Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Oslo
Iles Lofoten
Iles Vesteralen
Le Vestfjord & Bodø
Trondheim
Lom
Sognefjellet
Lærdal
Sognefjord
Borgund
Avis et Commentaires
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
Oslo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5 août 2015
 
 
 
 
 
 
C'est une guide locale qui nous fait découvrir la capitale de la Norvège par un temps gris et par moment pluvieux.
 
 
Nous grimpons tout d'abord sur le toit terrasse de l'Opéra, bâtiment de marbre et de verre de 38.000 m2 inauguré en avril 2008 et situé à l'extrémité du fjord, dans le quartier de Bjørvika.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre second arrêt est devant l'Hôtel de Ville (Rådhuset). Il a été inauguré en 1950 et décoré par de grands artistes norvégiens de la première moitié du XX° siècle avec des motifs tirés de l'histoire, de la culture et du monde du travail norvégiens. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En fin de matinée, nous visitons le parc Vigeland, le plus grand parc de sculptures au monde, où sont exposées plus de 200 œuvres en bronze, pierre et/ou fer forgé du sculpteur norvégien Gustav Vigeland (1869-1943). Il s'agit de nus. En haut du parc, la colonne Monolith de plus de 14m de hauteur, sculptée dans une seule pierre, compte 121 figures humaines.
 
Malheureusement le temps gris et la pluie viennent un peu gâcher la découverte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après le déjeuner, notre guide nous propose de visiter le Musée des Navires Vikings qui n'est pas à notre programme, avant de gagner l'aéroport d'Oslo pour nous embarquer vers Evenes. Il présente les bateaux les mieux conservés au monde, découverts dans trois tertres funéraires près du fjord d'Oslo où ils étaient ensevelis depuis plus de 1.100 ans.
 
 
Le bateau de Tune est le premier à avoir été découvert en 1867, dans un tumulus. Il date de 900 environ. La chambre funéraire contenait le squelette d'un homme. Il est exposé au musée dans l'état où il a été découvert. Le squelette de l'homme ainsi que les objets trouvés dans le bateau ont été perdus pendant ou juste après l'excavation et n'ont jamais été exposés.
 
Le bateau d'Oseberg a été construit vers l'an 820 en chêne avec des rames en pin. Il mesure 22m de long par 5 de large. Son équipage comprenait 30 rameurs, un navigateur et une vigie. En 834, il a été utilisé comme bateau funéraire pour deux femmes d'importance, l'une âgée de 70-80 ans, l'autre d'une cinquantaine d'années. La chambre funéraire a été creusée derrière le mât du navire. On a retrouvé avec elles : trois traineaux, un chariot, cinq têtes animales sculptées, cinq lits, 15 chevaux, six chiens et deux vaches. Les traineaux, le chariot et 4 des têtes animales sont exposées au musée. Il a été découvert par un fermier en 1903. Les travaux de fouille ont duré trois mois, ceux de restauration ont pris 21 ans ! Plus de 90 % du bateau a été reconstitué avec ses bois d'origine.
 
Le bateau de Gokstad, a été construit vers 900 et utilisé comme bateau funéraire.  Il est en chêne, mesure 23m de long par 5 de large. 32 boucliers jaunes et noirs étaient accrochés de chaque côté du bateau. Le squelette d'un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé dans la chambre funéraire, a priori mort au combat. Le bateau a malheureusement été pillé en partie. Ce sont les deux fils d'un fermier qui l'ont découvert en 1879
 
 
La plupart des objets sont conservés dans des vitrines en verre, ce qui rend les photos difficiles : reflets des sources lumineuses, traces de doigts ...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le site, en version anglaise :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En fin d'après-midi, nous prenons le vol pour Evenes où un nouveau car et un nouveau chauffeur, français, nous attendent pour notre périple dans les îles Lofoten et Vesterålen. Quelques photos. J'ai la chance d'avoir un hublot mais par contre la vitre est d'une saleté incroyable !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :