Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Au fil du Nil
Karnac
Louxor
Thèbes & Memnon
Medinet Habou
Edfou
Kom Ombo
Abou Simbel
Philae
Dendera
Ile Elephantine
Le Caire - Cairo
Alexandrie
Sakkarah
Guiseh
Memphis
Antiquités Egyptiennes
Croix de Vie - Ankh
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

 

 
 
 
 
 

LE PLATEAU DE GIZEH - GIZA

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

Gizeh est une ville d'Égypte, située sur la rive gauche du Nil, face à la vieille ville du Caire.

 

Sa renommée internationale est due aux célèbres grandes pyramides :

  • celles de Khéops (classée parmi les 7 merveilles du monde),
  • de Khéphren et de Mykérinos,
  • ainsi qu'au Sphinx, témoins de la civilisation égyptienne antique, situés sur le plateau à quelques kilomètres de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est du pied de ces pyramides que Napoléon Bonaparte, lors de la campagne d'Égypte, le 21 juillet 1798, avant une bataille décisive, aurait prononçé le célèbre

 

«Soldats, songez que du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent.»

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                      

 

 

 

Aujourd'hui, Gizeh est un chef-lieu de province de près de 2 500 000 habitants et fait désormais partie de la grande métropole cairote.

Le site de Gizeh est menacé par la rapide expansion du Caire dont l'urbanisation galopante et anarchique grignote peu à peu les alentours du site y compris sur le désert.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le plateau de Guiseh et les trois grandes pyramides (Keops, Kefren et Mykerinos), la barque sacrée, le sphinx

Pictures of Gisa, the three pyramids, the solar barge and the great sphinx

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

http://vimeo.com/61896634

 

 

 

 

 

Kheops

 

Kufu (Cheops)

 

 

Kheops (ou Khoufou, abréviation de Khnoum-koue-foui : "Khnoum me protège") est le deuxième pharaon de la IV° dynastie (-2551 / -2549 à -2528/-2526), fils du roi Snefrou et de la reine Hetep-Heres I° et est considéré par certains comme l'un des plus grands de l'histoire de l'Égypte antique, surtout par ses réalisations architecturales, notamment la grande pyramide de Gizeh, dont la construction a duré vingt ans, nécessitant 20.000 ouvriers, considérée de nos jours comme la perfection en terme de technique de construction et d'architecture des pyramides égyptiennes.

 

La pyramide de Kheops en quelques chiffres clefs :
Base de la pyramide sud : 230,454m ; nord : 230,253m ; ouest : 230,357m ; est : 230,39 m ;
Hauteur initiale 146,5 m, aujourd'hui 137m ;
Périmètre 922m ;
Surface 53 056m² ;
Volume 2 592 341 m³ ;
Masse 5 000 000 tonnes ;
Orientation :  faces orientées sur les quatre points cardinaux
Chaque bloc de pierre calcaire polie pèse en moyenne 2,5 tonnes.

 

 

Khephren

 

Khafre

 

 

Khephren (IV° dynastie -2520/-2518 à -2494/-2493) est le fils de Kheops et de Hrnoutsen. Il a fait construire la seconde grande pyramide du plateau de Gizeh qui est mieux conservé. La pyramide de Khéphren, de type à faces lisses, se dresse au sud-ouest de celle de son père. Elle est légèrement plus petite mais semble plus haute car elle a été érigée sur une proéminence rocheuse avec un angle d'inclinaison supérieur.

 

Les deux temples étaient reliés par une chaussée couverte longue de 495 mètres. Une petite pyramide satellite était située au sud de la pyramide principale. Les vestiges d'un village d'ouvriers et d'une carrière liés à la construction du complexe sont toujours visibles à l'ouest et au nord-ouest du monument. Le sphinx faisait peut être partie du complexe funéraire.

 

La base de la pyramide est un carré de 215,16 mètres de côté. Les faces sont orientées suivant les quatre points cardinaux. La pyramide s'élevait à l'origine à 143,87 mètres. Elle repose sur un massif rocheux naturel dont la roche est visible le long des faces nord, sud et est. Lors de la construction, un nivellement du massif a dû être entrepris jusqu’à une hauteur variant entre dix et vingt coudées (environ cinq et dix mètres). Le sol étant irrégulier, un ajustement grâce à d'énormes blocs de pierres a été nécessaire avant son édification. C'est une nouveauté : sur les sites pyramidaux précédents, le monument épousait la forme du sol.

