Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Route vers le Rajasthan
Shekhawati
Bikaner
Le fort de Pokharan
Jaisalmer
Cuisine Indienne
Désert de Thar
Jodhpur
Fort de Mehrangarh
Fort de Khejarla
Pushkar
Ajmer
Jaipur
Jaipur - suite
Fort d'Amber
Uttar Pradesh
Fatehpur Sikri
Agra
Dans les trains indiens
Bandhavgarh
Banhav Vilas
Safaris à Bandhavgarh
L'oeil du tigre
Bandavgarh - fin
Delhi
Avis circuit
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Dans les trains indiens
 
 

Travelling in Indian trains 

 

 

 
 
 
 
 
Afin de rejoindre le parc national de Bandhavgarh où va s'effectuer notre extension "Tigres du Bengale", nous embarquons le soir en train de nuit en gare d'Agra en direction de l'état de Madhya-Pradesh et de la petite ville de Katni.
 
 
L'ambiance qui règne sur les quais de la gare, le bruit, la saleté, l'animation, le bordel ambiant sont bien retranscrits dans les extraits vidéos que j'ai tournés, le premier en gare d'Agra à notre départ, les autres en gare de Katni lors de notre retour vers Delhi, en fin d'extension. Manque une chose que vous n'aurez pas dans cette vidéo, et c'est tant mieux : en gare de Katni régnait une forte odeur de poubelles et d'urine et pourtant il ne faisait que 28°C !
 
 
 

In order to reach Bandhavgarh National Park for our "Bengal Tigers" travel extension, we took the overnight train from Agra station to the state of Madhya Pradesh and the small town of Katni.

 

The atmosphere on the station platforms, noise, dirt, life, the environmental mess are well transcribed in the video clips above, the first filmed in Agra station before our departure, the others at Katni station on our return to Delhi at the end of our stay. Lacked one thing you will not find in here at that is for the best : in Katni station, there was a terrible smell of garbage and urine and yet the temperature was only 28°C !

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ici rien à voir avec ce que l'on connaît par chez nous, les gens traversent les voies, les vaches s'y promènent à  la recherche de nourriture car elles sont jonchées de déchets, les chiens et les rats aussi !
 
Les trains se succèdent sur notre quai à un rythme soutenu. Dès que l'un d'eux s'arrête, le ballet des petits vendeurs commencent. Ils viennent aux fenêtres des wagons proposer à manger et à boire aux voyageurs.
 
 

Here, there was nothing in common with we find in our country, people crossed rails, cows walked along the railway lines searching for food as they were littered with garbage, rats and dogs were there too !

 

Trains succeeded to each other on our platform at a rapid pace. As soon as one of them stopped, the dance of small vendors began. They came to the windows of the carriages proposing food and drinks to travelers.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre train quitte Agra vers 19h30. Nous sommes donc en train couchettes mais l'agence locale nous a fait la mauvaise surprise de nous avoir réservé des secondes classes. De fait, nous n'avons pas de compartiment qui puisse se fermer à clef la nuit, il n'y a qu'un immense wagon rempli de couchettes, semblable à celui que j'avais emprunté en Thaïlande. Pour arranger une jeune indienne, j'échange ma couchette située en bas avec la sienne qui est en hauteur. De fait, grâce à cela, je suis loin du bruit et j'ai pu assez bien dormir. Par contre pour ce qui est de la propreté, il ne faut pas trop être regardant : la couverture qui m'est impartie est pleine de poussière, heureusement je n'en ai pas l'utilité. J'ai dormi rien qu'avec mon drap. Les toilettes, c'est tout un poême, autant y entrer en apnée car difficile de ne pas aller y faire un tour vu la longueur du voyage ! On a vu des cafards se promener sous les couchettes, cela change des souris au Vietnam !!!
 
 
Our train left Agra around 7:30pm. We were in a sleeping car but bad surprise the local agency had booked second class. In fact, we did not have a compartment that could be closed and locked at night, there was only a huge wagon filled with berths, similar to the one I had taken in Thailand. To be nice to a young Indian, I exchange my bunk at the bottom with hers which was an upper one. In fact, thanks to this, I was far from the noise and I could sleep well. In terms of cleanliness, it was not very good: mu blanket was full of dust, luckily I did not need it. I slept there with the sheet only. The water closet was a poem, where I entered holding my breath! We saw cockroaches walking under the bunks, a change after the mouse in Vietnamese sleeping wagons!

