Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Mandalay
Ava
Amarapura
Mingun
Irrawaddy
Bagan
Bagan - suite
Lac Inlé
Inlé - suite
Yangon
Avis et commentaires
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
Lac Inlé - suite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Deuxième jour à Inlé
 

 

 

A 8h30 nous embarquons sur les pirogues à moteur, une sorte de brume s’est levée sur le lac et je suis contente d’avoir pris ma polaire bien chaude !

 

Nous ne suivons pas le programme initialement prévu : une excursion à Sagar. Ce site est au sud du lac, alors que notre hôtel (comme tous les autres) se trouve au nord. Pour se rendre sur place, il faut 3h de pirogue à moteur pour arriver à l’heure du déjeuner, visiter le site et repartir de relativement bonne heure, 15h au plus tard, car les pirogues ne se déplacent pas de nuit. Soit 7 heures de perdues entre le voyage et le repas pour passer peut-être seulement deux heures sur place ! Super plan encore de la part de Jet Tours ! Au bout de 40 mn de pirogue, avec le bruit du moteur dans les oreilles et l’odeur des fumées de carburant, on en a déjà assez, alors 3h de ce régime deux fois dans la journée, cela n’enchante pas l’ensemble du groupe !... En plus il y a un problème de prolifération des jacinthes d’eau au sud du lac qui peuvent nous empêcher de passer, voire se coincer dans l’hélice des bateaux !…

 

Notre guide nous a donc proposé un site semblable mais plus proche, ce qui nous a permis d’alléger le programme de la première journée en répartissant mieux les  visites sans avoir à courir.

 

 

 

Premier arrêt pour visiter la pagode Phaung Daw Oo à Ywama, puis le marché qui se trouve tout à côté. La pagode est un important site religieux de l’état Shan.

 

A l’intérieur, dans le sanctuaire principal, se trouvent cinq bouddhas recouverts d’or, tellement déformés par les couches successives de feuilles d’or collées par les hommes que l’on ne peut devenir leur forme initiale. Bien sûr, comme le veut la coutume, les femmes n’ont pas le droit de s’approcher et c’est d’ailleurs écrit tout autour du sanctuaire : « Ladies are prohibited » !… Cette interdiction remonte à l’époque où il n’y avait ni tampons, ni serviettes hygiéniques et où les femmes réglées tachaient de leur sang impur les marches des temples. Depuis, même si on a remédié au problème, rien n’a changé ! La pagode daterait du règne du roi Alaungsithu (1112-1167).

 

 

 

 

Diaporama photos de la pagode et du marché de Ywama

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Au village d’Inpawkhone, nous visitons des ateliers d'artisanat local : travail de l’argent, fabrique de cheeroots (cigare birman), fabrique de pirogues.

 

 

 

 

 

Les vidéos correspondantes

 
 
 
 
 
Le travail de l'argent dans l'atelier de Mya Hin Tha Gold & Silver Smith Showroom, une affaire de famille depuis plusieurs générations. Petit tour ensuite dans la boutique où j'ai craqué pour des boucles d'oreilles en argent !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Atelier de fabrication de cheeroots et atelier de fabrication de pirogues
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La partie consacrée aux pirogues est courte car je n'ai pu filmer que peu de temps sans tout un tas de touristes en plein milieu de la scène !
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En début d’après-midi, nous atteignons Inthein (ou Indein), petit village à l’ouest du lac, que l’on rejoint en pirogue en empruntant un long canal étroit, Inn Thein Creek.

 

Le premier groupe de pagodes, Nyaung Ohak, « groupe de banians », se trouve juste derrière le village. Elles sont de tailles et de formes différentes et la plupart d’entre elles sont en l’état, certaines bien préservées, d’autres en ruines, envahies par la végétation, avec des banians qui poussent en plein milieu. Cela me rappelle certains sites à Angkor (Ta Prohm). Beaucoup sont décorées de sculptures : nagas, chinthes ou représentant Bouddha.

 

Par des escaliers couverts de 700m de long qui grimpent sur la colline et où se trouvent une multitude de petits marchands, on gagne Shwe Inn Thein Paya, un complexe de 1054 zedis (stupas).

 

Le site aurait été construit à l’origine sous le règne de l’empereur indien Ashoka (304-232 avant JC) qui avait envoyé des moines en Asie pour répandre le bouddhisme. Des siècles plus tard, deux rois de Bagan, Narapatisithu et Anawrahta ont fait construite de nouvelles pagodes sur le site. La plupart de celles que l’on peut y voir datent des XVII et XVIII° siècles. Au centre se trouve le sanctuaire qui abrite une statue en or de Bouddha.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une vidéo sur le lac Inlé, tournée durant la journée à différents moments depuis notre pirogue à moteur : début de matinée brumeuse puis très belle journée ensoleillée.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
et un diaporama photos