Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Buenos Aires
Buenos Aires - suite
Ushuaia
El Calafate
Parque Los Glaciares
Iguazu, côté argentin
Survol d'Iguazu
Iguazu, côté brésilien
Parque Das Aves
Avis circuit Argentine
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Iguazu, côté argentin
 
 
 
 

Les chutes d’Iguazu - Cataratas del Iguazu

 

 

 

 

Les grandes eaux

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 24 février 2014

 

 

 

Nous atterrissons à Puerto Iguazu (Argentine) par temps couvert et sous la pluie. J'avais un hublot mais vraisemblablement pas situé du bon côté de l'appareil car je n'ai pas vu les chutes. Lors du vol retour par contre, j'ai eu cette chance, par une météo nettement plus clémente de surcroît !

 

 

 

 

 

                                                

 

Les chutes et la rivière Iguazu, vues d'avion 

 

 

 

 

Selon la légende, un dieu souhaitait épouser une très belle jeune femme nommée Naipi mais celle-ci s’est enfuie en canot avec son amant, un homme nommé Taroba. De rage, le dieu a découpé la rivière, créant les cascades et condamnant les deux amants à une chute éternelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elles sont situées en pleine forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine (province de Misiones) et le Brésil (état du Parana). Elles ont été découvertes en 1541 par l’explorateur espagnol Álvar Núñez Cabeza de Vaca (1507 - 1559).

Sur un front de 2.700 m, la rivière Iguazu se divise en 275 cascades qui chutent de 80 m de hauteur, en majorité sur le territoire argentin. La plus haute (90 m de haut), en forme de U, s’appelle la gorge du diable (garganta del diabolo). Les eaux de la rivière Iguazu se jettent ensuite dans le fleuve Parana.

Les chutes font partie d’une réserve naturelle de chaque côté de la frontière et sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco et, depuis 2011, sur la liste des sept nouvelles merveilles.

Dans le parc national d’Iguazu, côté argentin, des passerelles ont été installées dans la forêt offrant plusieurs circuits pour approcher les chutes au plus près. On peut aussi emprunter le train écologique Rainforest pour accéder à l’entrée de la gorge du diable.

 

 

http://whc.unesco.org/fr/list/355/

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est Roberto, qui est brésilien, qui sera notre guide durant ces quelques derniers jours de circuit. Après une première journée de découverte des chutes du côté brésilien (voir onglet suivant), la seconde journée est dédiée au côté argentin.

 

Nous commençons la balade en longeant les passerelles inférieures sur 1.5 km. Direction l'excursion optionnelle Gran Aventura où la quasi totalité du groupe s'est inscrite.

 

 

 

 

Excursion Gran Aventura

 

 

 

 

 

 

 

Proposée du côté argentin, c'est une combinaison de randonnée terrestre en camion 4/4  (8 km dans la forêt) et de parcours en bateau depuis Puerto Macuco sur la partie inférieure du fleuve Iguazu pour approcher les chutes mineures de St Martin jusqu'à la Gorge du Diable. Il est utile de prévoir un Kway ou, plus couvrant, d'acheter un imperméable plastique sur place. Après avoir pris des photos des chutes sur le fleuve, on vous demande de ranger toutes vos affaires dans un sac étanche fourni et on s'approche tellement des chutes de St Martin que la douche est assurée ! Donc, à moins d'avoir un appareil photo ou un caméscope waterproof, mieux vaut ranger son matériel. Certains viennent carrément en maillot de bain, ce qui est aussi une bonne idée ! Le coût de l'excursion, que j'ai réglée en euros, était de 30 euros par personne, pas vraiment donné quand même !

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/88677224

 

 

 

Prévoyez du change, surtout si comme moi vous avez un Kway relativement court car avec les paquets d'eau qui entrent dans le bateau et tombent sur nos sièges, si on n'est pas mouillés dessus, on l'est dessous !

 

Après le déjeuner dans un restaurant Duparc, nous prenons le train écologique pour approcher l'ile Saint Martin et empruntons les passerelles supérieures sur une longueur de 900m. Fin de la promenade à la gorge du diable et retour en train à l'entrée du parc.

 

En cours de promenade, nous avons croisé quelques animaux : lézard, toucan, capybaras, singe capucin, iguane, caïman, papillons, divers oiseaux ; la veille c'était les coatis du côté brésilien.

 

 

 

 

diaporama photos de notre promenade

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/88731362

 

 

 

 

 

Nous faisons ensuite halte au site "pittoresque" Hito Tres Fronteras, un point panoramique de la ville de Puerto Iguazu situé au confluent des rivière Paraná et Iguazu et d'où l'on peut observer les trois pays : Argentine, Brésil et Paraguay. Je n'ai pas trouvé ce que le site avait de pittoresque et la vue n'y est pas particulièrement belle ! Quelques petits magasins vendent de l'artisanat local. Hormis la photo du monument local et un peu de shopping, pas grand chose à voir ou à faire là à mon sens !

 

 

 

                                                               

 

 

                                                                                                                       

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon carnet de voyage :

 

http://fenotte2003.wordpress.com/2014/02/26/iguazu-les-chutes-cote-argentin/