Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Manille
Manille - suite
Lac Taal
Bacolor
Dalton Pass
Banaue
Bontoc et Sagada
Bessang Pass
Vigan
Batac, Paoay et Laoag
Bohol
Panglao
Pamilacan
Cebu City
Avis Circuit Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
Bacolor
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bacolor se trouve dans la province de Pampanga, sur l'île de Luzon, à 76km au nord ouest de Manille.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’Eglise paroissiale San Guillermo, du nom du saint patron de Bacolor, a été construite en 1576 par les Augustins, qui ont fondé la ville. Elle a été détruite en 1880 par un tremblement de terre et reconstruite six ans plus tard. Le 3 septembre 1995, des flots de lave ont dévalé les pentes du mont Pinatubo et ont enterré l'église sur la moitié de sa hauteur (6m).

 

La porte d’entrée d’origine a été enterrée sous la lave et les cendres et n’est plus visible. Ce sont les anciennes fenêtres de l’église qui sont aujourd’hui utilisées comme portes d’entrée. L’église est toujours utilisée comme lieu de culte.

 

Seule la moitié de la façade originale de l'église est visible aujourd'hui. Après l’éruption volcanique, les gens de la ville minutieusement fouillé l’autel et ont déplacé le retable sous le dôme. Les niches de retables sont remplies de statues vieilles de plusieurs siècles qui ont été sauvés de la destruction de la coulée de lave

 

Le vieux couvent a été reconverti en musée, il contient les souvenirs sacrés de Bacolor c'est-à-dire l'histoire de l'église et des peintures de l’éruption du Pinatubo en 1991 et une exposition d’art.

 
 
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Après la visite, nous avons quelques minutes de libre pour jeter un œil à la petite boutique qui vend des articles religieux fabriqués à partie des cendres de l'éruption du volcan Pinatubo en 1991. Pour l'équivalent de quelques euros, je choisis une belle nativité.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mon carnet de route :