Skip to main content

Voyages, voyages !

Bienvenue sur le carnet de voyages de Fenotte2003 !

Voyages, Voyages !
Argentine - Brésil
Afrique du Sud
Swaziland
Zimbabwe
Victoria versus Iguazu
Barcelone
Birmanie - Myanmar
Chine
Chine - Yunnan
Chine - Sichuan
Crète
Grèce Classique
Egypte
Inde du Nord
Inde du Sud
Irlande
Jordanie Syrie Liban
Antiquités Orientales
Madagascar
Maroc
Mexique
Mayas, révélation ...
Exposition Maya
Guatemala - Honduras
Népal
Norvège
Pérou
Philippines
Pologne
Sénégal
Tanzanie
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Vietnam
Cambodge
Douce France
Alsace - Franche Comté
Bourgogne
Rhône Alpes
Lyon
Fête des Lumières
01 - Ain
07 - Ardèche
26 - Drôme
38 - Isère
42 - Loire
43 - Haute Loire
73 - Savoie
74 - Haute Savoie
Le Sud
Monaco
Corse
Départ de Marseille
Balagne
Cap Corse
Corte
Aleria
Solenzara
Porto Vecchio
Bonifacio
Sartène
Propriano
Filitosa
Ajaccio
Scandola, Piana
Scandola
Calanques de Piana
Pietrosella
Parata & Sanguinaires
Pays d'Oc
Aquitaine
Paris
Versailles
Fontainebleau
Chez Fenotte, le blog
Plan du site
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aleria
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nous sommes à Aleria à 8h du matin et démarrons notre visite par le site de la ville romaine avant le musée Jérôme Carcopino situé dans le fort de Matra, encore fermé à cette heure matinale, qui possède une superbe collection d'objets retrouvés lors des fouilles de la ville.
 
 

We were in Aleria at 8 AM and started our visit of the site of the Roman city before going to Jerome Carcopino museum, located in Fort Matra still closed at this early hour, which has a superb collection of objects found during excavations of the city.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aleria a été fondée en 565 avant JC par des phocéens, sous le nom d'Alalia. Son développement commercial faisait de l'ombre aux cités carthaginoises et étrusques situées en Toscane, Sicile et Sardaigne qui se sont alliées pour lui faire la guerre : c'est la bataille d'Alaria de -540 à -535 avant JC.  Alalia est ensuite étrusque, puis ce sont les romains qui, voyant d'un mauvais oeil l'essor de la ville, s'en sont emparé en 259, lui donnant son nom actuel. Aléria a été la capitale de l'île jusqu'à sa destruction par les Vandales en 420 après JC. Elle est ensuite restée à l'abandon pendant plusieurs siècles.
 
 
 
 
Le fort de Matra a été construit sur un éperon rocheux dominant la plaine et le fleuve Tavignanu vers 1484 par les génois.  Il a été pillé lors de la révolte corse de 1729 par les insurgés, avant d'accueillir en 1736 Théodore de Neuhoff, aventurier politique allemand (1694-1756) et seul roi de Corse.
 
 
 
Le site a été repéré par Prosper Mérimée, alors inspecteur général des monuments historiques, lors de son voyage d'inspection en Corse en 1839.
 
Les fouilles ont été entreprises à partir de 1955 et ont permis de mettre à jour le forum et une grande partie de la ville romaine. Le site s'étend sur 27 ha mais seules 5 ha sont accessibles au public dont 2 ha avec des vestiges apparents. Il est classé aux monuments historiques depuis 1990.
 
 
 
 
 
 
Diaporama photos
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre carnet de route :