 
L'arrivée est prévue en gare de Katni à 5h30 le lendemain matin mais en Inde les trains sont toujours en retard et j'ai donc pu faire quasiment la grasse matinée car nous n'avons atteint Katni qu'à 7 heures ! Beaucoup de monde sur les quais, dans la gare et alentour. Deux voitures confortables attendent les cinq touristes que nous sommes et notre nouveau guide local, Him, pour nous accompagner au parc de Bandhavgarh. Ce qui est moins drôle ce sont les 2h30 de route qui nous attendent et le petit déj seulement une fois arrivés à destination ! En fait ce n'est pas tant la distance qui est importante(105 km)  mais l'état de la route qui par moment est complètement défoncée !
 
 
The arrival was expected at Katni station at 5:30 am, but in India the trains are always late and we could sleep longer because we only reached Katni at 7:00am! Many people on the platform, in and around the station. Two comfortable cars were waiting for us : five tourists and Him, our new local guide, to take us to Bandhavgarh park. What was less funny was that it was 2h30 drive ahead and breakfast would only be served once arrived at destination! In fact it was not so much the distance which was important (105 km) but the state of the road at times completely potholed!

 
 
 
 
 
 
Trois jours plus tard, c'est le retour.
 
Three days later, we came back.

 

Nous voilà repartis pour deux heures et demie de route, des embouteillages à la pelle à Katni en raison d’une fête locale car de nombreuses rues ont été interdites à la circulation à cause du passage de chars décorés.

 

Two and a half hours drive again, many traffic jams to Katni due to a local festival: many streets were closed to traffic because of the passage of decorated floats.

 

Sur le quai de la gare de Katni, c’est encore plus dépaysant qu’à Agra, beaucoup plus sale et malodorant aussi. Une vache se promène sur la voie et le train qui arrive est obligé de klaxonner pour la faire se bouger ! Les gens sont assis ou allongés sur le quai, certains improvisent un pique-nique. Une petite fille, qui doit avoir 18 mois ou deux ans tout au plus, lève sa robe et fait un gros caca sur le quai !!! J’éclate de rire ! On ne s’embête pas avec les culottes ici ! Sa maman l’emmène pour la nettoyer et revient plus tard pour enlever la crotte restée en plein milieu du passage. Le père l’a juste recouverte d’un bout de papier. Si quelqu’un avait marché dessus, vu la consistance de la chose, c’était le dérapage assuré ! …

Ce qui est aussi incroyable ici c'est le manque de sécurité : en France, il est désormais défendu de monter dans le train lorsqu'il est à quelques minutes de partir ; en Inde, une foule de gens courent après le train et grimpent alors qu'il est déjà en marche !

 

On the platform of Katni station, it was more exotic than Agra, much more dirty and smelly too. A cow was walking along a railway line and the train coming was obliged to honk to make it move! People were sitting or lying on the platform, some improvising a picnic. A little girl, 18 months or two years at most, put her dress up and made a big poo on the platform! I burst out laughing! They did not bother themselves with panties here! Her mom took her to clean and returned later to remove the poo left in the middle of the passage. The father had just covered it with a piece of paper. If someone had stepped on it, given the consistency of the thing, it was skidding guaranteed! ...

 

What was incredible there too was the lack of security: in France, it is now forbidden to climb in the train when it is a few minutes to go, and in India, a crowd of people was running after the train and then climbed in it as it had already start up running!

 

 

 

 

 

 

 

A noter aussi le travail des bagagistes qui, pour moi, touche à l'exploit, et je plains d'avance leurs pauvres cervicales qui, un jour, risquent de leur jouer des tours. J'étais contente d'en payer un, à l'aller et au retour, car il a fallu emprunter des escaliers et je me voyais mal m'y coller avec ma valise qui pesait quand même quelque chose comme 23 kg ! Ils posent le turban sur leur tête, montent une première valise, puis un bagagiste les aide à en rajouter une seconde ! Celui-ci en a aussi plein les bras !!!

