Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Buenos Aires
Buenos Aires - suite
Ushuaia
El Calafate
Parque Los Glaciares
Iguazu, côté argentin
Survol d'Iguazu
Iguazu, côté brésilien
Parque Das Aves
Avis circuit Argentine
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
Buenos Aires - suite
 
 
 
 
Mardi 18 février 2014
 
 
 
Temps libre l'après-midi, le guide nous a conseillé de faire du shopping dans les rues piétonnes proches de notre hôtel et d'aller jeter un œil au plafond des Galerias Pacifico, un centre commercial à l'intersection de la rue Florida et de l'avenue Cordoba. Il se trouve dans un bâtiment de style Beaux Arts, construit en 1889 pour accueillir l'équivalent argentin du Bon Marché parisien sur le modèle des gallerias Vittorio Emanuele II de Milan.  Le grand magasin a dû affronter la concurrence du grand magasin anglais Harrods situé à proximité (fermé depuis quatorze ans et inutilisé aujourd'hui).
 
Le bâtiment a été remodelé en 1945 et la coupole centrale ajoutée, décorée de douze fresques d'artistes différents en 1946. Laissé à l'abandon, le bâtiment a été rénové et réouvert en 1991. Quatre nouvelles fresques ont alors été ajoutées à la coupole.
 
Le centre commercial, très beau et lumineux, comprend plusieurs niveaux avec des magasins très chics et chers. Le seul intérêt pour moi était, bien sûr, d'admirer les fresques de sa coupole.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Je descends ensuite un bon moment la calle Florida, rue piétonne remplie de monde et de magasins de toutes sortes. Il y a beaucoup de boutiques de prêt à porter, y compris de chaînes connues en France comme Zara par exemple. C'est une période de rebajas (remises) mais je trouve les prix plutôt élevés. A tous les coins de rue, on entend "cambio, cambio !", c'est le change qui se fait dans la rue. Je tire jusqu'à l'avenue du 9 juillet pour admirer de près l'obélisque et le bâtiment du ministère de la santé dont la façade est ornée sur deux côtés de représentations d'Eva Peron.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dimanche 23 février
 
 
Nouvelle escale à Buenos Aires en revenant d'El Calafate. Quelques photos de notre atterrissage à l'aéroport Jorge Newbery.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous sommes pris en charge par un nouveau guide qui nous fait faire un petit tour de ville avant de nous déposer à l'hôtel Waldorf.
 
 
 
       Costanera Norte et le rio de la Plata à BA, près de l'aéroport Jorge Newbery
 
 
 
 
Club de Pescadores           
 
 
 
 
 
 
Nous avons quartier libre pour la fin d'après-midi. Les rues sont plutôt désertes car les magasins sont quasiment tous fermés hormis les pâtisseries, les cafés, les fast food et la librairie El Ateneo Grand Splendid que le guide nous a conseillé de visiter.
 
 
 
 
 
Située dans un bâtiment au 1860 avenida Santa Fe, dans le quartier nord, elle a d'abord ouvert en tant que théâtre (Teatro Gran Splendid) en 1919 et y a vu défiler des figures du tango telles que Carlos Gardel. Son plafond est orné de fresques peintes par un artiste italien et de caryatides. Le bâtiment a été rénové et converti en librairie en 2000. Selon le journal britannique The Guardian, ce serait la seconde plus belle librairie du monde.
 
Contrairement à nos habitudes en France, les argentins y viennent non seulement pour acheter des livres, mais ils peuvent surtout s'installer dans un fauteuil et y lire tous les livres qu'ils désirent et ceci gracieusement ! La librairie compte plus de 120.000 titres et reçoit plus de 3.000 personnes par jour.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En revenant de notre visite, nous faisons halte pour découvrir la Basilica San Nicolas de Bari, sur l'avenida Santa Fe.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                                                  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après dîner, nous assistons à un spectacle de tango argentin au Cafe de los Angelitos. Des extraits vidéos (deux parties)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :