Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Arusha
Moivaro Coffee Lodge
Manyara
Hadzabe
Datoga
Crater Forest Tented Lodg
Ngorongoro
NCA photos & vidéos
Serengeti
Serengeti - photos & vidé
Olaado Camp
Olduvai
Olduvai Tented Camp
Kirurumu Lodge
Tarangire
Tarangire photos & vidéos
Mawe Ninga Tented Camp
Divers photos
Kazeni
Kilimandjaro & Mont Kenya
Quelques mots de Swahili
Mes avis sur notre voyage
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site

 

 

 

 

PARC NATIONAL DU TARANGIRE

 

TARANGIRE NATIONAL PARK

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Situé à 118 kilomètres au sud-ouest d’Arusha, il s'étend sur 2.600 km2.La densité de population dans la région a toujours été faible, principalement en raison de la présence abondante des mouches tsé-tsé. Une réserve de faune y a été créée en 1957, elle est devenue parc national en 1970 ; la population a été déplacée vers des villages environnants.

 

De forme allongée (environ 100 km de long par 30 km de large en moyenne), le parc entoure la vallée de la rivière Tarangire. Son altitude moyenne est de 1.100 mètres avec un relief globalement peu marqué à l'exception de la vallée creusée par la rivière. Il est bordé à l'ouest par l'extrémité orientale du rift africain.

 

Le mois le plus sec est octobre ; la quasi-totalité des pluies tombe en novembre-décembre, puis entre mars et mai. En pleine saison des pluies, la rivière inonde largement la plaine environnante.

 

Le baobab, arbre inhabituel dans le nord de la Tanzanie, abonde dans la partie nord de ce parc. Le paysage est principalement constitué de savane arborée, et devient plus marécageux au sud.

 

Le parc fait partie de l'immense écosystème de la steppe Masaï. Lors de la saison des pluies, les grand troupeaux d'herbivores se répartissent sur plus de 20.000 km², mais dès que les pluies cessent au mois de juin ils migrent vers le dernier point d'eau permanent de la région : la rivière Tarangire. Ainsi, en fin d'hiver (août-octobre), le parc abrite une très forte concentration d'animaux, en particulier des éléphants.

 

Entre octobre et avril, le parc est également un important lieu d'hivernage pour les oiseaux migrateurs venus d'Europe.

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Located 118 km south-west of Arusha, the Tarangire national park covers 2,600 km2.

 

The population density in the region has always been low, mainly because of the abundance of tsetse flies. A wildlife reserve has been established in 1957, it became a national park in 1970, the population was displaced to surrounding villages.

 

With an elongated shape (about 100 km long by 30 km wide on average), the park surrounds the valley of the Tarangire River. Its average altitude is 1,100 meters with a little relief generally marked with the exception of the valley carved by the river. It is bordered to the west by the end of the Eastern African Rift.

 

The driest month is October, almost all the rain falls in November-December, then between March and May. During the rainy season, the river floods the surrounding plain widely.

 

The baobab tree, unusual in northern Tanzania, abounds in the northern part of the park. The landscape is mostly made up of savanna, and becomes marshier south.

 

The park is part of a huge ecosystem of the Masai steppe. During the rainy season, the herds of large herbivores are spread over more than 20,000 sq km, but when the rains cease in June they migrate to the last point of standing water in the region: the Tarangire River. Thus, in late winter (August-October), the park is home to a very high concentration of animals, especially elephants.

 

Between October and April, the park is also an important wintering place for migratory birds from Europe.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site officiel du parc :   The park official website :

 

 

http://www.tarangire.or.tz/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'un des pièges à mouche tsé-tsé que l'on peut voir dissiminés dans certains coins du parc

 

One of the tsetse flies traps that one can see spread in several parts of the park

 

 

 

 

 
 
 

Nous avons passé deux jours et demi dans le Tarangire en safari. La mi-février n'est peut-être pas la période idéale pour visiter ce parc car les animaux ont déjà commencé leur migration et il n'y avait donc pas tant d'animaux que cela d'après ce que nous a dit notre guide.

 

De plus les mouches tsé-tsé sont assez présentes dans ce parc et lors d'une de nos sorties un après-midi orageux, elles sont venues nous attaquer dans le 4/4 dès que nous avons eu le malheur d'entrouvrir les vitres. J'imaginais une grosse bestiole, pas du tout, c'est plutôt petit mais la douleur de la piqûre n'est pas proportionnelle à leur taille malheureusement, elles font très mal, elles piquent même à travers les chaussettes ! Cet après-midi est la seule fois où nous avons eu à les subir, d'habitude le 4/4 était grand ouvert (toit et fenêtres) et nous n'avions jamais été incommodés par quelque insecte que ce soit.

 

 

We spent two and a half days in the Tarangire park in safari. Mid-February is perhaps not the ideal time to visit this park because the animals have already begun their migration and there were therefore not so many animals, our guide explained.

 

In addition, the tsetse flies are quite present in the park and at one of our exits on a thunderstormy afternoon, they came to attack us in the jeep as our windows were just a little open. I thought it was a big bug, not at all, it is rather small but the pain of their bite is not proportional to their size, unfortunately ! It is very painful, they even bite through socks! That afternoon is the only time we had to suffer them, usually the 4 / 4 was wide open (roof and windows) and we had never been bothered by some insect whatsoever.