Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Manille
Manille - suite
Lac Taal
Bacolor
Dalton Pass
Banaue
Bontoc et Sagada
Bessang Pass
Vigan
Batac, Paoay et Laoag
Bohol
Panglao
Pamilacan
Cebu City
Avis Circuit Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
Pamilacan
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La petite île de Pamilacan se trouve à un peu plus de 12 km au sud de l’île de Bohol. C’est de là que l’on peut prendre le bateau pour s’approcher des baleines ou des dauphins. L’île est aussi connue pour ses sites de plongée et de snorkeling (exploration sous-marine avec masque et tuba).

 

Le jour 11 de notre circuit est libre à Panglao. Je me suis inscrite avec quelques membres du groupe pour une promenade en bateau vers Pamilacan pour approcher les dauphins et faire ensuite du snorkeling au-dessus d’une réserve marine. Lever de très bonne heure car notre bateau nous attend à 6 heures sur la plage voisine. Nous n’étions pas assez nombreux pour que l’agence locale s’occupe de nous organiser cette excursion, mais grâce à la guide locale, nous pouvons la faire et même à un prix inférieur ! Notre guide a même tenu à être de la partie pour s’assurer que tout se passe bien.

 

Les dauphins sont bien là, comme nous approchons de Pamilacan, ils escortent notre bateau pour notre plus grand plaisir !

 

 

                                                      

 

 

 

Nous sommes comme des gamins à les contempler !

 
 
 
 
 
Vidéo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petit tour à pied sur l’île jusqu’au cimetière
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Nous grimpons ensuite dans les pirogues pour rejoindre la réserve.

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps d’enfiler le masque et le tuba pour admirer la vie sous-marine. Nous avons dû porter un gilet de sauvetage qui nous permet de flotter à la surface de l’eau. Mon appareil photo étanche fonctionne quasiment en continu pendant l’heure que je passe la tête sous l’eau à me régaler du spectacle ! Par contre, sans lunettes de vue, je filme vraiment au jugé ! Si je deviens accro de cette discipline, il faudra que je pense à un masque équipé à ma vue ! C’est vrai que pour moi qui ne suis plus ni plage ni transat, cette activité rend beaucoup plus attractive l’extension de quelques jours en bord de mer qui est proposée sur certaines destinations !

 
 
 
 
 
 
 
Extraits vidéos de notre sortie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous avons même encore du temps pour nous baigner et pour un massage sous les cocotiers, avant un très bon déjeuner.

 

 

 

 

 

Diaporama  photos

 

 

 

 

 

 

 

 

https://vimeo.com/163850053

 

 

 

 

Retour en bateau pas trop tard dans l’après-midi pour éviter les courants trop forts. J’ai encore le temps de me promener le long de la plage de Dumaluan, sans me méfier du soleil. Le paréo, c’est bien, mais cela laisse le dos nu et c’est là que j’attrape un magnifique coup de soleil que je ne découvrirai que le lendemain !

 

 

 

Vidéo

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :