Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Dakar
M'bour
Fadiouth
Ile de Dionewar
Ile de Falia
Bolongs
Cases
Parc du Niokolo Koba
Tambacounda
Kedougou
Missira
Lac Rose
Ile de Gorée
Routards Sénégal 2008
Rufisque
La Réserve de Bandia
M'bour - Mbodienne
Guedji
Fadiouth
Ndangane
Mar Lodj
Fatick - Diouloulou
Casamance
La ferme de Djibelor
Ziguinchor
Kolda, Tambacounda
Lac Retba
Gorée
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

KOLDA - TAMBACOUNDA - KAOLACK - M'BOUR

 

 

Kolda est une ville de Haute-Casamance, située à proximité de la frontière avec la Guinée-Bissau. C'est le chef-lieu du département et de la région qui portent le même nom. La population s'élève à plus de 62.000 habitants, majoritairement des Peuls.

 

 

Tambacounda est la plus grande ville du Sénégal Oriental. C'est le chef-lieu du département et de la région qui portent le même nom. En 2007, selon les estimations officielles, la population s'élèverait à 78.800 personnes. Lieu de passage, plusieurs des groupes ethniques du Sénégal y cohabitent.

La ville se trouve dans une région peu peuplée, sur la ligne du chemin de fer du Dakar-Niger et les routes nationales N1 et N7, c'est une étape importante pour les transits commerciaux entre la région de Kayes au Mali et la côte du Sénégal (Dakar, Thiès, Saint-Louis). C'est aussi un point de passage important entre Dakar et la Casamance en contournant la Gambie.

 

Historiquement, la ville s'est développée autour de la gare. C'est aussi le rendez-vous d'un grand nombre de marchands de bestiaux. La principale industrie est celle du coton (Sodefitex).

 

Le tourisme n'y est pas très développé, mais Tambacounda constitue souvent une ville étape pour les voyageurs se rendant au Parc national du Niokolo-Koba.

 

 

 

 

 

 

Kolda is a city of Upper Casamance, near the border with Guinea-Bissau. It is the head of the department and of he region bearing the same name. The population is more than 62,000 people, mostly Peul.

Tambacounda is the largest city in eastern Senegal. It is the head of the department and of the region bearing the same name. In 2007, according to official estimates, the population would amount to 78 800 people. It is a passing place where several Senegal ethnic groups cohabit.


The city is located in a sparsely populated area on the railway line from Dakar-Niger and the roads N1 and N7, it is an important step for transit trade between the Kayes region in Mali, and the Senegal coast (Dakar, Thies, Saint-Louis). It is also a crossing point between Dakar and the Casamance bypassing the Gambia.

Historically the city has developed around the railway station. It is also the meeting point of a large number of cattle merchants. The main industry is that of cotton (Sodefitex).

Tourism is not very developed, but often Tambacounda is a city step for travelers visiting the National Park of Niokolo-Koba.

 

 

Kaolack est un port de 300.000 habitants sur le fleuve Saloum. C’est, paraît-il, la ville la plus sale du pays. De nombreuses épidémies humaines et animales s’y propagent en un éclair : peste porcine, choléra, lèpre, paludisme .... La récolte du sel a brûlé la terre à des kilomètres aux alentours. Les décharges publiques entourent la ville d’une ceinture bleue à l’odeur insupportable. La chaleur y est souvent intenable et les moustiques y sont omniprésents.

 

 

 

Située à 85 km au sud de Dakar, M'bour est une petite ville qui explose véritablement au niveau démographique avec plus de 160.000 habitants. Au départ, petit port de pêche, M'bour est devenu l'un des plus importants ports de pêche artisanale du Sénégal. Ce sont des centaines de pirogues qui, quotidiennement assurent une grande partie du commerce, de la vie de cette ville.

 

Kaolack is a port of 300,000 inhabitants on the Saloum River. Its is said to be the dirtiest city in the country. Many human and animal epidemic diseases propagate very quickly : swine fever, cholera, leprosy, malaria .... The salt harvesting burned to the ground for miles around. Dumps make a blue belt around the city with an unbearable smell. The heat is often untenable and mosquitoes are everywhere.

 

Located 85 km south of Dakar, M'bour is a small city that really exploded in population with over 160,000 inhabitants. Initially, a small fishing port, Mbour has become one of the most important artisanal fishing port in Senegal. There are hundreds of boats which daily provide much of the trade, the life of this city