Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Visit Lyon
Rencontre Vacanceo
Week-end Vacanceo
Le Voeu des Echevins
Notre Dame de Fourvière
Le musée d'art religieux
Théâtre antique Fourvière
L'Antiquaille
Musée gallo-romain
Quais de Saône
Le Vieux Lyon Médiéval
1611 dans le Vieux Lyon
La Primatiale Saint Jean
Gargouilles
Saint Paul
L'Hôtel de Ville de Lyon
La Croix Rousse
Le jardin Rosa Mir
Vue de la Croix Rousse
Pentes Croix Rousse
Amphithéâtre 3 Gaules
Chapelle des Chartreux
L'Atelier de Soierie
Le parc de la Tête d'Or
La Grande Mosquée
Bellecour - Ainay
Lyon sous la neige
L'église Saint Polycarpe
Pennons Charte Sapaudine
Bellecour en fleurs
Harmonie entre ls Peuples
Chemin de Crèches 2011
Choeurs de la Primatiale
Chemin de Crèches 2012
L'église Saint Denis
Saint Bonaventure
Défilé Biennale 2010
Défilé Biennale 2012
Défilé Biennale 2014
Libération de Lyon
Noël 2014
ECCLY
Fête des Roses 2015
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Espace Culturel du Christianisme à Lyon
 
 
 
(ECCLY)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Samedi 6 mars 2015 au matin, nous nous étions inscrits pour une visite guidée de l’Espace Culturel du Christianisme à Lyon (ECCLY), récemment ouvert sur le site de l’ancien hôpital de l’Antiquaille, montée Saint Barthélémy  dans le Vieux Lyon (5ème arrondissement). De là, on est à deux pas de la station de funiculaire Théâtres Romains (la ligne 1 qui va aux Minimes) et pas très loin de la basilique Notre Dame de Fourvière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons retrouvé avec plaisir le quartier de l’Antiquaille que nous avions visité l’an dernier, la maison de Pierre Sala devenue plus tard couvent des Visitandines et enfin hôpital de l'Antiquialle, et son joli cloître où se trouve l’entrée du musée.

 

Le musée s’étend en rez-de-chaussée et en sous-sol sur 950 m2 et raconte l’histoire des premiers chrétiens et dix-huit siècles de patrimoine culturel et religieux. On peut le découvrir en visite libre (7€ l’entrée pour un adulte) ou s’inscrire à une visite guidée comme nous (10€ pour un adulte) et suivre le parcours didactique sur quinze salles. Nul besoin d’être croyant ou fervent catholique pour le visiter car tout un chacun peut y découvrir des trésors.

 

Le choix du lieu n’est pas le fruit du hasard, la première communauté chrétienne apparue à la fin du IIème siècle à Lyon était installée sur la colline de Fourvière et le cachot où a été emprisonné Saint Pothin, se trouverait sous le couvent des Visitandines. Saint Pothin lui-même en aurait informé la mère supérieure du couvent, lui apparaissant en rêve.

 

Saint Pothin, évêque de la première communauté chrétienne lyonnaise, a été l'un des premiers martyrs chrétiens persécutés à Lyon (47 personnes), dont notamment Saint Blandine. Agé de quatre-vingt dix ans, il aurait été battu à mort par la foule et laissé mourant dans son cachot.

 

La légende dit que Blandine aurait jetée aux lions dans l'Amphithéâtre des Trois Gaules mais que ceux-ci n'auraient pas voulu. Selon notre guide, on s'interroge maintenant sur le fait qu'il y ait eu ou non des lions à Lyon. En l'occurrence, elle aurait subi différents supplices avant d'être jetée aux taureaux puis égorgée, durant l'été 177. Chaque année, pour la Sainte Blandine, le  2 juillet, une visite guidées de l'Amphithéâtre des Trois Gaules est organisée. C'est l'une des rares occasions de pouvoir y pénétrer. Sinon il faut se contenter de l'admirer de l'autre côté des grilles.  

 

http://www.chretiensaujourdhui.com/livres-et-textes-et-personnages/les-personnages-celebres/sainte-blandine-des-premieres-martyre-en-gaule/

 

 

 

 

 

 

 

 

La crypte et le cachot de St Pothin

 

 

 

 

 

A côté de la crypte où se trouve le cachot de Saint Pothin, nous découvrons une superbe crypte couverte de mosaïques datant du XIX° siècle que le musée entend restaurer dès que suffisamment de fonds auront été récoltés.

 

 

 

 

      Sainte Blandine à gauche

 

 

 

 

Auparavant, on a visité la salle trois qui présente les fondamentaux du Christianisme sur six tables lumineuses.

 

 

On suit ensuite la galerie de la mémoire qui évoque notamment les raisons de la persécution.

 

 

On découvre aussi un tableau de la Fête des Merveilles (appelée auparavant Fête des Miracles), une grande fête religieuse et civile qui se tenait à Lyon le jour de la Saint Pothin, le 2 juin, et où le clergé défilait en procession depuis St Pierre de Vaise avant de grimper dans des barques sur la Saône et de descendre jusqu’à l'église Saint Nizier (pont d'Ainay) puis jusqu'à la hauteur de la basilique d’Ainay en chantant des antiennes et des psaumes. A leurs côtés, les embarcations des officiers de la justice seigneuriale de l’archevêque et du chapitre et celle des corps de métiers et des villages alentour.

 

Cette fête populaire a eu lieu entre le XII° et le XVI° siècle à Lyon, les embarcations arrivaient enfin sous la première arche du Pont de Pierre (l'arche des merveilles), ou Pont du Change, premier pont construit en 1076 sur la Saône à l'aide de pierres provenant de monuments romains.

 

 

http://www.vieux-lyon.org/pont-du-change_f01830.htm

 

 

 

 

 

 

La fête des Merveilles

 

 

 

 

 

La légende raconte qu'après leur passage, un taureau (blanc) était jeté dans le fleuve pour le peuple qui le rattrapait dans le courant et le sacrifiait sur la rive.

 

 

Les salles suivantes que nous visitons traitent de la chrétienté byzantine, de l’occident chrétien médiéval, du pèlerinage et des croisades, de la foi et de la raison, de l’art et la spiritualité et des temps nouveaux avec l’invention de l’imprimerie au XVI° siècle.

 

 

En fin de parcours, un film d'une vingtaine de minutes sur l'art et la religion nous a été projeté dans l'ancienne chapelle.

 

 

 

 

 

 
Le diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon blog :