Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Châteaux du désert
Amman
Le Mont Nébo
Atelier de mosaïques
Madaba
Mer Morte
Petra
Petit Petra
Wadi Araba
Wadi Rum
Ajlun
Jerash - Gerasa
Bosra
Bagdad Café
Palmyre
Mari - Tel Hariri
Doura Europos
Deir ez Zor
Zalabié
Sergiopolis - Rasafa
Lac Assad
Qal'at Ja'bar
Saint Siméon
Euphrate
Alep
Le savon d'Alep
Apamée
Qal’at Salah Al-Din
Lattaquié
Ugarit
Krak des Chevaliers
Maaloula
Damas
Histoire Syrie
Baalbek
Hadjar el Hobla
Caves de Ksara
Quelques informations
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

UGARIT (RAS SHAMRA) - SYRIE

 

 

La cité antique d'Ugarit, berceau de l'alphabet

 

 

Photos de septembre 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

Ougarit est une ancienne cité du Levant, près de Lattaquié. Elle est située au croisement et au débouché d'une route qui joint la Méditerranée au bassin mésopotamien, à la jonction de l'Empire hittite au nord et de la sphère d'influence égyptienne au sud et dont l'apogée se situe au tournant du IIe millénaire avant JC.

 

En 1928, un paysan a découvert, sur le site voisin de Minet el Beida, une ancienne tombe, ce qui a attiré l'attention des archéologues français C. Schæffer et R. Dussaud, qui ont fouillé le site, avant d'effectuer d'autres prospections dans les alentours. Ils ont alors mis au jour les ruines d'Ougarit, sur le tell le plus important de la région de Lattaquié, Ras Shamra. Les fouilles se poursuivent depuis.

 

Le tell actuel s'étend sur plus de 27 ha. La forteresse royale, à l'ouest, comprend du côté sud le palais lui-même qui occupe près de 2ha et, du côté nord, des bâtiments qui en dépendent. Au-delà, se trouvent les divers quartiers où résidait la population d'Ougarit (maisons avec leur tombe, sanctuaires, etc ...). La partie la plus élevée du tell, au nord-est, était dominée par les deux principaux temples de la ville.

 

 

Nous visitons le site par un temps très gris et pluvieux. Les escargots pullulent sur le site et les espèces syriennes qu'on y voit n'ont rien à envier à nos gros bourgognes !

 

We visited the site of Ugarit under a very gray and rainy weather. Snails abounded on the site and the Syrian species looked like our large Burgundy snails!

 
 
 
 
 
 

Diaporama photos

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58557254

 
 
 
 
 
 
 

L’alphabet cunéiforme d’Ugarit

 

Les tablettes cunéiformes que l’on a découvertes à Ugarit n’étaient pas transcrites dans l’écriture sumérienne traditionnelle. Il s’agit bien pourtant d’une écriture cunéiforme, en ce sens qu’elle était tracée en enfonçant la pointe d’un roseau taillé en biseau sur des tablettes d’argile fraîche. L’alphabet d’Ugarit (XV°- début XIII° avant JC) en diffère à la fois par la forme, simplifiée, presque stylisée, et le nombre (entre vingt-deux et trente signes) de ses caractères et surtout par le fait qu’il est - à une exception près - une écriture consonantique, c’est à dire ne transcrivant pas les voyelles. C’est historiquement le premier "abjad" (alphabet écrivant surtout les consonnes) complet connu, après les écritures sinaïtiques. Il atteste pour la première fois de l’ordre des lettres, encore utilisé de nos jours dans la plupart des alphabets modernes (latin, grec, étrusque) et des alphabets sémitiques (phénicien, hébreu), l’ordre levantin.

 

La cité d'Ugarit a été détruite vers 1200 avant JC par les Peuples de la mer, son écriture a disparu avec elle.

 

 

 

Un site très intéressant sur Ugarit :

 

http://www.ras-shamra.ougarit.mom.fr/introduction.html

 

 

 

 

Voir aussi les vestiges d'Ugarit conservés au musée du Louvre, onglet "Louvre antiquités orientales".

 
See also the relics of Ugarit in the Musée du Louvre, "Louvre antiquités orientales "tab.