Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Bangkok
Palais Royal & Wat Pho
Bangkok - dernier jour
Damnoen Saduak
Ayuttaya
Lopburi
Rizières & Paysages
Phitsanulok
Sukhothai
Lampang
Chiang Mai
Maeping Elephant Village
Sai Nam Phung Orchid Nurs
Chiang Rai & fleuve Kok
Villages montagnards
Le Triangle d'Or
Retour à Lampang
Jomtien
Pattaya
Suan Nong Nooch
Koh Larn
Million Years Stone Park
Sriracha Tiger Zoo
Cuisine Thai
Avis et Conseils
Arnaques en Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

BANGKOK, LE GRAND PALAIS ROYAL & LE WAT PHO

 

 

 

 

 

 

 

 

L'après-midi de notre deuxième jour en Thaïlande est consacrée à la visite du Grand Palais Royal et du Wat Pho.

 

 

The afternoon of our second day in Thailand is dedicated to the visit of the Royal Grand Palace and Wat Pho.

 

 

 

 

 

Après la chute d'Ayutthaya, ancienne capitale du royaume du Siam, le roi s'est installé à Thonburi, sur l'autre rive du fleuve Chao Phraya. Dès son accession au trône, Rama Ier a fait établir le centre administratif de ce côté du fleuve et fait ériger des monuments publics, des fortifications, des monastères ainsi que le grand palais royal (Phra Borom Maha Ratcha Wang) en1782, pour y résider et y travailler.

 

 

 

Le grand palais s’étend sur 218.000 m2,il est ceinturé d'un mur long de 1.900 mètres. A l'intérieur de l'enceinte, se trouvent  le palais et des bureaux gouvernementaux et la chapelle royale du bouddha d'émeraude. Il est utilisé aujourd'hui pour les cérémonies officielles, le roi résidant au palais Chitlada au nord de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

Nous nous arrêtons plus particulièrement au :

 

 

  • Wat Phra Kaeo, recouvert de tuiles oranges et vertes, aux piliers incrustés de mosaïques, dorures et marbres et la chapelle royale où se trouve le bouddha d’émeraude (Phra Keo Morakot). A l’entrée du Wat Phra Kaeo, un couple de géants mythologiques, les démons yaksha, repoussent les mauvais esprits.

 

 

 

  • devant le Palais Chakri Mahaprasat (Grand palace hall), construit et habité par le roi Rama V (1868-1970). Chaque aile du bâtiment est surmontée d’une coupole pointue à plusieurs étages lourdement décorés. La plus haute renferme les urnes funéraires en or des rois Chakri. C'est dans ce palais que sont reçus les diplomates étrangers.

     

     

     

     

     

 

 

démon yaksha

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire du Bouddha d'Emeraude

 

 

 

 

 

La statue a été découverte en 1434 à Chiang Rai, dans l'extrême nord du pays, dans un chedi (c'est à dire une pagode) éventré par la foudre. Elle était en stuc doré, mais le stuc se fendillant, est apparue une pierre verte translucide qu'on a cru être de l'émeraude alors qu'il s'agissait de jade. Le roi Tilok de Lannatai, roi de Chiang Mai, a envoyé un convoi d'éléphants pour la rapporter, mais au retour, l'éléphant qui la transportait s’est trompé de route et la statue est arrivée à Lampang. Ne voulant pas contrarier les signes divins, le roi y a laissé la statue pendant 32 ans. En 1468, le nouveau roi de Chiang Mai l’a récupérée. En 1551, le royaume de Chiang Mai est passé sous la domination du roi du Laos et le Bouddha a été emporté à Luang Prabang où il est resté jusqu'en 1564 date à laquelle la capitale du Laos a été transférée à Vientiane. En 1778, le général Chakri, futur roi Rama Ier s'est emparé de la ville et a rapporté la statue à Thonburi. Elle a été placée dans le Wat Arun (le temple de l'aube que nous avons également visité) puis a trouvé sa place dans la chapelle du palais de la nouvelle capitale en 1784.

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

La chapelle du Bouddha d'Emeraude

 

 

 

 

 

Le bloc mesure 75 cm haut / 45 de large, la statue ne mesurant que 60 cm haut, 15 cm du socle non taillés sont cachés dans le piédestal. D'après son style, le Bouddha d'Émeraude appartient à l'école du Nord, ou Chiang Saen. Il a été taillé dans une seule pièce de jadéite au XV° siècle, pierre venant probablement de Birmanie.

 

La statue est présentée sur un piédestal en bois recouvert d'or dont la forme évoque le charriot céleste, sur un autel de 11 mètres de haut et sous un parasol doré à 9 étages symbolisant la royauté universelle. Les photos ne peuvent être prises que depuis l'extérieur de la chapelle royale.

 

Le roi Rama III a fait ajouter deux statues de bouddha debout (Phra Putthayodfa, "règne initial", et Phra Putthaloesla, "règne intermédiaire") en l'honneur de ses prédécesseurs Rama Ier et Rama II, le roi Rama IV a fait également ajouter une autre statue de bouddha en face de l'autel du bouddha d'émeraude (Bouddha Sambuddhabarni)

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                      

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bouddha est au centre de la dévotion royale et populaire. A l'époque du roi Rama I, il y avait deux toge pour le Bouddha d'Emeraude : une robe drapée sur la statue au cours de l'été et l'autre dans la saison des moussons. Plus tard, le roi Rama III a ajouté une autre robe pour l'hiver. Le bouddha possède donc 3 costumes d'or et de pierreries qui sont changés solennellement par le roi lui-même suivant les saisons au cours de cérémonies. Tout autour, au pied de l'autel, s'amoncellent les présents royaux ou populaires.

 
 

Notre visite du Grand Palais débute sous de fâcheux auspices : il commence à pleuvoir lorsque nous descendons du car, à la grande joie des petits vendeurs de parapluies qui attendent les vacanciers négligents ! Nous restons un grand moment à l'intérieur du palais, à admirer les peintures qui sont en cours de rénovation car les orages, nous allons l'apprendre ce jour-là, sont brefs mais d'une rare violence. Des trombes d'eau s'abattent sur Bangkok avec tonnerre, éclairs ... Cela dure un quart d'heure environ et la pluie est finie pour la journée ! La plupart de mes photos du grand palais ont donc été prises sous la pluie ou juste après l'orage.

 

 

 

Our tour of the Grand Palace began under unfavorable auspices: it started raining when we got off the bus, the umbrellas vendors waiting careless vacationers were lucky! We were a great time inside the palace, admiring the paintings that were being renovated as storms, we learnt that day, are short but of a rare violence. Rainstorms descend on Bangkok with thunder, lightning ... This lasted a quarter of an hour and the rain was over for the day! Most of my pictures of the great palace have been taken in the rain or just after the storm.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama photos

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 
 

Notre guide nous emmène ensuite visiter le Wat Pho (ou Wat Phra Chetuphon), sur l'île de Rattanakosin, où se trouve le plus grand bouddha couché de Thaïlande : 46m de long par 15 de haut ! Il est recouvert de feuilles d'or, avec des yeux et des pieds de nacre, ces derniers représentant les 108 états de Bouddha. Il représente Bouddha sur son lit de mort avant d'atteindre le Nirvana. Le Wat Pho est le plus grand et le plus ancien temple de Bangkok. Il date du XVI° siècle, durant la période d'Ayutthaya. Le temple a été un grand centre d'enseignement des pratiques médicales traditionnelles thaïlandaises ; ce serait là qu'aurait été inventée la tradition du massage. Ilpossède d'ailleurs une école de massage.

 

 

Our guide took us then to visit the Wat Pho (or Wat Phra Chetuphon), on the island of Rattanakosin, where is the largest reclining Buddha in Thailand.