Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Dakar
M'bour
Fadiouth
Ile de Dionewar
Ile de Falia
Bolongs
Cases
Parc du Niokolo Koba
Tambacounda
Kedougou
Missira
Lac Rose
Ile de Gorée
Routards Sénégal 2008
Rufisque
La Réserve de Bandia
M'bour - Mbodienne
Guedji
Fadiouth
Ndangane
Mar Lodj
Fatick - Diouloulou
Casamance
La ferme de Djibelor
Ziguinchor
Kolda, Tambacounda
Lac Retba
Gorée
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
 

GUEDJI

 

Guedji est un village de brousse près de Mbodienne.

 

Pour nous y rendre, nous avons pris une calèche depuis Mbodienne. Nous avons quitté la route goudronnée pour de la piste. Le trajet a duré une quarantaine de minutes. Nous avions vraiment l'impression d'être au milieu de nulle part, dans une plaine jaune paille sans fin entourée de baobabs. Nous avons traversé deux petits villages.

 
 

Le petit village de Guedji est coupé de tout puisqu'il ne possède aucun engin motorisé. Ses habitants ne sont pas ravitaillés et donc mangent souvent matin, midi et soir le même repas et ce durant toute leur vie (couscous sénégalais). Le village se compose de catholiques et de musulmans (la majorité). Ils vivent de leurs récoltes (coton, noix de cajou, ...) et de l'élevage du bétail. Ils travaillent dans les champs et cultivent un jardin potager où ils font pousser salades, oignons, aubergines, piments, pastèques, ... Pour s'approvisionner en eau pour boire et pour les besoins de la vie courante, un puits a été construit dans le potager qui n'est pas au centre du village. Il faut donc à chaque fois transporter l'eau sur une bonne distance. Tous les habitants vivent dans de petites cases au milieu des poules et des chèvres. Autour, des troupeaux de zébus déambulent. Il n'y a pas d'électricité ni de sanitaires dans le village et nous étions les premiers blancs à y séjourner. Pour faire ses besoins, il fallait marcher sur au moins deux cent mètres pour aller se cacher derrière des buissons ! Pour se laver, pas de douche mais un seau d'eau.

Les habitants de Guedji sont des gens très accueillants, par contre rares sont ceux qui parlent notre langue.

 
 
 

Guedji is a bush village near Mbodienne.

 

To get there, we had to take a horse-drawn carriage since Mbodienne.We left the paved road for the track.The journey lasted about forty minutes.We really felt in the middle of nowhere, in an endless yellow straw coloured plain surrounded by baobabs.We crossed two small villages.

 

 

The small village of Guedji is far from all since it has no motorized equipment.They are not supplied and therefore often eat the same morning, noon and evening meals and this throughout their lives (Senegalese couscous). The inhabitants are Catholics and Muslims (most of them).They live off their crops (cotton, cashew nuts, ...) and livestock.They work in the fields and farm a vegetable garden where they grow lettuce, onions, eggplants, peppers, watermelons, ...To supply water for drinking and for life needs, a well was built in the garden which is not in the village center.Therefore each time, they need to carry water on a certain distance.All residents live in small huts surrounded by chickens and goats.Around, zebu herds roam.There is no electricity nor toilet blocks in the village and we were the first white people to stay there.For nature's needs, you have to walk on at least two hundred meters to go hiding behind bushes !To wash, no shower but a bucket of water.

 

The inhabitants of Guedji are very friendly, but they are very few speak our language.