Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Wroclaw
Lodz
Varsovie
Jasna Gora
La route des nids d'aigle
Wieliczka
Cracovie
Cracovie - suite
Tyniec
Wroclaw - suite
Wroclaw - fin
Avis circuit Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

 

 

 

 

Jasna Góra

 

La Montagne Lumineuse

 

 

 

 

 

 

 

2 juin 2014

 

 

 

Après deux jours de grand beau temps, nous nous réveillons ce lundi matin avec la pluie à Varsovie et elle va nous accompagner toute la journée le long de notre route vers Cracovie. Nous faisons halte en fin de matinée à Częstochowa, en Silésie, à 200 km au sud-ouest de Varsovie, pour visiter le sanctuaire de Jasna Góra, l’équivalent polonais de Notre Dame de Lourdes. Il reçoit chaque année la visite de 4 à 5 millions de pèlerins venant de 80 pays du monde.

 

 

 

 

 

 

Le sanctuaire est célèbre pour son icône de la Madone Noire, Notre Dame de Częstochowa, qui y a été installée par Ladislas d’Opole qui a fondé le couvent en 1382. Selon la légende, l’icône aurait été peinte par Saint Luc ; elle a vraisemblablement été réalisée à Byzance vers le VI° siècle. Réputée source de miracles, elle a été très vite vénérée et est devenue l’objet de convoitises. Elle porte ainsi deux cicatrices sur la joue droite, traces du vandalisme des Hussites lors d’un pillage, le jour de Pâques 1430. Le sanctuaire a ensuite été fortifié (1621) et a résisté en novembre 1655 au siège de l’armée suédoise. Les moines paulins qui y vivent ont apporté leur aide aux insurgés durant l’insurrection de 1863 ainsi qu’aux partisans, prisonniers de guerre et juifs durant la seconde guerre mondiale et l’occupation nazie. Le culte de la Madone Noire est très vivace en Pologne, elle est aussi un symbole national. Du reste, des reproductions de la Madone sont présentes dans toutes les églises que nous avons visitées.

 

 

 

 

 

 

Nous avons photographiée cette copie durant l'été 2013 dans la basilique Notre Dame de Fourvière à Lyon !

 

La chapelle qui renferme l’image  de la Madone Noire est protégée par des grilles et lors de notre venue, une messe de communion s’y tenait avec beaucoup de monde, dans la chapelle et derrière les grilles. Nous avons dû attendre la fin de l’office et le départ des communiants et des fidèles avant de pouvoir rejoindre la queue pour nous approcher. Malheureusement, entre temps, la Vierge avait été enfermée dans son coffrage de protection en argent et nous n’avons pu la voir de près. La seule photo que nous avons pu prendre a été de très loin et à travers les barreaux, avec le téléobjectif.

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

Il pleuvait ce matin de juin lorsque nous avons photographié les extérieurs et le chemin de croix. Nous n’avons pas passé beaucoup de temps à l’intérieur du sanctuaire car vers midi 10, nous avons tous été dirigés vers la sortie, il fermait. Je n’avais rien noté de tel sur les guides (Guide Vert et Routard), peut-être était-ce exceptionnel ? ... Dommage que nous n’ayons pas visité l’église en premier avant de passer du temps à l’extérieur !

 

 

 

 

 

 

DIAPORAMA PHOTOS

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/98706761

 

 

 

 

 

 

Mon carnet de route :

 

 

http://fenotte2003.wordpress.com/2014/06/02/circuit-en-pologne-jour-5-varsovie-jasna-gora-route-des-nids-daigle-cracovie/