Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Boucles Sahariennes
Agadir
Villes Impériales
Marrakech
Vallée de l'Ourika
Casablanca
Fes
Ifrane
Volubilis
Meknes
Rabat
Fantasia
Salé
Maroc 2010
La Médina de Marrakech
Palais de la Bahia
Quartier des Tanneurs, Ma
Place Djemaa el-Fna
Les jardins de Marrakech
Essaouira
Les cascades d'Ouzoud
Kik & Ourika
Vues d'avion
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

 

 

 

Essaouira, la bien bâtie

 

 

Essaouira, the well built

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La petite vidéo prise depuis les hauteurs sur la ville et l'océan

 

Short video taken from a hill on the city and the ocean

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/62367989

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Essaouira, comptoir à l’époque de Carthage (814 avant JC), a été une monarchie berbère vers le III° siècle avant JC, elle est devenue province romaine en 42 après JC avant de tomber aux mains des portugais au XIV° siècle qui en ont fait un important comptoir commercial. Son nom berbère est Amogdul, la bien-gardée. Les portugais l’ont rebaptisée Mogador et ce sont eux qui ont construit plusieurs de ses remparts et un petit port. Sous le règne de Mohammed ben Abdellah (1764), a été installée une base navale d’où partaient les corsaires pour punir les habitants d’Agadir en révolte contre l’autorité du sultan. Il a fait appel à un architecte français, Théodore Cornut, disciple de Vauban, pour réaliser la nouvelle ville qui est resté trois ans. On doit à Cornut le port et la kasbah ; la seconde ceinture de remparts et la médina ont été dessinées après son départ. Es-Saouira signifie la bien-dessinée.

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville possédait une importante colonie juive et elle a prospéré jusqu’à la première moitié du XIX° siècle. Elle a été pendant longtemps le seul port marocain ouvert au commerce extérieur. Le déclin a commencé avec le protectorat français et le développement des parts de Casablanca, Tanger et Agadir. Le port qui ne possède pas des eaux profondes ne peut accueillir les gros bateaux mais la ville connaît un renouveau dû au tourisme  et à sa vocation culturelle (festival des gnaouas) depuis une quinzaine d’années.

 

 

Essaouira est liée à St Malo par une opération de coopération sous l’égide de l’Unesco. Elle est aussi jumelée avec La Rochelle.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous n'avons passé qu'une journée sur place mais nous sommes totalement tombées sous le charme !
 
 
We only spent one day there but we totally fell in love with Essaouira!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Diaporama photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/62266826

 
 
 
 
 
 
 
La vidéo

 

 

 

 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le récit de notre journée sur mon blog :

 

http://fenotte2003.wordpress.com/2010/05/10/essaouira/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

Visite d'une fabrique d'objets en bois de thuya (spécialité de la région)

 

 

 

 Visit of a factory manufacturing cedar objects  (specialty of the region)

 

                   

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Visite d'une coopérative d'huile d'argan

A stop on the road to visit of a cooperative of Argan oil

 

 

Une halte en cours de route dont je me serais bien passée !...

 

A stop I wish I had not done! ...

 

 

 

La seule qui nous montrait ses dents était l'hôtesse qui nous a fait un petit speech devant les employées en plein travail, avant une dégustation (l'huile sur du pain, du miel) et un tour à la boutique où les prix étaient totalement prohibitifs.  M'est avis qu'elle était nettement moins souriante à notre départ, au regard de ce qui avait été acheté !!!... Les employées avaient la mine renfrognée, j'imagine qu'elles doivent se faire exploiter ... Bref, tout ça n'était pas très incitatif ! ...

 

 

The only one smiling was the hostess who gave us a little speech in front of employees at work, before tasting (oil on bread, honey) and a quick look to the store where prices were totally prohibitive. My opinion is that she was really less smiling at our departure, due to our lack of purchase! ... Employees were scowling, I guess they must be exploited ... In short, everything that was not very incentive! ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/62358754