Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
Pérouges
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

 

 

Pérouges

 

 

 

 

Août 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Pérouges est une cité médiévale située dans l'Ain, à 30 km au nord-est de Lyon, au bord du plateau de la Dombe.

 

 

 

Perugia is a medieval town located in the Ain department, 30km north-east of Lyon, on the edge of the Dombe plateau.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une tour romaine a précédé la création de Pérouges, d'où une légende voulant que la cité ait été fondée par une colonie gauloise venant de Pérugia en Italie. Pendant la période féodale, au XII° siècle, un château a été construit et les remparts ont ceinturé le haut de la colline délimitant la cité actuelle. Pérouges est devenue importante au XIII° siècle. Située aux confins de la France, de la Savoie et du Dauphiné, assiégée par les souverains du Dauphiné, puis de Savoie, elle a été prise en 1468, et a servi de place forte aux ducs de Savoie pour protéger leur frontière. Elle a perdu de son importance avec le rattachement de la Bresse et du Bugey à la France en 1601. La forteresse a été démantelée et Pérouges est devenue une cité paisible de tisserands prospères jusqu'au début du XIX° siècle. Lorsque l'industrie a commencé à se développer, la cité voisine de Meximieux, mieux située sur les voies de communication, a récupéré la prospérité économique. Peu à peu, délaissées, les constructions médiévales de Pérouges menaçaient de tomber en ruine, mais d'importantes restaurations ont été entreprises dès le début du XX° siècle pour sauvegarder le patrimoine historique, sous l'impulsion du Comité de défense du Vieux Pérouges créé en 1911, association fondée par Édouard Herriot notamment, et des Beaux-Arts.

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre diaporama photos

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/72474920

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 

A titre de reconnaissance pour le courage des Pérougeards lors des Croisades, Guichard Ier, sire d’Anthon en Dauphiné, seigneur de Pérouges, leur a offert le fameux blason « de gueules, au dragon d’or ».

 

 

 

 

 

 

Pérouges possède aujourd'hui le label des plus beaux villages de France, décerné par une association indépendante visant à promouvoir les atouts touristiques des petites communes françaises riches d'un patrimoine de qualité.

 

 

 

 

Plus de 80 édifices sont classés ou inscrits au registre des Monuments Historiques, dont :

  • La porte d'en Bas (l'ancienne entrée principale de la cité),
  • la porte d'en Haut,
  • l'église forteresse Sainte-Madeleine, construite au début du XV° siècle,
  • la place du tilleul à l'arbre bicentenaire, symbole de la Liberté, planté juste après la Révolution française,
  • l'Ostellerie du Vieux Pérouges du XIII° siècle qui sert la galette de Pérouges (excellente !),
  • la rue des Rondes,
  • la rue des Princes,
  • la tour de guet,
  • le musée historique du Vieux Pérouges,
  • l'Hortulus ( jardins moyenâgeux).

 

 

 

 

L'église forteresse est située à l'entrée du village, à côté de la porte haute. Elle présente un chemin de ronde qui surplombe une nef latérale et traverse l'édifice. Outre ses meurtrières et ses superbes clés de voûte, elle garde la trace des autels enlevés au XVIIIe siècle, et dans les chapelles latérales, des fenestrages gothiques provenant du château de Meximieux. Classée monument historique le 29 mai 1912, elle possède des qualités acoustiques exceptionnelles. En cours de construction, à la veille du siège de 1468, l'église-fortifiée a été détruite par les Pérougiens eux-mêmes, pour consolider et remailler en toute hâte leurs remparts. Reconstruite en 1469, elle a été achevée dix ans plus tard. Elle n'enserre plus en sa niche dominant le portail d'entrée la statue de Sainte Madeleine, la tutélaire, des vandales l'ont brisée à la Révolution.

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée du Vieux Pérouges a été créé en 1912 par le Comité de Défense et de Conservation du Vieux Pérouges; Il a été constitué par des dons de vieilles familles pérougiennes. Installé dans quatre salles de l'ancienne Maison des Princes de Savoie, il comprend :

 

  • une salle archéologique présentant le produit de fouilles effectuées à Pérouges et dans la région,
  • une collection de meubles anciens bressans,
  • une salle de tissage avec ses métiers à tisser, ourdissoirs, rouets et dévidoirs (située au sommet de la Tour de Guet),
  • une collection d'outils anciens, des écrits et archives anciennes dont un exemplaire de l'édition originale du Dictionnaire de Trévoux,
  • des objets ménagers, faïences, étains, et fer forgés anciens,
  • de superbes peintures, gravures, instruments de musique,
  • une collection de monnaies anciennes.

 

 

 

Au sommet de la Tour de Guet, on découvre un superbe point de vue sur toute la région : le plateau des Dombes et la Plaine de l'Ain.

 

 

 

 

 

L'Hortulus est une reconstitution d'un jardin moyenâgeux à la composition géométrique qui rappelle les jardins à la française. La Maison des Princes est l'ancienne demeure des Ducs de Savoie. Elle contient les plus belles cheminées monumentales de la Cité. Elle a été classée monument historique en 1921.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre diaporama photos du musée du Vieux Pérouges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/72474944

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Pour les gourmands, la recette de la galette de Pérouges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo 1 : les extérieurs

 

La porte d'en haut, l'église forteresse, les rues et la place du tilleul, l'Hortulus (jardin moyenâgeux à côté du musée) et la vue sur Pérouges depuis la tour de guet.  

The high door, the church fortress, streets, the lime place, the Hortulus (medieval garden next to the museum) and the view on Perugia from the top of the watchtower.

 

 

 

http://dai.ly/xa8xxq

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo 2 : le musée

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

Les sites officiels :

 

 

 

 

http://www.perouges.org

 

http://comiteperouges.free.fr