Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Chengdu
Chengdu - suite
Chengdu - fin
Sichuan University Museum
Les Pandas
Le musée Sanxingdui
Dujiangyan
Meishan
Jiajiang
Emeishan
Leshan
Qiaogou
Luocheng Ancient Town
Yibin et la Mer de Bambou
Xianshi Ancient Town
Zigong
Longchamp
Dazu - Baodingshan
Dazu - Beishan
Piludong Rock Carvings
Grotte de Yuanjue
Huanglongxi
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les portiques de Longchamp
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les portiques ou arches d'honneur sont des constructions monumentales en forme d'arcs de triomphe réalisées pour glorifier les exploits, les grandes vertus, la loyauté, la piété filiale et le dévouement des « Vertueux » : portique du centenaire, de la pudeur, de la chasteté et de la foi, de la piété filiale, du mérite …

 

 

Longchamp, petit district du sud du Sichuan possède de nombreux portiques, construits sous les dynasties Ming et Qing à la demande des empereurs ou même parfois de commerçants. Au carrefour de six routes commerciales (sel, thé, orchidées, …) Longchamp a possédé à une époque environ 70 arches commémoratives.

 

 

Sur les 18 portiques que l’on peut encore admirer aujourd’hui, construits du règne de Ming Hongzhi (1696 avant JC) à celui de Qin Guangxu (1887 après JC), 7 sont alignés au cœur de la ville. Ce sont des vestiges culturels à grande valeur historique et culturelle qui sont placés sous la protection de l’Etat. Sur chacun est gravé notamment le nom de la personne honorée et la date de construction. Le plus ancien remonte à 1496, les 16 autres ont été construits entre 1818 et 1887.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’arche de la vertu de Giorro Guohuan a été construit en 1871, c’est celui qui possède un singe mâle double face à son sommet qui semble prêt à uriner. Il est familièrement appelé l’arche du singe.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’arche des bonnes actions et du mérite de Guo Yuluan a été construite à la demande de l’empereur Guangxu (dynastie Qing) en 1887 pour honorer les actes charitables de ce membre d’une des plus grandes familles du sud du Sichuan. Il reste encore de la poudre d’or d’origine dans les inscriptions.

 

 

 

 

 

 

Un article très intéressant :

 

http://www.rmhb.com.cn/chpic/htdocs/france/200606/news/7-1.htm

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :