Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Oslo
Iles Lofoten
Iles Vesteralen
Le Vestfjord & Bodø
Trondheim
Lom
Sognefjellet
Lærdal
Sognefjord
Borgund
Avis et Commentaires
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
L'église en bois debout de Borgund
 
 
 
Borgund Stave-Church

 
 
 
 
 
 
Borgund est la dernière halte de notre circuit, pour admirer son église en bois debout que nous ne visiterons pas intérieurement (pas à notre programme et non conseillée par notre guide).
 
 
 
 
Quelques explications traduites de l'anglais, qui figuraient sur un dépliant distribué sur le site :
 

 

Les églises en bois debout sont une contribution unique de la Norvège au patrimoine mondial. La plupart d’entre elles ont été construites entre 1130 et 1350 ; l’épidémie de peste noire a mis fin aux nouvelles constructions. Des églises similaires existaient en Europe mais seules les églises norvégiennes ont survécu. Des 1.000 églises en bois debout, il en reste seulement aujourd’hui 28 et celle de Borgund est l’une des mieux conservées.

 

Le bois utilisé à Borgund a été abattu durant l’hiver 1180 et l’église a été bâtie peu de temps après. Sa structure complexe a été construite par des artisans compétents et expérimentés.

L’église a été construite quelques années après que le Pape, à Rome, ait établi un archevêché séparé en Norvège. Elle a été achetée par la Société Norvégienne pour la Préservation des Anciens Monuments en 1877.

La charpente de l’église repose sur des fondations en pierre, le bois ne pourrit pas car il n’est pas en contact avec la terre. Une église peut comprendre 2.000 pièces de bois.

La construction tire son nom des grandes portées (stave) qui forment le cadre de la salle centrale. Ils sont décorés de visages sculptés.

Une quantité limitée de lumière pénètre dans l’église à travers les hublots ronds. La fenêtre dans le mur du fond est plus récente, mais il existait probablement une fenêtre à l’époque médiévale.

Au XIII° siècle, un beffroi automne a été érigé pour abriter les grandes cloches. C’est le seul exemple de ce type dans le pays. L’une des cloches qui date de l’époque médiévale est installée dans la nouvelle église depuis 1868.

 

Des fragments architecturaux ont été découverts sous le plancher d’originel  proviennent peut-être d’une église plus ancienne. Il était courant d’enterrer les morts sous le plancher de l’église, une pratique qui a été interdite au début du XIX° siècle en partie à cause des problèmes d’odeurs.

 

Les nourrissons  qui mourraient avant d’avoir pu être baptisés ainsi que les enfants mort-nés ne pouvaient être enterrés dans le sol consacré du cimetière. Les petits cercueils étaient placés sous le plancher de l’église.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Quelques photos