Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Carcassonne
Saint Hilaire
Lastours
Notre Dame de Marceille
Agde
Canal du Midi
Béziers
Béziers - suite
Pézenas
Sète
Cucugnan
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 

Cucugnan

 

 

 

 

 

 

 

 

Célèbre village de l'Aude grâce à Alphonse Daudet et à ses "Lettres de mon moulin", au pied du château de Quéribus, c'est Cucugnan .... sans son célèbre curé ! Le sermon du curé aurait bel et bien existé et serait celui de l'abbé Ruffié en 1858.

Cucugnan est blotti dans les Corbières au milieu des vignes et il est entouré par les citadelles de Quéribus et de Peyrepertuse. Il est mentionné pour la première fois en 951. Pendant la croisade contre les Albigeois, le seigneur de Cucugnan a participé à la résistance avant de se soumettre au roi de France, Saint Louis. En 1495, le village a été détruit par les espagnols.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'église du village est dédiée à Saint Julien et Sainte Basilisse, deux martyrs orientaux. Elle est mentionnée dès 1360. Jusqu'au XIX° siècle, elle se trouvait au-dessus du village, dans l'enceinte du château des seigneurs de Cucugnan. Elle a été détruite en 1860 et reconstruite au même emplacement. De style néo-gothique, le chœur et les chapelles possèdent un ensemble de statues en bois du XVII° siècle, dont celle de Sainte Agathe, la patronne du village. La chapelle à droite de l'autel abrite une statue de la vierge enceinte, la vierge de l'attente, en bois polychrome doré du XVIII° siècle.

 

 

 

 

 

 
 
 
 

Tout en haut du village, le moulin d'Omer est bâti à même la roche, au-dessus de trois anciennes aires de battage. Il est mentionné dès 1692. Il était la propriété du seigneur de Cucugnan jusqu'à la révolution. En 1838 il était en ruines. Il a été réhabilité en 2003 et remis en exploitation en 2006. Il est possible d'en visiter l'intérieur.



Nous sommes venus pour visiter Cucugnan avant de prendre la route du retour ; nous n'avons malheureusement pas le temps de nous arrêter pour visiter les châteaux cathares.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo 

 

 

 

 

http://vimeo.com/75600908

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Quéribus

 

 

 

 

 

Le château de Quéribus se dresse sur un piton rocheux à 728m d'altitude et domine la plaine du Roussillon. Cité en1020, il faisait partie du comté de Besalù puis de celui de Barcelone. Il est forteresse royale de la maison d'Aragon en 1162. Une famille de Cucugnan y habite en 1193. Lors de la croisade contre les Albigeois, Pierre de Cucugnan y abrite des cathares et le château est le dernier bastion à tomber aux mains des croisés en 1255. Il est devenu une pièce maîtresse du dispositif défensif français mais a perdu son intérêt stratégique en 1659 lors du traité des Pyrénées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux vues de Quéribus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Peyrepertuse

 

 

 

 

 

 

 

 

Le premier écrit concernant Peyrepertuse date de 1020, c'est un testament par lequel Bernard Taillefer, comte de Besalù, lègue à son fils le château et son territoire qui appartiennent alors à la Marche d'Espagne. Il sera ensuite aux comtes de Barcelone puis aux rois d'Aragon vers le milieu du XII° siècle. Au cours de la croisade contre les Albigeois, Guillaume de Peyrepertuse qui refusait de se soumettre a été excommunié en 1224. Après l'échec du siège de Carcassonne, il s'est soumis et son château est devenu possession française en 1240. En 1258, après le traité de Corbeil, il est devenu forteresse royale à la limite sud de la couronne. Le traité des Pyrénées en 1650 a diminué son importance stratégique mais il a conservé une petite garnison jusqu'à la révolution.


Le château se dresse à 800m d'altitude au dessus du village de Duilhac. Sa consolidation date de 1950.

 

 

 

 

 

 

Notre diaporama photos du village de Cucugnan, du château de Quéribus, du village de Duilhac aux pieds du château de Peyrepertuse

 

Slideshow : Cucugnan, Queribus castle, the village of Duilhac at the feet of Peyrepertuse castle






 

 

 

http://vimeo.com/75599963

 

 

 

 

 

 


 

 

http://mairie.cucugnan.free.fr/

 

 

 

 

 Juin 2010