Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Aphrodisias
Pamukkale
Konya
Cappadoce
Obrukhan
Aspendos
Antalya
cascades de Düden
Kemer
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
APHRODISIAS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le site d'Aphrodisias a été habité dès le 3ème millénaire av JC à l'époque de l'âge du bronze. Il a  pris véritablement son essor au VIII°  siècle av JC avec l'instauration du culte d'Aphrodite (déesse de l'amour) par les grecs. Puis Aphrodisias s'est encore développé à l'époque romaine du fait de sa proximité avec une route commerciale. La cité a alors connu son apogée.

 

 

De nombreux vestiges de ces époques sont encore visibles sur le site qui n'a été redécouvert par les archéologues qu'au XX° siècle. Notamment :

 

  • Le tetrapylon (quatre portes en grec), le Sebasteion (IIe siècle après J.C) : ses arches reposent sur seize colonnes. Situé à un carrefour, il marquait l'accès au sanctuaire d'Aphrodite.

  • Le théâtre (27 avant J.C.) d’une capacité de 8.000 spectateurs, agrandi et restauré au IIe siècle après J.C. pour permettre l'accès aux animaux et aux gladiateurs, puis détruit par un séisme au VIIe siècle.

  • Le stade (Ier après J.C.), de 270 m sur 60 m et d’une capacité de 30.000 spectateurs.

  • Les bains d'Adrien.

  • L'Odéon.

  • Le temple d'Aphrodite.

  • Le portique sud de l'Agora: le portique de Tibère. 

 

 

 

 

 

 

  •  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Le site d'Aphrodisias est inscrit sur la liste du patrimoine de l'Unesco.

     

     

     

    http://whc.unesco.org/fr/listesindicatives/5406/

     

     
     
     
     
     
     
     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://vimeo.com/62006101

     

     

     

     

     

     

     

     

    The site of Aphrodisias has been inhabited since the 3rd millennium BC at the time of the Bronze Age. It really took off in the eighth century BC with the establishment of the worship of Aphrodite (goddess of love) by the Greeks. Aphrodisias was then further developed in Roman times because of its proximity to a trade route. The city then known its peak. Many remains of these eras are still visible on the site which was re-discovered by archeologists only in the XX° century. It is listed on the list of Unesco world heritage.

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://www.turizm.net/cities/aphrodisias/

     

     

    http://www.sailturkey.com/panoramas/aphrodisias/index.html

     

     

     

     

     

     

     

    Août 2005