Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Bali
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Ecosse
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Oslo
Iles Lofoten
Iles Vesteralen
Le Vestfjord & Bodø
Trondheim
Lom
Sognefjellet
Lærdal
Sognefjord
Borgund
Avis et Commentaires
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Pays d'Oc
Aquitaine
Région Centre
Paris
Versailles
Fontainebleau
Plan du site

 

 

 

AVIS & COMMENTAIRES

 

 

 

 

Un beau circuit, mais trop court à mon sens : des 8 jours annoncés, lorsque l’on enlève les vols aller et retour, il n’en reste plus que six ! Je n’ai pas trouvé sur internet de circuit plus long, par exemple douze jours comme j’affectionne beaucoup.

 

Il faut par ailleurs être conscient du nombre de kilomètres que cela représente. En dehors du vol Oslo – Evenes que nous avons pris pour nous rendre aux îles Lofoten, puis le train de nuit de Fauske à Trondheim, nous avons parcouru 2.015 km en autocar en six jours. Les routes sont en très bon état, la vitesse réglementée, les temps de conduite des chauffeurs également. A noter que nos trois autocars successifs étaient tous très confortables. Nous avons emprunté beaucoup de ponts et de tunnels creusés dans la roche ainsi que quelques ferries pour nous rendre dans les îles.

 

Il nous est arrivé à plusieurs reprises d'arriver tard dans nos hôtels, passées 21 heures, et il nous fallait alors aller directement au restaurant pour dîner. Quand le service traîne au restaurant, cela fait sortir de table vraiment tard !

 

Météo 

Cet été 2015 était particulièrement pourri en Norvège, selon notre guide. Nous avons eu des matinées très grises et nuageuses avec quelques petites pluies jamais longues, du style crachin, et le temps se levait généralement en milieu d’après-midi mais restait très changeant d’une heure à l’autre et d’un lieu à un autre, en particulier dans les îles. Prévoir donc des vêtements chauds et éventuellement des plus légers si beau temps. Les températures oscillaient entre 17°C le matin et 22°C l’après-midi dans le meilleur des cas. Ma parka à capuche, mes gants, mon écharpe et mon sur-pantalon coupe-vent m’ont été très utiles, en particulier sur le bateau lors du safari baleines. Les touristes qui ont fait le circuit des fjords plus au sud n’ont pas eu un meilleurs temps !

 

 

Nos hôtels étaient de bonne qualité et nous avons apprécié de rester trois nuits consécutives dans le même hôtel à Sortland. J’ai pu me connecter très facilement en wifi depuis ma chambre dans les trois hôtels de notre circuit. Les lits dans les chambres doubles sont en général des lits jumeaux, collés l’un contre l’autre et chaque couette est individuelle, ainsi on ne risque pas d’être découvert par l’autre dormeur ! Attention, dans le nord, en été, la nuit ne tombe pas. A 23 heures ou à 3 heures du matin, il fait toujours grand jour ! Cela surprend au début ! Il n’y a pas de volets en Norvège mais un rideau intérieur plus ou moins occultant. Pour qui craint la lumière du jour comme moi, je conseille d’emporter un masque de voyage qui s’avérera fort utile ! Les chambres pour les personnes voyageant seules n’étaient pas des mouchoirs de poche comme c’est parfois le cas, alors que nous payons pourtant un supplément. En Norvège, les chambres dans lesquelles j’ai séjourné étaient des doubles. Les hôtels étaient tous équipés d’ascenseurs. En Norvège, il n’y a pas de niveau zéro, le niveau 1 correspond au rez de chaussée.

Lorsque l’on séjourne plusieurs nuits d’affilée dans un même hôtel, ne pas oublier de déposer les serviettes de toilette sur le sol de la salle de bains si l’on veut qu’elles soient changées.

Pas besoin d’emporter votre adaptateur électrique, les prises sont les mêmes qu’en France.

Pas de moustique dans nos chambres. Selon notre guide, hormis si vous êtes perdus en Laponie loin de la civilisation, sous votre tente et par temps chaud, vous ne rencontrerez pas ces méchantes petites bestioles. Nous avons dû en voir deux un jour, qui étaient rentrés dans l’autocar et qui ont été neutralisés avant d’avoir eu le temps d’agir !

 

Les repas 

Le norvégien prend un solide petit déjeuner, mange une bricole sur le pouce à midi et dîne de bonne heure, vers 17-18h.

Nous avions toujours de très beaux buffets pour le petit déjeuner. Ne pas hésiter à délaisser le traditionnel pain / beurre / confiture pour  tester la version scandinave. Vous aurez un choix de charcuteries diverses, hareng fumé, saumon cuit froid ou fumé, crudités, œufs, saucisses, haricots secs, pancakes, fromage sec ou blanc, fruits, etc, etc … et bien sûr quelques lamelles de Brunost, cette spécialité brune caramélisée, à base de lait de chèvre et/ou de vache à laquelle je suis devenue totalement accro ! Un peu méfiante au départ, j’ai suivi le conseil de notre guide et testé le petit déjeuner saumon, crudités et Brunost que j’ai totalement adopté durant le reste du séjour !

Le hareng fumé est excellent, celui que j’ai goûté était mariné avec des aromates, un sucré salé que j’ai trouvé du meilleur effet, mais j’en connais qui n’ont pas aimé.

Un petit mot sur le pain, notamment celui du petit déjeuner, qui est excellent. Ils en ont de toutes sortes, nature ou avec des graines ou des fruits secs, individuels ou à trancher.

Pour le déjeuner, on nous servait un plat principal (poisson & légumes ou viande & légumes) et un dessert. Le soir, c’était trois plats : entrée, plat, dessert. Les pommes de terre sont omniprésentes. J’aurais volontiers sauté la pause déjeuner pour avoir un peu plus de temps pour les visites, quitte à manger un petit sandwich sur le pouce car notre circuit était minuté.

La nourriture, dans le nord de la Norvège, était un peu répétitive : « Qu’est-ce qu’on va manger ce midi/ce soir :: cabillaud pommes de terre ou morue patates ? » comme le disait malicieusement notre guide ! J’aurais apprécié de manger plus souvent du saumon, le cabillaud étant bien trop fade à mon goût ! Nous n’avons pas eu souvent de repas en formule buffet que ce soit le midi ou le soir. Les fruits étaient rarement présents aux repas, idem pour les légumes verts peu nombreux et souvent surgelés. N’hésitez pas si vous trouvez des fraises, des framboises ou des myrtilles au buffet du petit déjeuner, elles sont excellentes ! Les desserts servis étaient aussi très répétitifs : des crèmes style panna cotta à la vanille ou au chocolat, des crèmes renversées, de la jelly anglaise de toutes les couleurs, de la salade de fruits (souvent en conserve), ce n’est pas leur point fort.

N’espérez pas y déguster une omelette norvégienne, c’est une recette qui n’a de norvégien que le nom et que l’on doit à un grand chef français !

 

Boissons

Ne boudez pas l’eau en Norvège, elle est excellente et servie gracieusement fraîche en carafes sur toutes les tables ! Par contre, les autres boissons sont chères : eau minérale en bouteille, bière ou vin au verre ou à la bouteille. Le verre de bière locale était à 60 NOK minimum (soit 6.60 €) et souvent plus cher ! Pas de vignobles en Norvège et des taxes sur les alcools très élevées.

Essayez de goûter de l’Aquavit de la marque Linié, et si cela vous plait, ce qui a été mon cas, achetez-en au moment du départ au duty free de l’aéroport d’Oslo. C’est une eau de vie de pomme de terre parfumée avec des herbes et des épices.

 

 

 

 

 

Son histoire :

http://www.marque-alcool.com/marques_aquavit.html

 

Le coût de la vie est très élevé en Norvège, prévoyez un budget conséquent si vous voulez rapporter des cadeaux ou des souvenirs. Dans le nord, on trouvait de superbes peluches et tous les grands parents du groupe ont craqué et rapporté des baleines, des élans, des rennes, … pour leurs petits enfants ! Perso, j’ai craqué aussi !

Vous pouvez rapporter aussi un troll, il en existe de toutes les tailles, mais il faut aimer ces vilaines créatures ! Personnellement, un troll sur ma table de nuit et ce sont les insomnies assurées !

Les pulls norvégiens sont superbes, certains sont même waterproof mais ils coûtent un bras ! Nous avons peu eu l’occasion de faire du shopping durant le circuit car lors de haltes après 18h les magasins étaient fermés. Au duty free d’Oslo, peu de boutiques et peu de choix avec des pulls à plus de 300 euros !

On peut rapporter du saumon fumé sous vide, il se conserve 2-3 jours en dehors du frigo le temps du voyage, et il est possible de le congeler. Les saucissons de renne ou d’élan peuvent facilement être transportés ainsi que la viande fumée de renne, d’élan ou de baleine qui est conditionnée sous vide. Nous avons aussi acheté, sur le conseil de notre guide, de la confiture de molte (multe en norvégien), une baie arctique que l'on trouve en Scandinavie et qui ressemble un peu à une framboise de couleur orange claire (mais a un goût tout à fait différent).

 

N’oubliez pas le Brunost, le fromage caramélisé qui est commercialisé en tranches (très pratique), ou entier à couper avec un outil spécial.

Une petite vidéo de présentation (en norvégien) avec de très beaux paysages :

https://vimeo.com/45980082

 

Dernier point, ce circuit était vendu par trois tour opérateurs français, dont Quartier Libre et Nouvelles Frontières, sous un nom différent. L'agence locale a regroupé les touristes des trois tour opérateurs et nous nous sommes retrouvés un groupe de 46 personnes, ce qui est énorme ! Moi qui ai l'habitude des groupes d'une petite vingtaine de personnes, voire 14 sur mes derniers voyages, cela m'a beaucoup surprise !

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Des questions sur ce circuit, remplissez le formulaire ci-dessous (et rien n'est obligatoire !)