Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Chengdu
Chengdu - suite
Chengdu - fin
Sichuan University Museum
Les Pandas
Le musée Sanxingdui
Dujiangyan
Meishan
Jiajiang
Emeishan
Leshan
Qiaogou
Luocheng Ancient Town
Yibin et la Mer de Bambou
Xianshi Ancient Town
Zigong
Longchamp
Dazu - Baodingshan
Dazu - Beishan
Piludong Rock Carvings
Grotte de Yuanjue
Huanglongxi
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Chengdu - suite
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le temple bouddhiste Wenshu, Wenshuyuan, fondé sous les Tang (618-907), était autrefois appelé temple Xinjiang. Il a été détruit durant la guerre à la fin de la dynastie Ming (1368-1644) et reconstruit sous les Qing, en 1681, pendant le règne de l’empereur Kangxide, par un moine bouddhiste, Maître Zen Cidu HaiYue, considéré après sa mort comme la réincarnation du Bodhisattva. Il est surnommé konglin, « Forêt du vide » : c’est l'école la plus importante du bouddhisme Zen en Chine selon laquelle la méditation doit conduire à l’état de vacuité.

 

C’est le sanctuaire bouddhiste le mieux préservé de Chengdu et le plus vaste : 60.000 m². Il possède plus de 500 types de peintures et de calligraphies réalisées par des artistes des dynasties Tang et Song ainsi que 300 statues de Bouddha en fer, bronze, pierre, bois et jade. 

 

 

 

 

Diaporama photos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Petit tour à pied dans le quartier avant le déjeuner pour jeter notamment un œil aux étals des brocanteurs. Il y a aussi des stands de bijoux et colifichets tenus par des tibétaines.
 
 
 
 
    
 
 
       
                   
 
 
Ce serait une patte de tigre ...
 
 
 
 
 
                       
 
 
 
 
 
 
La cour intérieure du restaurant
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :