Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Katmandou
Katmandou - suite
Bungamati et Khokana
Patan
Chitwan, musée
Chitwan
Pokhara
Bhaktapur
Changu Narayan
Nagarkot
Banepa
Dhulikhel
Avis et commentaires
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site
 
 
 
Avis et commentaires sur ce voyage
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ces commentaires ont été rédigés avant le séisme
 
 
 
 
 
 

Le Népal est un pays très pollué, en particulier la vallée de Katmandou, à cause de très nombreuses briqueteries dont beaucoup travaillent en toute illégalité. Leurs cheminées crachent une fumée à longueur de journée qui reste bloquée dans la vallée. De ce fait, beaucoup de Népalais ont en permanence un masque devant le visage, en ville et même à la campagne.

 

En ville, il y a des voitures, beaucoup de motos, scooters, mobylettes mais assez peu de vélos. On peut se déplacer en taxi ou en rickshaw. Sur les routes, peu de voitures, mais beaucoup de camions de marque Tata, joliment décorés. J'étais agréablement surprise par l'état des routes, en comparaison avec celles d'Inde du sud ou de Madagascar. Il y a par moment des ornières, mais c'est sans commune mesure avec ce que j'ai connu dans ces deux autres pays !

 

Côté restauration, bonne surprise également, une cuisine moins épicée. C'était aussi le premier circuit que je faisais avec les repas libres, déjeuner et diner, sauf durant les deux jours passés dans le parc de Chitwan. Cela permet d'éviter les restaurants à touristes où ils débarquent par cars entiers et une nourriture formatée et trop répétitive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://vimeo.com/128157510

 

 

 

 

Le guide local nous proposait souvent un restaurant, généralement en terrasse, le midi. Entre les monuments et les restaurants, j'ai grimpé et descendu un nombre incroyable de marches durant ce voyage ! Nos guides, le local et le national, mangeaient souvent avec nous et nous conseillaient sur les plats typiques à essayer. Nous avons généralement très bien mangé à ces deux principaux repas. C'est à Chitwan où nous étions en pension complète que nous avons le moins bien mangé avec une formule buffet qui manquait de choix.

 

Les prix sur la carte n'étaient pas très élevés pour les plats, un peu plus pour la bière, souvent servie en grosses bouteilles, mais il fallait rajouter les taxes et le service, soit quelque chose comme 23 pour cent en plus ! Le tour opérateur nous avait annoncé l'équivalent de 10 euros par personne et par jour, mais on était bien au-dessus, même sans entrée et sans dessert.

 

J'ai cependant beaucoup apprécié cette formule ! Par contre, il fallait s'armer de patience car l’attente allait de 45 minutes à une heure avant d’être servi ! Et comme il n'y avait pas de petits vendeurs de rue, hormis les étals de fruits, je me voyais mal faire des provisions en douce au petit déjeuner car les buffets des hôtels étaient très peu variés et peu appétissants à mon gout.

 

 

 

Côté devises, la conversion était plutôt facile, 100 roupies pour un euro.

 

 

Pour ce qui est des prises de courant, dans quasiment tous nos hôtels, j'ai pu brancher mon ordinateur, mon téléphone ou la batterie de mon appareil photo sans avoir à utiliser d'adaptateur. Je l'avais emporté, je m'en suis servie une seule fois.

 

Côté sécurité, le guide n'avait donné aucune instruction particulière en dehors de celles qui tombent sous le sens, du style ne pas manipuler de grosses liasses de billets ou ne pas se promener parée de ses bijoux comme un arbre de Noël !

 

 

 

 

 

 

Diaporama photos - Les vols retour

 

 

A l'aller, je n'avais pas réussi à obtenir un hublot. Lors du vol Katmandou - Istanbul, j'ai pu prendre quelques photos de l'Himalaya grâce à la gentillesse d'un jeune homme qui m'a prêté sa place. Ensuite j'ai pu avoir une place à côté d'un hublot sur le vol Istanbul - Paris et sur le Paris - Lyon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://vimeo.com/128073347

 

 

 

 

 

 

 

En bref, ce fut un très beau voyage que je suis ravie d'avoir fait : un groupe agréable, de bons guides, des népalais affables, très accueillants et souriants, de magnifiques paysages et une belle découverte de leurs villes et villages et des anciennes cités impériales.

 

Cela a été un choc, deux semaines après notre retour, d'apprendre que le pays avait été ravagé par un séisme et qu'une partie du patrimoine avait été réduit en miettes, sans parler des maisons détruites, des routes et ponts endommagés, des personnes mortes, blessées ou disparues.

 

C'est vraiment un pays à visiter, n'hésitez pas, lorsque la terre cessera de trembler et que le pays aura un peu récupéré. Le tourisme est très important au Népal, ils ont essentiellement une clientèle de trekkeurs, mais ils commencent aussi à proposer des circuits découvertes, tel celui que nous avons fait.  

 

 

 

 

 
 
 
Mon carnet de voyage :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des questions sur ce circuit, remplissez le formulaire ci-dessous (et rien n'est obligatoire !)
 
 








 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des photos avant et après le séisme et des vidéos sur internet :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une vidéo filmée depuis un drone
 
 
 
 
 
 
 
 
Vidéo tournée par un drone au dessus du centre historique de Bhaktapur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des photos de maisons qui penchent comme la tour de Pise après le tremblement de terre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un rapport (en anglais) qui vient d'être publié avec de nombreuses photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vidéo : The Nepal Wake project, présenté par Susan Sarandon