rajasthan pour celui de l’Uttar Pradesh où nous allons achever notre circuit. C’est l’état le plus peuplé d’Inde et aussi le plus touristique, notamment à cause des villes d’Agra ou de Bénarès.

 

 

Comme à notre habitude, nous sommes levés aux aurores et quittons Jaipur de bonne heure. Quelques dernières photos de la ville au petit matin prises depuis le car.

 

 

Ce sont 5 heures de route qui nous attendent pour effectuer les 260 km qui vont nous emmener de Jaipur à Agra avec quelques haltes en route. La première est pour prendre quelques clichés des immenses statues d'un temple au bord de la route. La seconde est pour visiter un autre temple où nous arrivons juste au moment de la prière.

 

 

Nous croisons en route de grands troupeaux de dromadaires qui se rendent à Puschkar pour la fameuse foire au chameau du mois de novembre.

 

 

 

Nouvel arrêt d'un tout autre style pour rencontrer les jeunes prostituées qui travaillent au bord de l'autoroute. Notre guide nous avait demandé, au début de notre séjour, de lui remettre tous les accessoires mis à notre disposition dans les salles de bain des hôtels que nous n'avions pas utilisés. Je lui ai donc donné au jour le jour tous les petits flacons de lait de toilette, de shampooing, d'après-shampooing, les savonnettes, les peignes, les bonnets de douche ... Nous en avons déjà distribué au fil des jours et de nos haltes. Il en reste cependant un bon peu qu'il remet à la jeune femme qui accepte de monter dans notre car. Cela a ensuite soulevé une polémique entre nous : fallait-il nous montrer cela, avions-nous le droit de prendre des photos ? ... Il est vrai que toute chose n'est pas toujours bonne à entendre mais je n'aime pas fermer les yeux et ignorer ce que je vois. La prostitution des mineurs, l'exploitation des enfants ou de l'homme par l'homme est un fléau qui doit être dénoncé et combattu.

 

 

 

That morning, we left the state of Rajasthan for Uttar Pradesh where our tour would come to an end. It is the most populous state in India and also the most touristic, especially for the cities of Agra and Varanasi.

 

As usual, we got up at dawn and left Jaipur early. Some photos of the city at dawn taken from the coach.

 

It was a 5 hour drive and 260 km from Jaipur to Agra with a few stops on the way. The first was to take some pictures of huge statues of a temple at the edge of the road. The second was to visit another temple where we arrived just at the time of prayer.

 

We met on the road large herds of camels traveling to Puschkar for the famous camel fair in November.

 

New stop of a different style, to meet young prostitutes working on the highway. Our guide had asked us at the beginning of our stay, to give him all the accessories available to us in the hotel bathrooms that we did not use. So I had given him all the little bottles of lotion, shampoo, conditioner, bar of soap, combs, shower caps ... We had already distributed some over the days. However, there were still quite a few he gave to the young woman who agreed to get into our coach. This then raised a controversy between us: should we show that, were we allowed to take pictures? ... It is true that everything is not always good to hear but I do not like closing my eyes and ignore what I see. Child prostitution, child exploitation or man exploitation by man is a scourge that must be denounced and fought.

 

 

 

 

La prostitution des enfants et les enfants mendiants en Inde

 

Nous avons longuement évoqué ce sujet avec Sunny. Pour qui a vu le film Slumdog Millionnaire, le mauvais sort qui attend certains enfants en Inde est loin d'être de la fiction. La mafia achète des enfants à des familles pauvres de la campagne ou embrigade des enfants orphelins, ou encore enlève de jeunes enfants. Les garçons et les filles qui n'ont pas la chance d'être jolies sont mutilés pour devenir des mendiants. Nous en avons malheureusement croisé durant notre circuit, cela fait froid dans le dos. Il ne faut bien sûr surtout pas donner d'argent à ces petits mendiants car la moindre roupie passe directement de sa poche à celle de son maquereau !...

 

 

On trouve une pléthore d'articles à ce sujet en anglais ou en français sur la toile. Pour en citer quelques uns :

 

"The real Slumdog millionnaires", un article du britannique Dailymail qui date de 2009

 

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1127056/The-real-Slumdog-Millionaires-Behind-cinema-fantasy-mafia-gangs-deliberately-crippling-children-profit.html

 

que l'on peut traduire en français en copiant le lien dans une page de Google Translate :

http://translate.google.fr/

 

 

http://www.grands-reporters.com/Inde-L-Ashram-des-enfants-esclaves.html

 

« Entre 60 et 115 millions :c’est l’estimation du nombre d’enfants esclaves sur le continent indien, selon un rapport de Human Rights Watch. »

 

 

 

Les fillettes qui ont la chance (si je peux m'exprimer ainsi) d'être gâtées par la nature sont soumises à la prostitution. Dès l'âge de sept ou huit ans elles sont mises sur le trottoir ! ...

 

Environ 1.2 million d'enfants seraient impliqués dans la prostitution en Inde selon la police fédérale du pays, et ces chiffres datent de 2009 ! ...

 

 

 

La jeune prostituée qui est montée dans notre car est une jeune femme sans âge et sans passé. Elle a été incapable de nous dire depuis combien de temps elle travaillait là, elle ne savait même son âge exact !... Imaginez quelle a du être son enfance !...

 

 

 

Child prostitution and child beggars in India:

 

We talked at length about this with Sunny, our guide. Who saw the movie “Slumdog Millionaire”, the bad fate that awaits some children in India is far from the fiction. Mafia buys children from poor families in the countryside or enlist orphans, or removes children. Boys and girls who do not have the chance to be pretty are mutilated to become beggars. We unfortunately saw some of them during our trip, this is chilling. It is important not give money to beggars because these rupees go directly to the pimp’s pocket! ...

 

There is a plethora of articles about that topic in English or French on the internet.

 

The young prostitute who came inside our coach was ageless and without past. She was unable to say how long she had been working there, she did not even know her exact age! ... Imagine what must have been her childhood! ...

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/65808130

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
En Uttar Pradesh, nous allons visiter deux villes : Fatehpur Sikrï et Agra, notre circuit touche à sa fin.
 

In Uttar Pradesh, we visited two cities : Fatehpur Sikri and Agra, the end of our tour.