Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Ambatolampy
Ambatomanga
Moramanga
Vatomandry
Maintinandry
Canal des Pangalanes
Foulpointe
Fénérive-Est
Vohilava
Tamatave
Palmiers à huile
Andasibe Mantadia
Mantasoa
Antananarivo
Avis et commentaires
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Foulpointe (Mahavelona)
 
 
 
 
 
Mandan'ny Foulpointe
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous quittons Vatomandry et remontons la côte est en direction de Fenerive Est où nous passerons les trois prochaines nuits.
 
 
 
Première halte en cours de route pour visiter le marché hebdomadaire d'un petit village. Notre groupe n'y passe pas inaperçu ! Cela ne doit pas être souvent qu'ils voient passer des vasas blancs !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nouvelle halte à Tamatave (Toamasina) pour le déjeuner. Nous y reviendrons plus tard et y passerons une nuit.
 
 
Nous sommes en milieu d'après-midi à Foulpointe (Mahavelona) où nous visitons  Mandan'ny Foulpointe, l'ancien fort du roi Ramada Ier, l'un des cinq points stratégiques de défense en cas d'attaque navale venant de l'est. Construit à partir de 1822, il abritait la garnison de l'armée royale (25.000 hommes). Le manda a été conçu de forme arrondie, il a été construit avec de la poudre de corail et les pierres ont été assemblées avec de la résine et recouvertes de blanc d'œuf.
 
Le guide local qui nous le fait découvrir nous raconte des anecdotes qu'il tient de son grand-père. Il serait le fils d'un militaire et d'une belle esclave enfuie de captivité.
 
Il existait un passage secret pour quitter le fort mais nous ne le visiterons pas car il est en mauvais état et la promenade souterraine serait dangereuse.
 
Le fort a malheureusement été pillé à l'époque coloniale. Construit à l'époque au bord de l'Océan Indien, il faut maintenant grimper tout en haut du chemin de ronde pour apercevoir au loin l'océan !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le fort est classé monument historique depuis 1975.
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :