Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Lima
Paracas & îles Ballestas
Ica
Nazca
Arequipa
Canyon de Colca
Canyon de Colca - suite
Lac Titicaca
Puno
Machu Picchu
La vallée sacrée
Cuzco
Environs de Cusco
Avis et conseils Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
                                
 
 
 
 
 
Le Lac Titicaca
 
 
 
 
 
 
 
 
Lac de la cordillère des Andes, il s'étend sur plus de 8.500 km2 dont plus de la moitié au Pérou, le reste en Bolivie voisine, à une altitude de 3.800m. A la péruvienne, on prononce Titijaja avec le son "r" gutural qui ressemble à la jota espagnole et signifierait pour les uns poisson-chat, pour les autres roc du puma ou puma de pierre en langue Aymara, au choix !
 
 
Lake of the Andes cordillera, it covers more than 8.500 km2 of wich more than half in Peru, the rest in neighboring Bolivia, at an altitude of 3.800m. Titicaca would mean catfish for some, rock of the puma or cougar stone in Aymara language for others, make your choice!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous quittons Puno en bateau à moteur. Notre première visite est, six kilomètres plus loin, pour les îles flottantes, autrefois habitées par les indiens Uros, aujourd'hui exploitées à des fins touristiques par les indiens Aymaras venus de Puno.
 
 
We left Puno by boat. Our first visit, six kilometers away, was to the floating islands, formerly inhabited by the Uros Indians, now used for tourist purposes by the Aymara Indians from Puno.
 
 
 
Nous débarquons sur l'une des quarante îles, Kantuta.
 
We landed on Kantuta, one of the forty islands.
 
 
 
 
 
 
 
 Le comité d'accueil
 
 
 
 
 
 
Après nous avoir expliqué le mode de vie des Uros et la façon dont ils fabriquaient les îles flottantes avec les roseaux du lac (totora) , nous assistons à un petit spectacle de chants avant que les femmes Aymaras ne nous convient à visiter leurs maisons puis à acheter leur artisanat (j'ai été conquise !). Nous terminons la visite par une promenade sur un de leurs bateaux.
 
 
After explaning the lifestyle of Uros and how they made the floating islands on the lake with reeds, we attended a quick song recital before visiting the houses and buying some craft. We ended our visit by a ride on one of their boats.
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos - Slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La vidéo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre bateau à moteur prend ensuite la direction de Llachon, sur la péninsule de Capachica, où nous allons rester jusqu'au lendemain matin, accueillis et logés par la communauté des villageois. Nous y arrivons pour l'heure du déjeuner et sommes accueillis par Felix et sa femme, le repas étant préparé par la communauté de Santa Maria.
 
 
Our boat then took us to Llachon on the Capachica peninsula where we stayed until the next morning, welcome and accommodated by the village community. We arrived for lunch and were greeted by Felix and his wife, the meal being prepared by the community of Santa Maria.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Devant le joli petit restaurant, de magnifiques géraniums et des rosiers, preuve que même au lac Titicaca, lorsque la température avoisine les zéro degrés la nuit ou tôt le matin (en juin), les plantes fleuries savent résister au froid ! On en serait presque jalouses !!! Après nous être restaurés, nous découvrons les activités de la communauté avec notamment le filage de la laine où tout le monde participe, les hommes comme les femmes et les petites filles à partir de l'âge de dix ans. Les femmes portent de superbes costumes et des chapeaux, les filles portent un bonnet jusqu'au mariage.
 
 
In from of the nice little restaurant, beautiful geraniums and roses flowers, proving that even in lake Titicaca where the temperature is around zero degree at night or early morning (in June) the flowering plants are able to resist the cold! After lunch, we discovered the community activities including spinning wool where everyone participates, both men and women and girls from the age of ten. The women wear beautiful costumes and hats, girls wear a cap until marriage.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Puis deux par deux, nous sommes répartis dans les chambres des villageois. Les deux célibataires écopent de chambres dans la maison la plus haute du village, bonjour la grimpette !!!
 
 
Then we discovered our bedroom. The two single were welcome in a house at the top of the village.
 
 
 
 
 
 
 
Notre hôtesse s'appelle Monica et pour lui éviter trop de tracas, nous partageons une chambre .
 
Our hostess was called Monica and to avoid her too much hassle, we shared a room.
 
 
 
 
 
 
 
 
Monica a mis de grosses couvertures à chauffer au soleil. On en aura trois chacune qu'elle met à double. Le logement est très rustique, une cabane avec deux petits lits, à côté les WC. Il n'y a pas l'eau courante ni aux WC ni au lavabo, il y a un seau dans lequel on puise l'eau nécessaire. Et bien sûr pas de chauffage dans la chambre !
 
