Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Karnataka
Karnataka - suite
Kerala, Cochin
Backwaters
Kerala, Periyar
Tamil Nadu - Madurai
Trichy et Chettinad
Tanjore - Thanjavur
Kumbakonam
Chidambaram
Pondichéry - Puducherry
Mahabalipuram
Chennai - Madras
Le Panthéon indien
Cuisine du sud
Avis et conseils
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Pondichéry - Puducherry
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mercredi 20 novembre 2013
 
 
Ancien principal comptoir français de la Compagnie des Indes, le village de pêcheurs de Poudouchéry a été acheté en 1673, sous le règne de Louis XIV, au sultan de Bijapur. Elle est tombée entre les mains des hollandais en 1693 puis est revenue à la France en 1699 par le traité de Ryswick. Elle a connu son apogée sous le mandat de Joseph François Duplex en 1742. La ville a été attaquée par les britanniques en 1761 et entièrement rasée. Reconquise par les français, il a fallu la reconstruire, mais elle est retombée aux mains des anglais en 1793 puis est redevenue française en 1814. Devenue indépendante en 1947, elle n'a rejoint l'union indienne qu'en 1954.
 
Nous visitons à pied le quartier français et en particulier l'église du Sacré Cœur et l'Ashram de Sri Aurobindo avant une promenade en rickshaw.
 
 
 
 
 
 
 
 
Wednesday 20 November 2013
 
Former French colony of the East India Company, the village was purchased in 1673, during the reign of Louis XIV, to the sultan of Bijapur. It was at its peak under Joseph Francois Dupleix mandate in 1742. We visited the French quarter on foot before a ride in rickshaw.
 
 
 
 
 
 
 
 

Sri Aurobindo

Aurobindo Ghose (1872-1950) était un leader du mouvement pour l’indépendance indienne, un philosophe, poète et écrivain,  développeur du yoga intégral. Il a fondé son ashram (un ermitage) à Pondichéry le 24 novembre 1926 avec 24 disciples. Il a confié la direction de l’ashram  à sa collaboratrice, Mirra Alfassa (1978-1973), née à Paris, connue sous le nom de la Mère (the Mother). On peut voir de nombreuses photos de Mirra dans l’ashram. C’est aujourd’hui une grande institution.

On peut visiter l’ashram mais en silence et les photos y sont strictement interdites. Dommage car il y a de beaux massifs de fleurs dans ses jardins.

 

Aurobindo Ghose (1872-1950) was a leader of the movement for Indian independence, a philosopher, poet and writer, developer of integral yoga. He founded his ashram (hermitage) in Pondicherry on November 24, 1926 with 24 disciples. He entrusted the management of the ashram to his collaborator, Mirra Alfassa (1978-1973), born in Paris, known as the Mother. You can see many pictures of Mirra in the ashram. Today it is a great institution.

You can visit the ashram but must remain silent and photos are strictly forbidden. That’s a pity because there are beautiful flowers in its garden.

 

http://www.sriaurobindoashram.org/

 

 




Carte postale du samadhi qui contient les dépouilles de Sri Aurobindo et de la Mère dans la cour intérieur de l'Ashram.
Postcard of the samadhi containing the bodies of Sri Aurobindo and the Mother in the inner courtyard of the Ashram.



 
 
 
 
Deux diaporamas - Two slideshows
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Durant notre promenade en rickshaw, nous sommes arrêtés par un tournage de cinéma qui bloque une rue. Tout le monde descend et s'approche pour admirer les deux vedettes de cinéma et assister à une prise. Le plus jeune s'évente avec un appareil de poche et se laisse pulvériser de l'eau pour lutter contre la chaleur. L'autre qui lui donne la réplique est un peu petit, il tourne donc la scène juché sur une marche ! Je ne connais pas leurs noms mais des gens du coin m'ont dit qu'ils étaient connus en Inde, ce sont des vedettes de Kollywood, le cinéma produit à Chennai.
 
 
During our rickshaw ride through the streets of Pondicherry, we were stopped by a film shooting blocking a street. The younger actor  fanned himself with a handheld device and water spray to fight against the heat. The one that gave the replica was not very tall, so he had to stand on a step! I did not know their names but locals told me they are well known in India, they are stars of Kollywood, the movies produced in Chennai.
 
 
 
 
Quelques photos et une petite vidéo 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La vue de ma chambre à l'hôtel Atithi
 
 
 
 
                                  
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :