Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Karnataka
Karnataka - suite
Kerala, Cochin
Backwaters
Kerala, Periyar
Tamil Nadu - Madurai
Trichy et Chettinad
Tanjore - Thanjavur
Kumbakonam
Chidambaram
Pondichéry - Puducherry
Mahabalipuram
Chennai - Madras
Le Panthéon indien
Cuisine du sud
Avis et conseils
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Etat du Karnataka
 
 
 
 
 
 
 
Dimanche 10 novembre 2013
 
Nous quittons  notre hôtel de Bangalore tôt le matin après une nuit de sommeil particulièrement courte et prenons la direction de Hassan, la capitale de l'architecture religieuse du Karnataka.  La matinée est passée sur la route car on ne roule pas vite au Karnataka, la vitesse y est limitée, la chaussée n'est pas est très bon état et surtout il y a beaucoup de ralentisseurs. On ne doit pas rouler à plus de quarante kilomètres heure ! Donc le même style de routes qu'en Inde du nord, mais sans les vaches sacrées, les chèvres et les moutons qui déambulaient de partout !
 
 
 
 
Sunday, November 10, 2013
 
We left our hotel in Bangalore early in the morning, after a very short night, towards Hassan, the capital of the religious architecture of Karnataka.The morning was spent on the road as it is not possible to drive fast in Karnataka,the speed is limited, the roadway is not in a very good shape and especially there are many speed bumps.We probably did not drive faster than forty kilometers an hour! It is the same style of roads as in Northern India, but without the sacred cows, goats and sheep wandering everywhere!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après le déjeuner à Hassan, notre première visite est pour le complexe de Chennakeshava, à Belur, un temple en stéatite érigé sous la dynastie Hoysala, à partir de 1117 par le roi Vishnuvardhana Hoysaleswara et dont la construction, qui a duré 80 ans, n'est pas achevée. Il est dédié à une forme du dieu Vishnu.
 
 
After our lunch in Hassan, our first visit was to the Chennakeshava complex in Belur, a temple built in soapstone under the Hoysala dynasty from 1117 by King Vishnuvardhana Hoysaleswara and which construction, that took 80 years,is not completed. It is dedicated to a form of Lord Vishnu.
 
 
 
 
 
Diaporama photos - Slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous visitons ensuite le temple de Hoysaleshwara dans le village d'Halebid, l'un des plus grands temples dédiés au dieu Shiva en Inde du sud, construit sous le règne du roi Vishnuvardhana au XIIème siècle. Autrefois appelée Dorasamudra, capitale du royaume Holysala au XIIème siècle, la ville a été rebaptisée Halebid, ce qui signifie ville morte, après qu'elle ait été rasée par les troupes musulmanes venues de Delhi en 1311.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
We then visited Hoysaleshwara temple in the village of Halebid, one of the largest temples dedicated to Lord Shiva in South India, built during the reign of King Vishnuvardhana in the twelfth century. Previously called Dorasamudra, capital of the Hoysala kingdom during the XIIth century, the city was renamed Halebid, which means ghost town , after it was destroyed by the Muslin troops coming from Delhi in 1311.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Deux siècles plus tard, lors de l'invasion musulmane, le temple a été abandonné en ruines. Il est lui aussi en stéatite et est réputé pour ses sculptures qui courent tout le long du mur extérieur (240 représentations du dieu Ganesha).
 
 
Two centuries later, during the Muslim invasion, the temple was abandoned in ruins. It is also made of soapstone and is famous for its sculptures running along the outside wall (240 representations of Lord Ganesha).
 
 
 
 
 
Chacune des trois villes de Hassan, Belur et Halebid ont été, à un moment, la capitale du royaume des Hoysalas, dynastie qui a régné sur une grande partie de l'état actuel du Kanataka entre le XIème et le XIVème siècle.
 
 
Each of the threecities ofHassan,BelurandHalebidwere,at a time,the kingdom's capitalof the Hoysaladynastythat ruledmuch ofthe current state ofKanatakabetween theeleventhandfourteenth century.
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos - Slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous passons la nuit à Hoysala Village Resort, un hôtel très agréable de Hassan avec ses bungalows répartis dans un jardin très fleuri.
 
We spent the night in Hoysala Village Resort, a very nice hotel in Hassan with its cottages in a very flowery garden.
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos - Slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le lendemain, nous quittons Hassan en direction de Sravanabelagola. En cours de route, nous faisons une halte pour visiter un marché de village. Je commence à prendre quelques photos puis mon appareil se met à me jouer des tours et refuse de déclencher, même avec le flash !... Du coup je me rabats sur la vidéo.
 
 
 
The following morning, we left Hassan towards Sravanabelagola. Along the way,we stopped to visit a village market. I began to take pictures but my Olympus camera started to play tricks, so I finally used my camcorder for a small video instead.
 
 
 
 
                                                   
 
 
 
                                                  
 
pomme cannelle (sugar apple)
 
 
                                                  
 
 
 
 
 
 
 
 
La vidéo du marché - The video of the village market
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
Mon carnet de voyage :