Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Bangkok
Palais Royal & Wat Pho
Bangkok - dernier jour
Damnoen Saduak
Ayuttaya
Lopburi
Rizières & Paysages
Phitsanulok
Sukhothai
Lampang
Chiang Mai
Maeping Elephant Village
Sai Nam Phung Orchid Nurs
Chiang Rai & fleuve Kok
Villages montagnards
Le Triangle d'Or
Retour à Lampang
Jomtien
Pattaya
Suan Nong Nooch
Koh Larn
Million Years Stone Park
Sriracha Tiger Zoo
Cuisine Thai
Avis et Conseils
Arnaques en Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 

 

 

 

 

 

AYUTTHAYA

 
 
 
 
 
 
 
 

Ayutthaya, à 76 km au nord de Bangkok, est située sur le fleuve Chao Phraya, principal cours d’eau du pays. Fondée en 1350 par le roi Utong, Phra Nakhon Si Ayutthaya (la ville sainte d'Ayutthaya) a été la deuxième capitale du royaume du Siam après Sukhotaï, et elle l'est restée durant quatre siècles. Elle a connu trente-trois rois et plusieurs dynasties.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le royaume a reçu une délégation française au XVII° siècle, envoyée par le Roi Soleil qui souhaitait se faire un allié du roi Naraï. Elle comprenait François de Chaumont, l'ambassadeur accompagné de l'abbé de Choisy à qui on doit les premiers écrits d'un routard : le journal de son voyage au Siam. L'ambassade siamoise a en retour été reçue par Louis XIV à Brest. Grâce à l'influence d'un aventurier grec francophile, Phaulkon, sur le roi Naraï, les français ont pu installer des troupes au Siam, ceci jusqu'en 1688 qui a vu l'assassinat de Phaulkon, la destitution du roi et l'expulsion de tous les étrangers du pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville a été saccagée par les armées birmanes du roi Bayinnaung en 1569, pillée puis détruite par celles du roi Hsinbyushin en 1767. Bangkok est ensuite devenue la capitale et Ayutthaya a vu ses temples et pagodes pillés pour la construction de Bangkok

 

 

 

 

 

Ses ruines ont été réhabilitées il y a une trentaine d'années et constituées en parc archéologique ; elles sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991. Le site fait 15 km2. Ses vestiges sont caractérisés par les prangs, ou tours-reliquaires, et par des monastères aux proportions gigantesques.

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous visitons :

 

 

 

  • Le Wat Yai Chai Mongkhon ou Wat Chao Phraya Thai : monastère construit sous le règne du Roi U Thong en 1360. Il a été entièrement restauré et bien fleuri. Son grand chedi a été érigé en 1592 par le roi Naresuan pour célébrer sa victoire à dos d’éléphant sur les Birmans. Il est entouré de plusieurs dizaines de bouddha drapés de tissus orange ; un grand bouddha blanc est situé à l’arrière de l’édifice.

 

  • Le Wat Maha That : sa construction a débuté en 1374 sous le règne du roi Borom Rachathirat Ier et s’est achevée sous celui de Ramesuan.C’est le principal temple de la cité. Le monastère a été détruit et brûlé durant la dernière guerre entre Ayutthaya et Burma en 1767. Il comprend plus de 200 chédis. Le Wat Mahathat est typique des ruines Ayutthaya: qui croule sous les stupas entourés de murets de latérite et de rangées de bouddhas décapités. On peut y voir la tête d'un Bouddha en grès dans un tronc d'arbre. Le prang du temple s'élève à 46 m de hauteur, c'est l'un des édifices les plus impressionnants de la vieille ville. Éparpillés autour du temple, on trouve des vestiges importants de prangs diversement façonné et de chedis, en particulier un Chedi octogonal avecune flèche tronquée dans le style de Ceylan. Tout près, la tête d'une statue de Bpuddha toujours vénérée se trouve à même le sol.

 

 

 

  • Le Phra Mongkhon Bophi qui abrite le plus grand Bouddha en bronze du pays, à l’origine conservé à l’extérieur et à l’est du Grand Palais.
    En 1767, lors du saccage d’Ayutthaya, le bâtiment et le bronze ont été endommagés par les incendies ; l’ensemble a été rénové mais il n’est pas aussi finement décoré qu’à l’origine.

 

 

 

 

 

 

 

A notre arrivée ce matin-là, de grosses flaques d'eau témoignent d'un orage passé, peut-être la nuit précédente ; le temps se recouvre durant le temps passé sur les sites et en fin de visite la luminosité est moins bonne pour les photos.

 

 

 

 

 

When we arrived that morning, big puddles reflected a past storm, maybe the night before, the sky was cloudy during the time spent on the site and at the end of our visit the brightness was less good for photos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Diaporama photos du parc historique

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Diaporama photos : un marché local, le parc du restaurant où nous nous arrêtons pour le déjeuner (sous la pluie) qui possède de merveilleuses orchidées, et un petit endroit sympa où nous faisons une halte dans l'après-midi avant d'atteindre Lopburi.

 

 

 

 

Slideshow: a local market, the gardens of the restaurant where we stopped for lunch (under the rain) which had wonderful orchids, and a small nice place where we stopped in the afternoon before reaching Lopburi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://vimeo.com/58908994