Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Arusha
Moivaro Coffee Lodge
Manyara
Hadzabe
Datoga
Crater Forest Tented Lodg
Ngorongoro
NCA photos & vidéos
Serengeti
Serengeti - photos & vidé
Olaado Camp
Olduvai
Olduvai Tented Camp
Kirurumu Lodge
Tarangire
Tarangire photos & vidéos
Mawe Ninga Tented Camp
Divers photos
Kazeni
Kilimandjaro & Mont Kenya
Quelques mots de Swahili
Mes avis sur notre voyage
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
 
 
 

OLDUVAI, le berceau de l'humanité

 

The craddle of mankind

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Gorges d'Olduvai sont situées près du cratère du Ngorongoro dans le nord de la Tanzanie. Olduvai est un ravin d’une cinquantaine de kilomètres de long, creusé dans le lit d’un ancien lac desséché, qui se prolonge jusqu’à la plaine de Serengeti. Le fond du lac actuel est constitué par la superposition au cours des âges de strates sédimentaires d’une épaisseur totale d’une centaine de mètres.

 

The Olduvai Gorges are located near the Ngorongoro crater in northern Tanzania. Olduvai is a ravine of fifty kilometres long, dug in the bed of an ancient dried lake, which extends until the Serengeti plain. The current bottom of the lake is formed by the overlay over the age of sedimentary layers of a total thickness of about one hundred metres.

 

 

 

 

 

 

    plants de sisal

 

 

 

Le guide local nous explique d'où est partie la découverte de ce site paléontologie :

C'est à l'origine un entomologiste allemand à la recherche de papillons qui a découvert par accident des fossiles en 1911. Son pied a buté sur quelque chose, il s'est penché, a ramassé un os qu'il a remporté avec lui en Allemagne et donné à un musée. On s'est alors aperçu qu'il s'agissait d'un ossement très ancien. Cet allemand avait demandé aux Masaï comment s'appelait le site, "Oldupai" lui ont-ils répondu, ce qui signifie sisal en langue masaï, cette plante qui pousse de partout dans le ravin et qui sert à faire des cordes très solides, mais l'allemand a mal compris et a noté Olduvai, et le nom est resté !

Des années plus tard, à partir de 1953, le paléontologue britannique Louis Leakey et sa femme Mary sont venus fouiller le site et ont découvert des outils anciens (galets grossièrement taillés dont l’arête acérée permettait de racler ou trancher) dans une couche qui date d'environ 1,75 millions d’années (oldowayen). Des ossements d'animaux y ont été trouvés ainsi que le crâne d'un australopithèque ("Zinjanthropus boise") en 1959.

La couche suivante, à partir de 1,6 million d’années, montre la disparition des australopithèques et le passage progressif d’Homo habilis, fabriquant des galets aménagés, à Homo erectus, à l’outillage plus élaboré et plus diversifié (bifaces).

En 1964 ont été découverts quatre crânes en mauvais état d’Homo habilis.

La vue depuis le site est splendide, le guide du site était particulièrement intéressant et il y a aussi un petit musée avec de beaux fossiles. Dommage que certains touristes n'aient pas hésité à se servir au passage !...

Sur le site, nous avons aussi croisé de très beaux lézards.

 

 

 

The local guide explains us how was discovered this paleontological site :

It was originally a German entomologist searching for butterflies who discovered the fossils by accident in 1911. His foot has encountered on something, he looked down, picked up a bone he took with him back to Germany and gave it later to a museum. It was then realised that this was a very old bone. The German had asked to the Masai the name of the place : "Oldupai" responded the Masai, which means sisal in Masai language, this plant that grows all over the ravine and is used to make very solid ropes, but the German, misunderstood and noted Olduvai, and the name has remained!

 

Years later, from 1953, the British paleontologist Louis Leakey and his wife Mary came to excavate the site and discovered old tools (pebbles coarsely cut with a sharp edges that allowed to scrape or cut) in a layer dating of approximately 1.75 million years (oldowayen). The bones of animals were found as well as the skull of an Australopithecus ( "Zinjanthropus boise") in 1959.

 

The next layer, from 1.6 million years, shows the disappearance of Australopithecus and the gradual transition from Homo habilis, producing arranged pebbles, to Homo erectus, with more sophisticated and more diversified (bifaces) tools.

 

In 1964, have been found four skulls in a bad state of Homo habilis.

 

The view from the site is beautiful, the local guide on the site was particularly interesting .There is also a small museum with beautiful fossil but it's a shame because some tourists did not hesitate to take some of them as a souvenir!...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIAPO PHOTOS - SLIDESHOW

 

 

 

 

 

 

 

 

 http://vimeo.com/57159814

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/57119199

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un lien vers un site intéressant qui explique dans un petit film comment se sont composées les différentes couches du site :

http://www.anth.ucsb.edu/faculty/stsmith/classes/anth3/courseware/OlduvaiForm/movies/Olduvai_Formation.html