Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
La vallée du Doux
Le safari de Peaugres
Tournon
Beauchastel
La Voulte
Baix
Cruas
Saint Vincent de Barrès
Rochemaure
Alba la Romaine
Viviers
Saint Montan
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
Tournon sur Rhône
 

 

Mai 2010

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

http://www.ville-tournon.com/images/stories/pdf/patrimoine/patrimoine-tournonais.pdf

 

 

http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/tournon-sur-rhone.htm?item_sommaire=3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La création de Tournon remonterait aux alentours du III° siècle avant JC. Les restes d’un castrum gallo-romain ont été découverts sous les fondations de la chapelle du château.

 

 

The creation of Tournon dates back to around the third century BC. The remains of a Gallo-Roman castrum were discovered under the foundations of the castle chapel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/72952578

 
 
 
 
 
 
 

Le premier château, le "château de St Just", qui date du bas Moyen Age n'était qu’un donjon, tour de guet et de défense. Just est né à Tournon, il a été archevêque de Lyon (374-381 environ), a participé au concile de Valence en 374 et à celui d'Aquilée en 181. Il est mort dans le désert égyptien. Son corps a été rapatrié et est inhumé à la basilique qui porte son nom sur les hauteurs de Fourvière à Lyon. La chapelle du lycée Gabriel Faure de Tournon porte aussi son nom. Les seigneurs de Tournon seraient ses descendants.

 

 

The first castle, the "castle of St Just," which dates from the late Middle Ages was just a tower, watchtower and defense. Just was born in Tournon, he was Archbishop of Lyon (about 374-381), participated in the Council of Valence in 374 and that of Aquileia in 181. He died in the Egyptian desert. His body was repatriated and is buried in the basilica that bears his name on the heights of Fourvière in Lyon. The chapel of Gabriel Faure school in Tournon also bears his name. Lords of Tournon would be his descendants.

 

 

 

 
 
  
 
 
Portrait de Just Ier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 738, Charles Martel a fait don de l'église à ses lieutenants ; à cette époque les terres étaient la propriété de l'Eglise de Lyon.Avant 814, les seigneurs de Tournon résidaient à Tain, sur l'autre rive du Rhône. Durant le haut Moyen Age, ils étaient barons et comtes et avaient de nombreuses possessions (Tain, Mauves, Plats, Vion, Glun, St Jean de Muzols). La ville s'est développée au XIII° siècle. L’église a été érigée en collégiale en 1316 et ce jusqu’en 1790.

 

 

La Renaissance a été une époque faste pour la ville (imprimerie, moulin, commerce fluvial) qui s'est également développée aussi culturellement grâce aux artistes et artisans attirés par le Collège de France, créé en 1536 par François de Tournon, et administré pendant près de deux siècles par les jésuites.

 

 

 

 

In 738, Charles Martel donated the church to his lieutenants, at the time the land was owned by Lyon church. Before 814, the lords of Tournon lived in Tain, on the other side of the Rhone. During the Middle Ages, they were barons and earls and had many possessions (Tain, Mauves, Plats, Vion, Glun, St Jean de Muzols). The town developed in the thirteenth century. The church became a collegiate in 1316 and until 1790.

 

The Renaissance was a prosperous period for the city (printing, mills, river trade), which also developed culturally with artists and artisans attracted by the Collège de France, created in 1536 by François de Tournon, and operated for almost two centuries by the Jesuits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François de Tournon

 

 

 

 

 

 

François de Tournon (1489-1562) a connu une carrière prestigieuse politique et ecclésiastique. Archevêque d’Embrun, il a conduit les négociations avec Charles Quint pour libérer le roi François Ier après la défaite de Pavie en 1525. Nommé cardinal par le pape Clément VII, il a négocié la libération des « enfants de France », les fils de François Ier retenus en otage en Espagne. Il a été nommé premier ministre en1541 et a activement participé à la lutte contre les protestants. Il est devenu archevêque de Lyon en 1551 et Primat des Gaules. Tombé en disgrâce à la mort du roi, il est parti à Rome où il est devenu Doyen du Sacré Collège en 1549 et a il failli être pape.

 

 

Le château de Tournon a reçu d’illustres visiteurs, notamment François Ier qui s’y est arrêté à plusieurs reprises, Louise de Savoie, sa mère et Marguerite d’Alençon, sa sœur. Le dauphin François, fils de François Ier qui accompagnait son père et son armée vers le sud, est mort au château le 10 août 1536, âgé de 18 ans, sous les yeux d’un petit page âgé de 12 ans : Pierre de Ronsard, futur poète de la Pléiade. L’échanson du dauphin, accusé d’empoisonnement malgré les résultats de l’autopsie (« acte de visitation ») pratiquée par les médecins de Tournon, a été jugé et condamné. Il est mort écartelé le 15 octobre 1536. Le cercueil du dauphin est resté onze ans dans une chapelle de l’église Saint Julien, le roi qui guerroyait contre Charles Quint n’ayant pas le temps de donner une sépulture à son fils. Ses obsèques ont finalement été organisées avec celles de François Ier en 1547 par Henri II, second fils du roi lorsqu’il au succédé à son père sur le trône de France.

 

 

 

 

 

François de Tournon (1489-1562) had a prestigious political and ecclesiastical career. Archbishop of Embrun, he led the negotiations with Charles V to release King Francois I after the defeat of Pavia in 1525. Appointed cardinal by Pope Clement VII, he negotiated the release of "children of France", the son of Francois Ist held hostage in Spain. He was appointed Prime Minister in 1541 and actively participated in the struggle against the Protestants. He became Archbishop of Lyon in 1551 and Primate of the Gauls. Disgraced at the time of the king's death, he went to Rome where he became Dean of the Sacred College in 1549 and almost became pope.

 

 

Tournon castle received illustrious visitors, including Francois Ist who stopped repeatedly, Louise de Savoie, his mother, and Marguerite d'Alencon, his sister. The Dauphin Francois, son of Francois Ist, who accompanied his father and his army southward, died in the castle on August 10, 1536, aged 18, in front of a small page aged 12: Pierre de Ronsard, future poet of the Pléiade. The cupbearer of the dauphin accused of poisoning despite the results of the autopsy ("act of visitation") practiced by Tournon physicians was tried and convicted. He died October 15, 1536 quartered. The coffin of le dauphin remained eleven years in a chapel of Saint Julien church as the king who waged war against Charles V had not time to bury his son. His funeral was finally held together with the funeral of Francois Ist in 1547 by Henry II, second son of the king when he succeeded his father on the throne of France.

 

 

 

 

 

 

    

 

 

Le dauphin François

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier seigneur de Tournon est mort le 7 septembre 1644, âgé de 27 ans et sans enfant. Après dix ans de procès, la succession est passée à Marguerite de Montmorency mais personne n'a jamais résidé au château qui a finalement été transformé en prison, ce qu'il est resté jusqu’en 1926.

 

 

Le château de Tournon a été classé monument historique en 1938.

 

 

Le premier étage du château-musée est consacré à la famille de Tournon, le second est tourné vers les arts et techniques de la région au XIX° et XX° siècle, avec notamment la salle Marc Seguin, créateur du premier pont suspendu entre Tain et Tournon en 1825, la salle de la batellerie, des oeuvres d'artistes régionaux.

 

 

 

 

 

The last Lord de Tournon died September 7th 1644 aged 27 and childless. After ten years of litigation, the estate passed to Marguerite de Montmorency but none of her family has ever resided in the castle which was finally turned into a prison, until 1926.

 

 

Tournon castle is a historical monument since 1938.

 

 

The first floor of the castle-museum is dedicated to the de Tournon family, the second turned to the arts and techniques of the region in the nineteenth and twentieth century, including the Marc Seguin room, creator of the first suspension bridge between Tournon and Tain in 1825, the skippers room, works of regional artists.

 

 

 

 

 

 

http://www.ville-tournon.com/index.php?option=com_content&view=article&id=79&catid=63&Itemid=85

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'église Saint Julien, ancienne collégiale

 

 

 

 

 

Une petite église romane existait déjà à cet emplacement dès 1226. Elle a été remplacée par une église de style gothique flamboyant à trois nefs et sans transept au début du XIV° siècle. Durant les guerres de religion au milieu du XVI° siècle, elle a servi au culte protestant. Le 16 juin 1316, elle a été érigée en collégiale par l’évêque de Valence, Guillaume II de Roussillon de la famille de Tournon.

 

 

 

Elle possède de nombreuses chapelles latérales appartenant à des familles de la région ou à des confréries. C’est celle de droite qui a abrité le cercueil du dauphin François. Ses chapelles extérieures ont été démantelées durant la révolution. Ce sont aujourd'hui des commerces qui s'y sont installés. La seule qui demeure est la chapelle des pénitents.

 

 

 

L’église a été restaurée au début des années 60.

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint Julien church, former collegiate

 

A small Romanesque church existed at this location since 1226. It was replaced by a Gothic church with three naves and without transept at the beginning of the fourteenth century. During the wars of religion in the mid sixteenth century, it was used for the Protestant worship. June 16, 1316, it was erected into a collegiate church by the Bishop of Valence, Guillaume II of Roussillon from the de Tournon Family.

 

 

 

It has many side chapels belonging to local families or guilds. It is the right chapel that housed the coffin of the Dauphin François. Outdoor chapels were dismantled during the revolution. Today businesses have settled there. The only one that remains is the Chapel of the Penitents

 

 

The church was restored in the early 60s.

 

 

 

 

 

http://www.paroissestluc.com/communautes-locales/sud/tournon-sur-rhone/collegiale-saint-julien.html

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La chapelle des Pénitents et ses fresques du XIV° siècle

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le lycée Gabriel Faure est l'ancien Collège créé par François de Tournon en 1536. C'est le second plus ancien lycée de France et le plus vieux de province. Il a reçu de 1.500 à 3.000 élèves au XVII° siècle alors que la ville n'en comptait à l'époque que 3.000 ! Il a connu des élèves (St François Régis) et des enseignants célèbres (Stéphane Mallarmé, professeur d'anglais de 1863 à 1866). Il a été rebaptisé du nom de l'écrivain Gabriel Faure (1877-1962), né à Tournon, inspecteur général des Beaux-Arts, qui a été amené à contrôler les travaux de rénovation du château de Tournon.

 

 

 

Les travaux de construction de la chapelle du lycée ont duré de 1673 à 1720, elle a été financée par les jésuites. Elle a été ouverte au culte en 1713. En 1720, elle a abrité les cendres du cardinal François II de Tournon. La façade de style jésuite est réalisée en molasse. L'intérieur est de style Renaissance. L'orgue date du XVIII° siècle et la chapelle est paraît-il d'une acoustique remarquable. Elle a échappé à un terrible incendie qui a ravagé le lycée et la bibliothèque du cardinal.

 

 

 

 

 

 

 

 

The Gabriel Faure school is the old College created by François de Tournon in 1536. It is the second oldest school in France and the oldest in the French province. It had 1500-3000 students in the seventeenth century when the city had at the time only 3000! It had famous students (St Francois Regis) and famous teachers (Stéphane Mallarmé, English teacher from 1863 to 1866). It was renamed Gabriel Faure, writer (1877-1962), born in Tournon, Inspector General of Fine Arts, who monitored the renovation of Tournon castle.

 

 

 

The construction of the chapel of the school lasted from 1673 to 1720, it was financed by the Jesuits. It was opened for worship in 1713. In 1720, it housed the ashes of Cardinal François II de Tournon. The frontage, Jesuit style, is made of sandstone. The interior is Renaissance style. The organ dates from the eighteenth century and the chapel is said to have a remarkable acoustics. It escaped a terrible fire that destroyed the school and the library of Cardinal.

 

 

 

 

 
 
 

La chapelle du lycée

 

 

 

 

 

La restauration de l'intérieur de la chapelle a été réalisée en 2009 grâce à un groupe d'amis, membres du Rotary Club et anciens élèves du lycée qui ont fondé l'association de la chapelle du lycée. Elle accueille désormais des expositions et des concerts.

 

 

 

 

The restoration of the interior of the chapel was completed in 2009 thanks to a group of friends, members of the Rotary Club and former students of the school who founded the chapel of the college society. It now hosts exhibitions and concerts.

 

 

 

 

 

http://www.patrimoinelyceegfaure.fr/presentation_lieu.html

 

 

 

 

 

Nous voulions visiter l'exposition temporaire "Autour du fleuve Rhône" qui se tenait dans la chapelle du 17 au 29 mai 2010, mais ce samedi 29 mai après-midi, lorsque nous sommes passés à la chapelle, après avoir visité le château, l'exposition était en train de plier bagage. Nous avons quand même pu regarder les différentes vidéos proposées, pris quelques photos et une petite vidéo de la chapelle.

 

 

 

We wanted to visit the temporary exhibition "Around the River Rhone" which was held in the chapel from 17 to 29 May 2010, but this Saturday, May 29 afternoon, when we went to the chapel, after visiting the castle, the exposure was about to pack. We were still able to watch the different videos offered, took some pictures and a video of the chapel.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 Le monument aux morts de Sartorio

 

  Sartorio’s war mémorial

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
L'hôtel de la Tourette
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
Nos vidéos