 
Monaca put big blankets on the wall, heating under the sun. We had each three of them she put double. The accommodation was very rustic, a cabin with two single beds, beside the toilet. There was no running water in the toilet or in the sink but a bucket with cold water and of course no heating.
 
 
 
 
 
 
 
      
 
 
 
 
 
         Notre chambre                            
 
 
 
 
 
 
 
Après une promenade dans le village, nous avons un peu de temps libre avant le dîner et c'est habillés en costume local que nous nous retrouvons tous le soir au dîner. Il est un peu dur de se promener avec tous ces vêtements sur le dos, par dessus les nôtres, l'avantage c'est que cela tient diablement chaud et c'est tant mieux ! On a bien ri de voir la dégaine de chacun !!! On a bien pris quelques photos mais les miennes sont totalement loupées !
 
N'oubliez pas d'emporter une torche électrique si vous devez loger chez l'habitant, on me l'avait conseillé et j'étais contente d'en avoir une pour descendre ou remonter le chemin lorsqu'il fait nuit noire car ici point de lampadaire ! Ma canne de marche et le bras de Monica m'ont aussi été bien utiles car le terrain pour se rendre chez elle était des plus accidentés !!!
 
Cette nuit-là, je me suis couchée en enfilant deux polaires par dessus mon pyjamas d'hiver, des grosses chaussettes en laine de lama et des mitaines et j'ai très bien dormi ! Vu la fraîcheur, on n'a pas vu un seul moustique !
 
 
After a walk through the village, we had some free time before dinner and it was dressed in local costume we all met in the evening for dinner. It was a little difficult to walk with all those clothes on top of ours, the advantage was that it was very warm and that was nice! We laughed a lot seeing what we looked like and took some pictures but mine were totally blurred.
 
Do not forget a flashlight in your suitcase if you spend a night with the locals. I had been told to take one and was glad to have it to go up or down the path when it was dark because there was not lamppost there! My walking stick and Monica's arm were also very useful  as the ground to get to her house was very uneven.
 
That night, I went to be with two pullovers over my winter pajamas, thick socks and llama wool mittens and I slept very well! As it was quite cold, we did not see a single mosquito!
 
 
 
 
 
 
 
Les sommets enneigés de Bolivie vus de Llachon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le diaporama de Llachon - Llachon slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le lendemain matin, après une toilette minimale, Felix nous sert un bon petit déjeuner avec des beignets et des crêpes, puis il est temps de dire au revoir à nos hôtes et de reprendre le bateau à moteur qui nous dépose sur l'île d'Amantani. Là, deux choix s'offrent à nous, les plus en forme partent faire la grande balade à pied pour visiter les sanctuaires de Pachatata et Pachamama, les moins courageux (ou moins en forme) faisant une promenade plus facile. Je reste dans le second groupe, me voyant mal aller crapahuter sur les sommets.
 
Nous attaquons la découverte de l'île par la visite du petit marché local où je prends pas mal de photos, puis nous commençons la grimpette. Nous sommes finalement trois à rester nous promener dans le village tandis que les autres continuent l'ascension.
 
 
The next morning, after a very quick toilet, Felix served up a good breakfast with donuts and pancakes, then it was time to say goodbye to our hosts and take the boat that took us to Amantani island. There were two options possible : a longn walk to the shrines of Pachatata and Pachamama or an easier walk for the less brave or less fit of us. I stayed in the second group. We began the discovery of the island visiting the small local market where I took a lot of pictures, then we starting climbing in the village. I finally stayed with two other ladies visiting the village when the others contnued the ascent.
 
 
 
 
 
 
    fleurs de Cantuta Buxifolia
 
 
 
 
L'île d'Amantani est aussi appelée l'île du Kantuta, la cantuta buxifolia étant la plante emblème du Pérou et également celle de la Bolivie.
 
 
Amantani island is also called Kantuta island, cantuta buxifolia being the emblem of Peru and Bolivia.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le diaporama d'Amantani - Amantani island slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après le déjeuner, retour au bateau qui rentre sur Puno où le reste de l'après-midi est libre, ce qui nous permet de retourner faire un peu de shopping et d'apprécier une bonne douche chaude ou un bon bain !
 
Hormis aux îles Uros, nous n'avons croisé aucun touriste sur le lac Titicaca ; par contre nous rencontrons beaucoup de français qui se promènent dans les rues de Puno et dans ses magasins.
 
 
 
After lunch, we took the boat back to Puno where we had the end of our afternoon free which allowed us to make some more shopping and enjoy and hot shower or a nice bath!
 
Apart from the Uros island, we did not see other tourists on Lake Titicaca, but we met many French people walking in the streets and the shops of Puno.
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :