Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Ambatolampy
Ambatomanga
Moramanga
Vatomandry
Maintinandry
Canal des Pangalanes
Foulpointe
Fénérive-Est
Vohilava
Tamatave
Palmiers à huile
Andasibe Mantadia
Mantasoa
Antananarivo
Avis et commentaires
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Sahamatevina et le canal des Pangalanes
 
 
 
 
 
Nous quittons Vatomandry en pirogue à moteur pour atteindre le village de Sahamatevina en empruntant le canal des Palanganes.
 
 
 

Le canal des Pangalanes a été construit de 1896  à 1904, durant la colonisation française, par le général Galliéni pour le contrôle de la région. Il mesurait 665 km de long de Foulpointe à Farafangana, reliant lacs, lagunes, rivières navigables. Il palliait aussi aux problèmes de navigation sur la côte est de l’île dus aux récifs et aux courants importants.

 

Après la colonisation, il n’a pas été entretenu ; laissé à l’abandon, il a été envahi par les jacinthes d’eau et partiellement ensablé. Il a été réhabilité à la fin des années 1980, sur environ 430 km, de Tamatave à Mananjary. Il ne peut cependant pas être emprunté par les navires car de profondeur irrégulière (bancs de sable). Le tronçon nord en direction de Toamasina est le plus fréquenté par les pirogues et les  bateaux à fond plat (passagers, marchandises).

 

 

Sahamatevina est un village d'environ 300 personnes où l'AMB (Association Amitié Madagascar Bretagne) a construit un puits. Un dispensaire flambant neuf, don de l'association Marola, vient d'y être très récemment inauguré et c'est la jeune médecin arrivée à son poste depuis seulement dix jours qui nous le fait visiter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arbres du voyageur 

 

 

 

 

Les cases dans ces villages malgaches sont construites en falafa (palmier) ou avec l'arbre du voyageur (ravinala).

 

 

 

 

 

 

 

Un diaporama photos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/111660102

 

 

 

 

 

 

et une vidéo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/111653273

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon carnet de voyage :

 

http://fenotte2003.wordpress.com/2014/11/01/circuit-madagascar-jour-6/