 

The work ofporters is,I believe, a realachievementand I pitytheirneck! I was happytopay a luggage carrier, on both occasions, becausewehad to takestairsand Icould not imaginemyselfcarryingmysuitcase that weighedabout23 kg up or down the stairs! They puttheturbanon their head,put afirst bag on it, andanother porterhelps themtoadda second!This one on the photo alsohad bags in hisarms!

 

 

 

 

Nous voilà dans le wagon couchettes, toujours en seconde et on est tous éparpillés dans le wagon et en majorité dans les couchettes supérieures. De ce fait, impossible de manger notre pique-nique ensemble, chacun s’installe dans sa couchette et tire son petit rideau pour plus d'intimité.

 

We were back in a sleeper car, still in second class and were all scattered around the carriage and mostly in the upper bunks. Therefore, impossible to eat our picnic together, everyone settled into one’s bunk and pulling the little curtain for privacy.

 

Le lendemain matin, je suis réveillée de bonne heure, malgré mes boules Ears, par un type qui tape dans les mains, je n'ai pas trop compris pourquoi !... Dommage, j'aurais bien fait une petite grasse matinée ! J'ouvre la boîte pique-nique du petit déjeuner et grignote un peu. Elle est bien trop garnie, tout comme celle du dîner d'ailleurs ! Ils nous ont notamment mis un excellent jus de fruit aux lytchies.  Je ai laissé mes boîtes dans le train avec la bouteille d'eau intacte, cela aura sûrement profité à quelqu'un !

 

The next morning I woke up early, despite my earplugs, because a guy was clapping his hands, I did not really understand why! ... Too bad, I would have enjoyed sleeping longer! I opened my breakfast picnic box and nibbling a little. There was too much food, like the one we had for dinner! They had given us an excellent lytchies juice. I left my boxes on the train with the bottle of water intact, it could surely benefit someone!

 

Le train a pris du retard, tout comme à l’aller, mais là où c’est moins drôle c’est que du coup nous n’arriverons pas avant 13h30 (au lieu de 11h30), car cette fois-ci on remonte jusqu’à Delhi !  Des gens sont partis dans la nuit, certaines couchettes du bas sont vides ce qui nous permet de nous regrouper. On discute notamment avec de jeunes indiens, ils veulent savoir ce que nous avons visité, nos impressions. Je leur fais part de mon enthousiasme et de mon envie de visiter l'Inde du Sud à l'automne 2013 si possible. Ils me conseillent aussi de revenir visiter le Cachemire. Sunny, notre précédent guide, m'a aussi conseillé de revenir en Uttar Pradesh, un état riche, dont nous n'avons vu que peu de choses.

 

The train was late again, but what was less funny was that we would not arrive before 1:30 pm (instead of 11:30 am), because this time we were going back up to Delhi! People left in the night, some lower berths were empty allowing us to regroup. We discussed with young Indians, they wanted to know what we had visited, our impressions. I told them my enthusiasm and my desire to visit South India in the fall of 2013 if possible. They also advised me to come visit Kashmir. Sunny, our previous guide, had also advised to return in Uttar Pradesh, a rich state, we had seen very little.

 

Le temps est long cependant dans ce train ! J’aurais aimé un peu plus de transparence de la part du tour opérateur quant à la durée de notre voyage pour ces trois jours d’extension : douze heures de train et deux heures et demie de voiture à l’aller, deux heures et demie de voiture et 18 heures de train au retour !!! A méditer si l’extension vous tente. Un voyage si long et si peu confortable pour deux vrais jours sur place et trois safaris, je ne suis pas sûre que le jeu en vaille la chandelle ! Pour avoir la chance de voir des tigres, il faut rester huit jours sur place !

 

We got bored in that train! I would have appreciated a little more transparency from the tour operator on the duration of the trip for the three days extension: 12 hours train then 2.5 hours drive to go and 2.5 hours car plus 18 hours by train to return!Just think about it if you want to suscribe to the extension. A journey so long and uncomfortable for two real days on spot and three safaris, I'm not sure that the game is worth the candle! To have the chance to see tigers, you  have to remain a week there!