Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Wroclaw
Lodz
Varsovie
Jasna Gora
La route des nids d'aigle
Wieliczka
Cracovie
Cracovie - suite
Tyniec
Wroclaw - suite
Wroclaw - fin
Avis circuit Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
     
 
 
 
 
Cracovie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous passons trois nuits sur Cracovie début juin. A notre arrivée, dans l'après-midi du lundi 2, notre première promenade sur le Rynek se fait par temps pluvieux. Le lendemain matin ayant été annoncé de la même veine, nous avons programmé notre visite de la mine de sel (voir onglet correspondant). A notre retour sur Cracovie l'après-midi, le temps n'étant pas optimal, nous faisons une grande promenade en calèche d'une heure (200 PLN - soit 20 euros) au départ du Rynek qui nous promène dans la Vieille Ville, vers la colline du Wavel et le quartier juif, avant de continuer à pied notre découverte de la ville. Le troisième jour voit le retour du beau temps et nous en profitons pour grimper sur la colline du Wavel en matinée et nous promener dans la Vieille Ville et sur le Rynek. C'est une ville très agréable, la Vielle Ville et le Rynek sont magnifique, avec de nombreuses églises et des musées à visiter, mais c'est quand même beaucoup plus agréable et nettement plus beau sous un beau soleil !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un premier diaporama photos : le Rynek, la basilique Sainte Marie, les églises Sainte Barbe, Saint Adalbert et Sainte Anne, le Wavel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Vieille Ville (Stare Miasto) date de 1257. De cette époque subsistent la Halle aux Draps (Sukiennice) au centre du Rynek, la très petite église Saint Adalbert, le beffroi, vestige de l’hôtel de ville démantelé au XIX° siècle, et la basilique Notre Dame.

 

 

 

Le Rynek Glowny : C’est la plus grande place médiévale d’Europe, un carré de 200m x 200 qui abrite des maisons et des hôtels particuliers qui sont des monuments historiques vieux de plusieurs siècles.

 

 

 

 

 

 

     Basilique Notre Dame

 

 

 

La basilique Notre Dame (Bazylika Mariacka w Krakovie)

 

 

C’est une église gothique qui a été construite entre le XIII° et le début du XV° siècle à la place d’une église romane. Elle possède deux tours de 81m et 69m de haut.

 

Dans le chœur, se trouve le retable de Veit Stoss, l’un des plus grands et des plus célèbres d’Europe, offert par les bourgeois de la ville et réalisé entre 1477 et 1489. Il est en chêne et les sculptures sont en bois de tilleul. Les personnes centraux font 2.70m de hauteur. Il y a 200 personnages sculptés de 3 cm à 2.70 m de hauteur.

 

La base du retable représente l’Arbre de Jessé (la généalogie de Jésus), l’intérieur des volets : les mystères joyeux et glorieux du rosaire,  l’extérieur des volets et les panneaux fixes : douze scènes des douleurs de la Vierge.

 

Il faut payer un droit de 10 PLN par personne pour admirer le retable.

 

 

 

 

 

 

    Le retable

 

 

 

Chaque heure est sonnée du haut de la plus haute tour de la basilique par un joueur de trompette, c’est le Hejnal. Les premiers écrits attestent de son existence dès 1392. Selon la légende, lors du siège de la ville par les Tartares, en 1240, le gardien a sonné l’alerte du haut de la tour avant d’être atteint à la gorge par une flèche ennemie. Le Hejnal en serait donc la commémoration. Voir la vidéo et les photos sur l'onglet suivant.

 

 

 

 

 

     Le Hejnal

 

 

 

Il est possible de grimper en haut d’une des tours de la basilique durant la belle saison, mais pas tous les jours et nous avons joué de malchance.

 

 

La halle aux draps     

 

 

 

La première halle aux draps a été construite en pierre en 1257, elle a été rebâtie une première fois à la Renaissance. A l’intérieur se trouvaient les boutiques des marchands de draps. Elle a été reconstruite à nouveau dans les années 1875-79. De nos jours, au rez-de-chaussée, se trouvent les échoppes des artisans polonais qui vendent une multitude d’articles en bois, cuir et fourrure, broderie, des nativités, des bijoux en ambre, du cristal, … et tout un tas de souvenirs. J'avais lu qu'il valait mieux faire ses achats ailleurs pour payer au meilleur prix, mais finalement, n'ayant pas trop le temps de faire les magasins, c'est dans la halle où nous avions tout sous la main que nous avons fait quelques achats (ceintures en cuir, magnets, petite crèche). Au premier étage se trouve le musée national que nous n'avons pas eu le temps de visiter.

 

 

 

     Le beffroi de l'hôtel de ville (Wieza Ratuszowa)

 

 

 

 

L’hôtel de ville date de 1300 environ. A l’abandon, il a été démoli dans les années 1817-1820 et n’est resté que le beffroi qui fait aujourd’hui partie du musée historique de la ville. Du haut de la tour du beffroi (70m), on a une belle vue sur le Rynek, la Vieille Ville et la colline du Wavel.

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

                              

 

 

 

 

 

 

 

 

Le  Collegium Maius (Jagiellonian University) où a enseigné Copernic, est le plus ancien collège de la ville. Son horloge s’anime dans la cour tous les jours, toutes les deux heures à partir de 9h et jusqu’à 17h. Nous pensions visiter l’intérieur, mais il faut obligatoirement faire une visite guidée et l’horaire proposait ne convenait pas à notre planning de visites.

 

Quelques photos et une petite vidéo tournée lors de la sonnerie de l'horloge

 

 

 

 

http://vimeo.com/99251070

 

 

 

 

     La barbacane

 

 

La barbacane est la forteresse gothique qui protégeait l’entrée de la ville. Elle se trouve au nord de la porte St Florian et a été construite en 1498-99. Elle a été récemment rénovée. Elle possède 7 tourelles d’observation et 130 meurtrières et l’épaisseur de ses murs dépasse 3m.

 

 

 

 

 

 

La porte Saint Florian    

 

 

La porte St Florian (Brama Florianska) était une des portes principales de la ville qui permettait d’accéder à la voie royale. A partir de 1298, Cracovie s’est entourée d’une ceinture fortifiée de 3km de long avec 47 donjons, 7 portes et une fosse pour lutter contre les assauts tartares. Au XIX° siècle, dans le but de moderniser et d’embellir la ville, les murs de la ville ont été démolis, seules ont été sauvées la Barbacane, la porte St Florent et trois tours. Sur l’emplacement des anciens murs de la ville, a été construit le Planty, une bande d’espaces verts et de parcs qui s’étend de la Barbacane à la colline du Wavel.

 

 

 

 

 

Répétition d'une chorale à l'église Saint Florian

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/99753470

 

 

 

 

Le Wavel est la colline fortifiée de Cracovie, comparable en taille au Rynek.

 

 

 

 

 

 

 

 

La cathédrale du Wavel (basilique cathédrale St Stanislas et Venceslas) est un sanctuaire où reposent les rois, reines, poètes et héros nationaux de la Pologne. Malheureusement les photos intérieures y sont désormais strictement interdites. Nous y étions dès l’ouverture à 9h pour éviter la foule et avons acheté un billet qui nous a permis de visiter la tour, la crypte et le musée de la cathédrale. Du haut de la tour Sigismond, on a une belle vue sur la ville et la Vistule. On peut aussi admirer, au dernier étage de la tour, la célèbre cloche Zygmunt (11 tonnes, 2.5m de diamètre et 2m de haut), mise en place en 1521. La toucher porterait bonheur !

 

http://www.katedra-wawelska.pl/English

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château royal : le premier château date du milieu du XI° siècle, il a été considérablement agrandi au XIV° par Ladislas le Petit et son fils Casimir le Grand. Au XV° siècle, un pavillon gothique (la tour danoise) a été ajouté au château qui a brûlé en 1499. Il a été reconstruit vers 1504 par un architecte allemand et un sculpteur italien dans le style Renaissance.  Un nouvel incendie en 1595 a détruit une partie de l’aile nord qui a été reconstruite dans un style baroque primitif, mais vers 1610 la cour royale s’est définitivement installée à Varsovie et n’est revenue que périodiquement dans le château du Wavel. Un nouvel incendie a touché le château en 1702, sous l’occupation suédoise. Lorsque la Pologne a perdu son indépendance, en 1796, les autrichiens ont transformé le château en quartiers militaires et ne l’ont quitté qu’en 1911. Rendu aux polonais, des travaux de restauration ont été entrepris qui ont duré cinquante ans.

Nous avions choisi de ne pas visiter l’intérieur du château par manque de temps (plusieurs queues à faire), parce qu’il serait peu meublé et que les photos et vidéos y sont interdites.

 

 

 

 

 

Diaporama de notre visite de la colline du Wavel

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/99361057

 

 

 

 

Le quartier juif (Kazimierz)

Tombé en ruines après la deuxième guerre mondiale, le quartier a repris son essor dans les années 1980/90 grâce au tournage de La liste de Schindler par Steven Spielberg ou au festival de la culture juive. Nous l’avons traversé durant notre balade en calèche qui nous a promenés depuis le Rynek dans la Vieille Ville et Kazimierz. Malheureusement le cocher ne parlait ni anglais ni français, donc aucun commentaire durant la balade !

 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos de notre promenade en calèche
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
D'autres photos sur l'onglet suivant
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :