Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Karnataka
Karnataka - suite
Kerala, Cochin
Backwaters
Kerala, Periyar
Tamil Nadu - Madurai
Trichy et Chettinad
Tanjore - Thanjavur
Kumbakonam
Chidambaram
Pondichéry - Puducherry
Mahabalipuram
Chennai - Madras
Le Panthéon indien
Cuisine du sud
Avis et conseils
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Chennai, l'anciene Madras (état du Tamil Nadu)
 
 
 
 
 
 
Petit village bâti par les portugais en 1521 au bord du golfe du Bengale, elle a  d'abord porté le nom de San Thomé avant celui de Madras  qu'elle a conservé jusqu'à récemment (1996). Son nouveau nom est une forme abrégée de Chennapattanam, ce qui signifie la ville construite autour du fort Saint George.
 
Le fort Saint George a été construit par les britanniques en 1640 et en 1652, Madras est devenue le siège de la Compagnie Anglaise des Indes Orientales pour la côte est. En 1746, la ville a été prise par les français et Dupleix, gouverneur de Pondichéry, l'a faite raser. Elle est ensuite redevenue anglaise après le traité d'Aix la Chapelle.
 
Après l'indépendance de l'Inde, Madras est devenue la capitale de l'un des états indiens les plus importants, le Tamil Nadu.
 
Thomas, l'un des douze apôtres est venu évangéliser le Kerala en l'an 52 et il est mort en martyr à Madras en l'an 72. Sa tombe se trouve dans la crypte de la basilique néogothique St Thomas, construite en 1896, que nous visitons. Sa mission en Inde a donné naissance à une petite communauté chrétienne (églises syrienne, catholique et orthodoxe indienne).
 
 
A notre arrivée, nous visitons le fort St George mais ici aussi les photos ou vidéos sont strictement interdites et il nous faut même laisser tout notre matériel dans l'autocar !
 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama / slideshow
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le temple de Kapalishwara dans le quartier de Mylapore est dédié à une forme de Shiva. Agé de plus de 2.000 ans, il a été détruit par les portugais au XIIIème siècle et  reconstruit au XVIème.
 
Kapaleshwarar temple  in Mylapore is 2.000 years old. Destructed by the Portuguese during the XVIIIth century, it was rebuilt in the XVIth. It is dedicated to a form of Lord Shiva.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :