Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Bangkok
Palais Royal & Wat Pho
Bangkok - dernier jour
Damnoen Saduak
Ayuttaya
Lopburi
Rizières & Paysages
Phitsanulok
Sukhothai
Lampang
Chiang Mai
Maeping Elephant Village
Sai Nam Phung Orchid Nurs
Chiang Rai & fleuve Kok
Villages montagnards
Le Triangle d'Or
Retour à Lampang
Jomtien
Pattaya
Suan Nong Nooch
Koh Larn
Million Years Stone Park
Sriracha Tiger Zoo
Cuisine Thai
Avis et Conseils
Arnaques en Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 

PHITSANULOK

 

 

 

 

 

 

 

 

De la vieille ville détruite par un incendie en 1957, il ne reste que le Wat Phra Si Ratana Mahathat construit par le roi Li Thai en 1357. Ce temple abrite l’une des plus beaux Bouddha de Thaïlande, Phra Buddha Chinnarat qui date de 1357.

 

L’histoire locale raconte que le roi souhaitait construire trois énormes statues en bronze pour le mettre en valeur. Il s’est entouré des meilleurs sculpteurs et de prêtres brahmanes. La troisième statue, la plus aboutie des trois est celle qui reste aujourd’hui, les deux autres Bouddhas, Phra Chinnasi et Phra Si Satsada, ont été transférés au Wat Bowonniwet à Bangkok. Le prang (tour sanctuaire comme le stupa) a été rajouté au XVe par Boromtrai Lokanat pour symboliser la toute-puissance du royaume d’Ayutthaya.

 

La renommée du temple tient à deux choses : le fait qu’il n’ait pas brûlé malgré un grand incendie dans la ville de Phitsanulok et la présence du Bouddha Chinnarat, le bouddha le plus vénéré après celui du Wat Phra Kaeo à Bangkok. Il est l’un des chefs d’œuvre de l’art Sukhothai. Un halo doré de flammes encercle sa tête et son torse, et deux nagas le protègent.

 

Le temple récolte en moyenne 12 millions de baths par an (presque 300 000 euros!).

 

Les fidèles frappent sur des gongs afin d’indiquer leur présence aux dieux puis brûlent des encens sur l’autel et enfin, se recueillent au son du Wong yai, xylophone traditionnel. Le musicien reçoit également des dons des fidèles, sa musique étant un hommage au Bouddha.

 

L’intérieur du temple est composé d’un wihan (grande salle du temple qui abrite un bouddha) dont les murs sont rabaissés afin de mettre en valeur la statue. Les panneaux des portes sont incrustés de nacre représentant un motif du Wat Phra Kaeo. Le long du mur, sept petits Bouddhas, recouverts de feuilles d’or, symbolisent les jours de la semaine. Les gens viennent prier le Bouddha qui correspond au jour de leur naissance. Sur la gauche, des moines recueillent les offrandes dans des urnes en verre et font signer les donateurs sur un livre d’or.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIAPORAMA PHOTO DU WAT PHRA SI RATANA MAHATHAT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58922513

 

 

 

 

 

 

Nous passons une nuit sur Phitsanulok à l'hôtel Topland.

 

 

 

Ce soir-là, nous embarquons pour une nouvelle excursion facultative : une promenade en cyclo-pousse dans les rues de la ville après le dîner. Le guide nous promet un arrêt au marché et une attraction locale : les légumes volants. L'excursion est facturée environ 10 € par personne et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un peu cher pour ce que nous avons fait ! La ballade en cyclo-pousse a duré beaucoup trop longtemps, cela aurait pu être sympa dans une ville animée où il y avait plein de choses à voir, le problème c'est que l'on roulait dans des rues peu éclairées, pas animées et que cela ne représentait pas un grand intérêt ! 

 

 

 

 

That evening, we embarked on a new optional excursion: a rickshaw ride through the streets of the city after dinner. Our guide promised a stop at the market and a local attraction: Flying vegetables. The tour was billed approximately € 10 per person and the least I can say is that it was too expensive for what was offered! The rickshaw ride lasted far too long, it would have been fine in a busy city where there was plenty to see, the problem is that they drove in poorly lit streets, not animated it was not a great interest!

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58922580

 

 

 

 

 

 

 

 

Halte au marché où une surprise nous attend !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://vimeo.com/58922541

 

 

 

 

 

 

 

 

Une assiette d'insectes frits nous attend pour la dégustation : vers à soie, sauterelles, scarabées, scorpion ... A tenter au moins une fois dans sa vie sous peine de mourir idiot ! J'avais déjà testé les chenilles séchées en Afrique du sud, là les vers à soie sont plutôt goûtus, le reste, notamment la sauterelle et le scorpion, c'est un peu dur avec toute la carapace !!! Notre groupe s'est facilement prêté (sauf quelques rares irréductibles) à la dégustation !Le marchand avait un rayon particulièrement bien achalandé et varié ! Et tandis que nous goûtons ces différentes bestioles, nous sommes pris en photo (je n'ai rien vu). Lorsqu'on m'a proposé de rapporter une boîte de ces charmantes bestioles pour épater mes invités, j'ai eu la surprise de trouver ma tête sur l'étiquette de la boîte en plein effort de mastication !!!

 

 

 

 

 

 

 

We made a stop at the market where a surprise was awaiting us.

 

A plate of fried insects ahead for tasting: silkworms, grasshoppers, beetles, scorpion ... A try at least once in one’s life or die idiot! I had already tested the dried caterpillars in South Africa. Here the silkworms were rather tasty ; the rest, including the grasshopper and scorpion, were a bit hard with all the carapace! Our group accepted readily (except for a few diehards) the tasting! The merchant had a particularly well stocked and varied choice! And while we tasted these critters, pictures were taken that I did not notice. When I was asked to bring a box of these lovely critters to impress my guests, I was surprised to find my head on the box label in full chewing effort !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous repartons sur notre cyclo-pousse jusqu'au restaurant où a lieu la fameuse attraction des légumes volants. Il y avait les flying saucers (soucoupes volantes), à Phitsanuloke il y a aussi les flying vegetables ! A voir pour le fun au moins une fois et on peut même s'y essayer et goûter ensuite, pas mauvais les jacinthes d'eau !

 

 

We took our rickshaw again to the restaurant where the famous attraction, vegetables flying, occurs. I had heard about flying saucers, in Phitsanuloke there are also flying vegetables! To be seen at least once as a curiosity, and you can even try it and then taste water hyacinths which are rather good!

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58922558

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon enfin ça ne casse pas non plus trois pattes à un canard, mais il faut occuper le touriste !!!

 

Retour à notre hôtel en cyclo-pousse, là heureusement ils ne prennent pas 36 rues en long en large et en travers et on est vite rendus à bon port !