 

 

 

Mykerinos

 

Menkaure

 

 

Mykerinos est le nom grec du pharaon Menkaourê de l'Ancien Empire égyptien (IV° dynastie, -2490 à -2473) ; il aurait succédé à Khephren, son père. Son nom reste attaché à l'édification d'une des trois grandes pyramides de Gizeh. La pyramide de Mykerinos est la plus petite des trois grandes pyramides du plateau de Gizeh. Elle s'élève à l'extrémité sud du plateau, ne représente qu'un dixième du volume de la plus grande, la pyramide de Kheops.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE SPHINX  - The Great Sphinx

 

 

Le sphinx est surnommé Abou al-Hôl , « père de la terreur » par les arabes. Long de 73m, haut de 20m et large de 14m (largeur du visage : 4,15 m ; largeur de la bouche seule : 2,32 m ; hauteur de l'oreille : 1,40 m), il a la tête tournée vers le levant. Il se trouve au milieu d'une grande carrière qui fournissait une partie des blocs destinés à la construction de la pyramide. Le corps et la tête sont taillés à même le roc, les pattes tendues ont été ajoutées en maçonnerie. Son corps est celui d'un lion couché et la tête celle d'un souverain portant le némès (la coiffe des pharaons), le front orné d'un uraeus (cobra femelle) aujourd'hui disparu. Il a longtemps été identifié comme étant le pharaon Khephren mais pourrait en fait être Kheops lui-même. Il était peut-être le gardien du site, ou celui du temple solaire édifié à côté de la pyramide de Khéops.

 

On a trouvé aussi les fondations d'un temple ainsi qu'une statue en pied d'un roi devant son poitrail, mais il s'agit peut-être d'ajouts tardifs, tout comme la stèle de granit rose placée entre ses pattes par Thoutmôsis IV. Taillée directement dans le roc, elle raconte le songe de Thoutmôsis IV. Celui-ci a fait désensabler le sphinx pour répondre à la commande du dieu qui lui serait apparu en rêve, lui promettant en échange le trône du royaume d'Égypte.

 

Les égyptologues situent la date de construction du sphinx autour de -2500, correspondant au règne du pharaon Khephren, ce qui est remis en question depuis quelques années, notamment par l'égyptologue Rainer Stadelmann qui y voit l'œuvre du pharaon Kheops. S'appuyant sur l'analyse stylistique et archéologique, il a démontré que la forme de la coiffure némès, l'absence de barbe à l'époque de la construction, la présence du sphinx dans une carrière de Kheops et les traits du visage sont caractéristiques de son règne.

 

Le temps a gravement abîmé le grand Sphinx, en particulier à cause de l'érosion provoquée par le sable qui s'amoncelle constamment et qui a provoqué les « vagues » qui recouvrent maintenant tout le corps. Plusieurs fois, le Sphinx a dû être désensablé ; Auguste Mariette a entreprit de le dégager en 1853 et le dernier désensablement date de 1925.

 

L'homme est également responsable de mutilations, notamment en ce qui concerne son sourire énigmatique, abîmé par des coups de canon ordonnés par un cheikh du XIV° siècle. Ces tirs ont cassé sa barbe postiche et son nez. Eh non, ce n'est pas l'œuvre d'Obélix ! La barbe se trouve au British Museum qui refuse de la rendre à l'Égypte et le nez n'a pas été retrouvé.

 

Une partie de l'épaule droite s'est effondrée en 1988 et le cou étant fragile, des travaux ont commencé à partir de 1989. En avril 2006, une restauration du grand sphinx a été entreprise, espérant rectifier des erreurs (utilisation de ciment pour reconstituer la statue) des précédentes restaurations du monument.

 

 

 

 

 

 

La barque solaire de Kheops

The Kufu ship

 

 

Enfouie depuis environ 5000 ans, la barque funéraire de Kheops n'a été découverte qu'en 1954, au pied de sa pyramide, lors de travaux. En bois de cèdre, munie de tout son outillage - rames, cordes et cabine - elle comprenait 1.224 pièces détachées. Elle mesure 43,5 m de long, sa proue s'élève à 5 m et sa poupe à 7 m. Elle est exposée dans le musée situé exactement à l'endroit où elle a été trouvée, au pied de la pyramide de Kheops côté sud. Cinq fosses de barques solaires ont été découvertes à ce jour, mais seules deux d'entre elles contenaient encore une barque en bois. Une seule est exposée.