Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
Zoo St Martin la Plaine
Rochetaillée
Le château de Bouthéon
Sainte Croix en Jarez
Marols
Montarcher
Saint Bonnet le Château
Usson en Forez
La Campagnarde
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
    L'hôtel de Vinols
 
 
 
 
   
 
 
 
 
 
 
Saint Bonnet le Château     
 
 
 
 
 
 
 
 
      
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Saint Bonnet Le Château est une ville fortifiée du Haut Forez située sur un promontoire rocheux à 870m d’altitude, à une dizaine de km de Montarcher.

 

 

 

St Bonnet doit son nom à l’évêque de Clermont, mort à Lyon en 710, dont les reliques ont été transportées jusqu’à Clermont par la voie d’Aquitaine, donnant son nom à quelques paroisses sur son passage.

 

Le développement de la ville date de l’époque médiévale. Elle a été marchande aux 15° et 16° siècles, puis industrielle à partir du 16° siècle : serrurerie, puis armurerie après la révolution, et enfin fabrique de boules de pétanque au 20° siècle.

 

En 1794, la moitié des hommes en âge de travailler vivaient de l’activité serrurière. Les femmes quant à elles étaient dentellières.

 

Le château du XIIème siècle a aujourd’hui disparu et la ville est connue pour sa Collégiale gothique construite à partir de 1400, classée monument historique.

 

La ville, et notamment son église, ont été saccagées en 1562 par le terrible baron des Adrets. Elle a connu des réquisitions et d’autres pillages au début du 17° siècle et une épidémie de peste.

 

Nous sommes à Saint Bonnet à l’heure du déjeuner et profitons du très beau temps pour nous promener dans les rues de la vieille ville avant de pique-niquer à l’extérieur, dans le jardin situé en dessous de la Collégiale.

 

 

 

Diaporama photos de la ville

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 

La Collégiale est de style gothique forézien, elle a été achevée vers 1418 avant d’être agrandie avec l’ajout de plusieurs chapelles, d’une sacristie et enfin de la bibliothèque dans le premier quart du 18° siècle.

 

L’entrée nord se fait sur une terrasse d’où on a une vue magnifique sur la plaine du Forez, les monts du Lyonnais, le massif du Pilat et par temps clair la chaîne des Alpes.

 

Il reste une seule des quinze cloches que possédait la Collégiale avant la révolution, elle pèse 10.000 livres.

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons une première visite libre en début d’après-midi et revenons plus tard pour la visite guidée, très intéressante. Elle nous permet notamment d’accéder à la bibliothèque qui compte de nombreux ouvrages anciens dont 36 incunables (ouvrages imprimés avant 1500), dont la première bible imprimée en France et des manuscrits des 15° et 16° siècles.

 

Nous avons aussi un aperçu des « momies », une trentaine de corps découverts dans un caveau sous une dalle de la Collégiale, parfaitement conservés grâce à l’alun et l’arsenic présents dans le sol et dont on ignore l’histoire. Une datation au carbone 14 atteste qu’ils datent du XVIIème siècle. Par contre, il n’est plus possible comme dans le passé de pénétrer dans le caveau. Pour des raisons de conservation évidente, on ne peut maintenant que voir les momies à travers une vitre depuis l’une des chapelles de la Collégiale et les reflets rendent les photos difficiles.

 

 

Nous visitons enfin la chapelle basse ou crypte construite sous le chœur pour Anne Dauphine, épouse de Louis II de Bourbon, duc de Forez, et dédiée à la Vierge et à Saint Michel. Les murs et le plafond sont recouverts de magnifiques peintures du début du XVème siècle, certaines d’entre elles ont été restaurées. Pour les protéger, il est bien-sûr désormais interdit de prendre photos et vidéos, même sans flash.

 

 

Quelques photos trouvées sur le net

 

 

                                                           

 

 

                                        

 

 

 

 

 

 

 

Le diaporama de la Collégiale

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/107069767

 

 

Septembre 2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d’infos sur Saint Bonnet et sa Collégiale :

 

 

http://www.forez-info.com/encyclopedie/memoire-et-patrimoine/588-la-collegiale-saint-bonnet.html

http://www.forez-info.com/encyclopedie/histoire/a_la_porte_dauvergne_saint-bonnet-le-chateau_589.html

http://www.forez-info.com/encyclopedie/traverses/les_momies_meurent_aussi_46.html

 

http://insitu.revues.org/1176

 

http://www.st-bonnet-le-chateau.fr/fr/historique/la-collegiale.php

 

 

et un guide de visite à imprimer :

 

http://www.cc-pays-st-bonnet-le-chateau.fr/menu%20permanent/documentation/pdf/internet-GuideStBonnetFrancais.pdf