Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Hanoï
Hanoï - photos & vidéos
Hoa Lu - Tam Coc
La Baie d'Halong
Halong - photos & vidéos
Hué
Hué - suite
Hoi An
Hoi An, photos & vidéos
Paysages du Vietnam
Saïgon
Saïgon, suite
My Tho
Can Tho
Cuisine Vietnamienne
Moto, vélo, auto
Avis et conseils
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

Gastronomie vietnamienne  -  Vietnamese cooking

 

 

 

 

 

 

Au Vietnam, le nombre de plats aux deux principaux repas est important, souvent 9 ou 10, y compris le traditionnel plat de riz blanc et un dessert, généralement un fruit, ce qui n’était pas pour me déplaire !

 

 

On mange dans ce que je qualifierais d' « assiettes à dessert » et chaque plat de service (de la même petite taille) est préparé pour quatre convives. Difficile de réussir de belles photos dans ces conditions !

 

 

Passées ces considérations un peu critiques, la cuisine vietnamienne est plutôt savoureuse même si, au fil de nos dix jours de circuit du nord au sud, on a fini par retrouver régulièrement un certain nombre de plats. On retrouve assez régulièrement le goût de la citronnelle dans les plats, ce que j'adore mais n'est pas du goût de tout le monde.

 

Ce qui est également dommage est la rapidité avec laquelle les plats nous sont apportés sur table. Le vietnamien mange vite, il mange, il ne fait pas la causette à table. Au contraire, le français, en groupe et en vacances, aime prendre son temps, déguster, discuter. Ce que le premier doit faire en 10mn, le second le fait en plus d'une heure ! De fait, nous finissions souvent par manger froid certains plats car, servis sur des assiettes plates, sans couvercle, ils ont tôt fait de refroidir !

 

 

Côté boissons, j’avais comme d’habitude adopté la bière locale qui n’est pas forte et donc tout à fait à mon goût et d’un prix tout à fait convenable. Nous avons eu l’occasion de goûter du vin vietnamien, blanc et rouge, le blanc était nettement meilleur mais ne m’a pas non plus enthousiasmée. Je ne prenais jamais de thé ou de café en fin de repas. Ceux qui prenaient un café étaient rarement contents du breuvage qui leur était servi !

 

Pour le petit déjeuner, les asiatiques mangent en général chaud et salé. Je m'amusais toujours à lever les couvercles des plats chauds histoire d'y jeter un oeil. Des haricots blancs avec des saucisses, par exemple, j'aurais assez de mal en début de matinée ! Leurs omelettes, faites à la demande, sont assez bonnes. Selon les buffets, on trouve du pain, du pain de mie à faire griller, des viennoiseries, des pancakes, parfois des yaourts généralement sucrés. Il y a toujours un grand choix de fruits frais. Leur café n'est pas mauvais, simplement ils ne savent pas ce que c'est qu'un bol, pour eux cela se sert dans une petite tasse.

 

 

 

 

 

In Vietnam, the number of dishesserved during the two main meals is important, often 9 or 10, including the traditional dish of white rice and a dessert, usually a fresh fruit, which I enjoyed!

 

We ate in what I would call "dessert plates" and each platter, of the same small size, was prepared for four guests. Difficult to take great photos in these conditions!

 

Vietnamese cooking is quite tasty even though, throughout our ten days tour from north to south, we were regularly served a number of the same dishes. The lemongrass taste was found fairly regularly in our dishes, which I love, but it was not to the liking of everyone in the group!

 

What was also unfortunate was the spped with which the dishes were brought on the table. The Vietnamese east fast, they eat and do not chat at the same time during their meal. On the contrary, the French, when in a group and in holidays, like to take their time, enjoy their meal and chat. What will take ten minutes for a Vietnamese will last more that one hour for the French! In fact, we often ended up eating some cold dishes as served on dinner plates, without cover, they soon got cool!

 

As for the drinks, I had usually adopted the local beer which was not strong and quite to my taste and cheap. We had the opportunity to taste white and red Vietnamese wines, white was much better but I was not a real fan. I never took tea or coffee at the end of the meals, those taking coffee were rarely happy with it!

 

For breakfast, Asian people eat generally hot and salty. I used to open the lids of the hot dishes to take a look. I would find difficult to eat white beans with sausages, for example, iin the early morning! Their omelets made to order, were pretty good. According to the buffet, there was bread, bread for toast, pastries, pancakes, sometimes some yoghurt generally sweetened. There was always a large selection of fresh fruits. Their coffee was not bad but we had only small cups, they do not use breakfast bowls as we do.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques photos