Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Mandalay
Ava
Amarapura
Mingun
Irrawaddy
Bagan
Bagan - suite
Lac Inlé
Inlé - suite
Yangon
Avis et commentaires
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bagan
 
 
 
 
 
 
 
 

Bagan (ou Pagan) est l’ancienne capitale du royaume de Pagan, le premier royaume ayant unifié les régions qui constitueront plus tard le Myanmar, du IX° au XIII° siècle. Des temples, pagodes et monastères construits dans la plaine à cette époque, il en reste plus de 2.200 aujourd’hui. La zone archéologique de 42 km2 attire les touristes du monde entier, tout comme Angkor au Cambodge.

 

 

Le site se trouve dans une zone sujette aux séismes : plus de 400 tremblements de terre enregistrés entre 1904 et 1975 ! Lors du dernier, en août 2016, de nombreux lieux de culte ont été endommagés comme nous avons pu le constater sur place.

 

 

La junte militaire au pouvoir dans les années 1990 a fait restaurer les pagodes endommagées mais les travaux, de très mauvaise qualité, ont été condamnés par les historiens d’art. Cela et la tour Nann Myint Viewing Tower, 61 m de hauteur et 10 étages, que le gouvernement de l’époque a fait construire au milieu des temples et qui gâche la beauté du lieu seraient les raisons pour lesquelles le site n’est toujours pas inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. 

 

 

 

  

 

 
Nann Myint Viewing Tower  
 
 
 
 

On distingue aujourd'hui Old Bagan où se situent les temples, à l'intérieur d'une muraille, et New Bagan où se trouvent les habitants, les fabriques de laque, le marché, les hôtels et les restaurants.

 

 

 

 

 

 

 

 

Première journée à Bagan

 

 

 

Notre toute première visite est pour le temple-montagneThatbyinnyu (Thatbyinnyu Pahto), le plus haut de Bagan, 65m, construit en 1144 par le roi Alaungsithu près de celui de l’Ananda.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
Nous enchaînons par le temple Ananda (Ananda Pahto), construit par le roi Kyanzittha en 1091. A l’intérieur, on peut admirer 4 bouddhas en or aux quatre points cardinaux.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le temple de Dhammmayangyi est le plus gros de Bagan. Sa construction aurait débuté vers 1167 sous le règne du roi Narathu mais il serait resté inachevé.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous finissons nos visites de la matinée au temple Manuha (Manuha Guphaya), à Myinkaba, près de Bagan, construit par le roi môn Thaton Manuha en 1059 et où il a été retenu prisonnier par le roi Anawrahta après la destruction de sa capitale. Il contient trois statues de Bouddha assis et un grand Bouddha couché atteignant le Nirvana.

 

 

 

 

Diaporama photos

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En milieu d’après-midi, nous partons en promenade en calèche dans la campagne parmi les innombrables temples et stupas, jusqu’au temple Pya Tha Gyi (Pyathadar temple) du haut duquel nous assistons au coucher du soleil. Il est situé à l’ouest du village de Minnanthu, à 3km de Bagan, et a été construit au XIIème siècle sous le règne du roi Kyaswa.

 

 

 

Diaporama photos de la balade en calèche

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos de notre visite au temple Pya Tha Gyi et du coucher de soleil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous terminons notre première journée à Bagan au restaurant Irrawaddy où nous assistons à un dîner spectacle (marionnettes, danses birmanes). Une vidéo avec quelques extraits.