Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Manille
Manille - suite
Lac Taal
Bacolor
Dalton Pass
Banaue
Bontoc et Sagada
Bessang Pass
Vigan
Batac, Paoay et Laoag
Bohol
Panglao
Pamilacan
Cebu City
Avis Circuit Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
Cebu City
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Dernier jour de notre circuit, avant de gagner l’aéroport de Mactan pour notre premier vol vers Hong Kong, nous avons choisi la visite optionnelle de Cebu City plutôt que de rester nous détendre sur la plage de l’hôtel. Nous quittons Tagbilaran et l’île de Bohol en ferry vers 9h30 le matin et après une traversée de deux bonnes heures, nous arrivons sur l’île de Cebu, pour le déjeuner. Nous sommes Vendredi Saint, jour férié aux Philippines et de nombreux magasins, musées, etc … sont fermés. Par contre, point positif, pour une fois pas d’embouteillages !

 
 
 
 
 
 

Après un excellent déjeuner, nous attaquons en pleine chaleur par la visite du temple chinois taoïste. Il est bâti sur Beverly Hills, un quartier chic de la ville et notre car n’a pas le droit d’y pénétrer. Il nous faut donc nous approcher à pied avant de grimper ses 81 marches groupées 9 par 9. Il date de 1972. Du haut du temple, nous profitons de la brise marine et avons une belle vue sur Cebu City.

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

C’est le navigateur portugais Ferdinand Magellan qui a découvert l’île de Cebu en 1521, pour les espagnols. Il a offert la statue du Santo Niño (l’enfant Jésus) à la reine indigène de Cebu, convertie au christianisme, comme symbole de paix et d’amitié entre les deux peuples.

 

 

 

 

 

 

 

Il a été tué par le roi de l’île de Mactan voisine, Lapu-Lapu, lors de la bataille de Mactan, le 27 avril 1521, le premier natif à avoir résisté à la conquête espagnole. Miguel Lopez de Legazpi et les Augustins ne sont arrivés qu’en 1565 pour coloniser la région.

 

 

 

 

 

 

 

Cebu City est la deuxième ville des Philippines et le principal port du pays.

 

 

 

 

 

 

La basilique de l’Enfant Saint (Basilica Minore del Santo Niño) a été fondée par les Augustins en 1565, elle était à l’époque en bois et en nypa (palmier). Elle a été reconstruite en pierre en 1735. Elle a été partiellement détruite lors du séisme d’octobre 2013.

 

 

 

 

 

 

Nous avons pu entrer dans l’église en ce Vendredi Saint mais il n’était pas possible de voir la statue du Santo Niño durant le carême.

 

 

 

 

A côté de la basilique, dans une chapelle,  se trouve une réplique de la croix de Magellan.

 

 

                                             

 

 

 

 

 

 

 
 
Le fort San Pedro a été construit par les espagnols en 1565 à l'époque où Miguel Lopez de Legazpi est devenu gouverneur de la première capitainerie générale des Philippines. Le premier fort était en bois, il a été reconstruit en pierre au début du XVII° siècle. Nous n'avons malheureusement pas pu pénétrer à l'intérieur du fort car il était fermé en ce Vendredi Saint.
 
 
 
 
 
Avant de gagner l'aéroport qui se trouve sur l'île de Mactan, notre dernière visite est pour le parc du sanctuaire de Lapu Lapu à Punta Engaño. Une statue en bronze de 20m de hauteur sur un piédestal le représente en pagne, l'épée à la main. Dans le parc se trouve le sanctuaire de Magellan, un mémorial en forme de tour bâti en 1866 à l'emplacement présumé de sa mort. A l'intérieur d'un bâtiment se trouve une belle fresque murale qui retrace la bataille de Mactan.
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Diaporama photos

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :