Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Bangkok
Palais Royal & Wat Pho
Bangkok - dernier jour
Damnoen Saduak
Ayuttaya
Lopburi
Rizières & Paysages
Phitsanulok
Sukhothai
Lampang
Chiang Mai
Maeping Elephant Village
Sai Nam Phung Orchid Nurs
Chiang Rai & fleuve Kok
Villages montagnards
Le Triangle d'Or
Retour à Lampang
Jomtien
Pattaya
Suan Nong Nooch
Koh Larn
Million Years Stone Park
Sriracha Tiger Zoo
Cuisine Thai
Avis et Conseils
Arnaques en Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

SUKHOTHAI, l'Aube du Bonheur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'histoire :

 

 

Première capitale de Thaïlande, Sukhothai a connu son apogée aux XIII° et XIV° siècles. Sous influence khmer, elle est devenue indépendante en 1238 grâce à deux princes thaïs, Phra Muong et Bang Klang Thao, ce dernier étant devenu son premier gouverneur. Située entre la Chine et l’Indochine, la cité avait une position stratégique, idéale pour sa croissance économique. Son plus célèbre souverain, Rama Khamheng a régné de 1275 à 1317 ; ses écrits thaïs sont considérés comme les premiers dans la littérature du royaume. Il a étendu son territoire vers le Laos, la Birmanie et au sud, la Malaisie. L’arrivée de ses successeurs a entraîné le déclin de Sukhothai. La culture religieuse et artistique s’est développée au détriment des principes défensifs et économiques. En parallèle, le royaume d’Ayutthaya s’est étendu et n’a pas  tardé d’englober Sukhothai en 1350 qui a été réduit à l’état de province.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21 monastères, d'autres bâtiments et quatre réservoirs se trouvent à l’intérieur du parc historique, classé au patrimoine de l’Unesco depuis 1991. Il y a 70 autres sites annexes autour de la ville. La cité royale était fortifiée par trois murailles et deux douves franchissablespar quatre ponts-levis.Les murs est et ouest sont longs de 1.400 mètres, les murs nord et sud de 1.810 mètres. Chacun possède une porte. Ils sont en latérite. Les fossés étaient remplis avec l'eau du Canal Ramphan Mae situé à proximité.

 

 

Les temples de Sukhothai sont tous orientés d’est en ouest.On y accède par le wihan, grande salle qui rassemble les fidèles avec la statue de Bouddha. Ils sont soit surmontés d'un mondop (édifice carré) soit d’un prang (tour de style khmer) soit d’un chedi (bâtiment qui abrite des reliques sacrées).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cité royale :

 

À l'intérieur des murs de la ville, les principales ruines sont le Wat Mahathat, le Wat Traphang Ngon, le Wat Si Sawai, le Wat Traphang String et le Wat Sorasak.

 

Le Wat Mahathat se trouve au milieu des douves et des fortifications, c'est le plus grand temple et le cœur spirituel de la ville et date du XIII° siècle. Les stupas (monument bouddhique de forme conique qui renferme des objets sacrés) sont agrémentés de boutons de lotus, propres à l’architecture Sukhothai. Le palais compte 200 chedis et 10 wihans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous visitons le parc historique à bicyclette, un exercice auquel je ne m'étais pas prêtée depuis une éternité et que je retrouve avec bonheur, sauf que j'aurais aimé un peu moins de nonchalance pour appuyer sur les pédales !!! Ce lieu est splendide et j'aurais aimé y passer beaucoup plus de temps !

 

 

 

We visited the historic park on bikes, as cars or coaches are not allowed, that was very nice, except that I would have liked a little less nonchalance of the group to press the pedals! This place is gorgeous and I would have liked to spend a lot more time!

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58951964